Accueil du site > Le Temps des Médias > 28 - C’est l’histoire d’un Arabe… > Vers un humour ethnicisant : les comédies de banlieue (1999-2013)

28 - C’est l’histoire d’un Arabe…

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Jean-Philippe Blanchard

Vers un humour ethnicisant : les comédies de banlieue (1999-2013)

Le Temps des médias n° 28, Printemps 2017, p. 100-112.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Dans le sillage du succès de La Haine (1995) de Mathieu Kassovitz, plusieurs films dramatiques français ont pris la banlieue pour décor et pour sujet. Puis, à partir de la fin des années 1990, les grands ensembles ont servi de point d’ancrage à plusieurs comédies légères décrivant un espace social pluriethnique et sympathique. En reprenant avec humour des thématiques généralement traitées avec gravité (comme la petite délinquance ou la violence verbale), ces comédies de banlieue sont venues composer un sous-genre du cinéma hexagonal. Les nombreuses implantations de multiplexes périurbains conjuguées à la popularité du symbole black-blanc-beur ont favorisé la production de fictions aux sujets « décentrés ». Au fil des sorties, les personnages représentant l’immigration maghrébine (notamment les figures de l’ »Arabe », du « Maghrébin » ou du « Beur ») sont devenus centraux dans la plupart des comédies de banlieue dont l’humour s’est progressivement ethnicisé. Dans ce texte, nous questionnons les dimensions créatives, économiques et politiques de ces évolutions.

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Vers-un-humour-ethnicisant-les.html