Accueil du site > Actualités > Recensions d’ouvrages > Presse écrite - Imprimé > Ouvrage : Jean-Michel Desvois (dir.), Presse, imprimés, lecture dans le monde hispanique contemporain. Hommage à Jean-François Botrel (PILAR-Presses universitaires de Bordeaux, 2006). Recension par Nancy Berthier.

Recensions d’ouvrages

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Ouvrage : Jean-Michel Desvois (dir.), Presse, imprimés, lecture dans le monde hispanique contemporain. Hommage à Jean-François Botrel (PILAR-Presses universitaires de Bordeaux, 2006). Recension par Nancy Berthier.

Le présent ouvrage se présente avant tout comme un hommage rendu à Jean-François Botrel, l’un des plus importants hispanistes de sa génération, au terme d’une carrière universitaire et administrative extrêmement riche. A partir de recherches proprement littéraires menées dans les années soixante, Jean-François Botrel s’est progressivement spécialisé dans l’étude de la circulation et réception des œuvres (lecture), de la presse et des imprimés, champs nouveaux de l’hispanisme, abolissant les frontières entre littérature et civilisation, deux pôles traditionnellement imperméables. En 1981, il contribua, avec Jacqueline Covo-Maurice, à la création d’un groupe de recherche à l’université de Rennes-2, qui fut un des hauts lieux de l’hispanisme. Après avoir dirigé ce groupe pendant plusieurs années, il contribua à sa transformation en association en 1997. Sous cette nouvelle forme, PILAR (Presse, Imprimés, Lecture dans l’Aire Romane), actuellement présidée par Marie-Claude Chaput (Paris X-Nanterre), a continué à développer la recherche dans ces domaines, en particulier à travers la tenue régulière de journées d’étude et de ce colloque. La forme associative permet de contourner les obstacles imposés par les structures rigides du Ministère de l’Education nationale en matière d’équipes de recherches et de regrouper les chercheurs en fonction de centres d’intérêt communs, indépendamment de leurs rattachements institutionnels.

Il était naturel que PILAR fût à l’origine de l’organisation de cet hommage dont le présent ouvrage est le résultat. Celui-ci prit la forme d’un colloque dont le titre résumait l’essentiel des préoccupations de Jean-François Botrel : « Presse, imprimés, lecture dans le monde hispanique contemporain ». Appuyé par la Société des Hispanistes Français et par l’université de Rennes-2, il réunit une quarantaine de personnes, non seulement les membres du groupe initial, mais également de jeunes chercheurs qui, depuis, ont emboîté le pas à leurs aînés. La nationalité des intervenants, intégrant à parts quasiment égales Français et Espagnols, témoigne de la vocation de PILAR à nouer des liens avec des chercheurs étrangers, ce qu’avait fait Jean-François Botrel à l’époque du franquisme où, pour les Espagnols, l’espace de liberté qu’offrait l’hispanisme français était vital. La langue de publication choisie, l’espagnol, témoigne de la volonté du groupe de rayonner dans les pays hispanophones.

Le risque d’un tel colloque était la dispersion, étant donné l’ampleur du sujet (périodes, aires culturelles, thèmes, etc.). Néanmoins, s’il est vrai que les textes réunis se caractérisent par une évidente disparité, la manière dont ils sont ordonnés la modère. L’ouvrage s’articule en trois parties bien structurées à partir de problématiques transversales. La première comporte 17 textes consacrés au livre et à la presse du point de vue de leur production et diffusion, de leurs créateurs et acteurs et des lecteurs, en Espagne et en Amérique Latine. La deuxième partie réunit 18 textes abordant le rôle d’intermédiaire que joue la presse dans la relation au livre et à la culture. Enfin, une troisième partie moins nourrie (3 textes) est consacrée aux évolutions les plus récentes de l’espace médiatique. En dépit de l’inégalité scientifique des contributions, l’ouvrage présente un intérêt absolument indéniable par le reflet qu’il offre du dynamisme des études sur la presse et la lecture dans l’hispanisme, de la diversité des méthodologies utilisées et des problématiques posées, confirmant l’intérêt, pour comprendre les sociétés hispanophones, d’un recours à des sources concernant la circulation de la culture.

Nancy Berthier

Recension publiée dans Le Temps des médias, n° 7, hiver 2006-2007, p. 273-274.

Citer cet article : https://histoiredesmedias.com/Ouvrage-Jean-Michel-Desvois-dir.html

Dans la même rubrique