Accueil du site > Le Temps des Médias > 36 - Masculinités médiatiques > Le renouvellement de l’antiféminisme dans la manosphère : idéalisation de la tradition et individualisme masculiniste.

36 - Masculinités médiatiques

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Céline Morin

Le renouvellement de l’antiféminisme dans la manosphère : idéalisation de la tradition et individualisme masculiniste.

Le Temps des médias n° 36, Printemps 2021.

englishflag

La consolidation sur Internet d’une « manosphère », où convergent les défenseurs de la « cause masculine », témoigne du recalibrage des politiques masculinistes en fonction des avancées féministes. Les participants y critiquent les mouvements d’émancipation féminine des années 1960 et dénoncent les dérives néolibérales engagées à compter des années 1980, tout en idéalisant une certaine vision de la société française d’immédiate après-guerre. Le champ sentimental et sexuel apparaît aujourd’hui comme le principal point de crispation des mouvements masculinistes en ligne. Partant d’une cartographie de la manosphère, cet article explore l’hybridation stratégique entre la défense d’une domination traditionnelle du masculin sur le féminin et l’inscription dans l’individualisme contemporain, avec une récupération adroite des outils et techniques féministes de conscientisation.

Citer cet article : https://histoiredesmedias.com/Le-renouvellement-de-l.html

Sommaire du numéro