Accueil du site > Le Temps des Médias > 13 - Télévision, la quête de l’indépendance > Un amalgame bizarre entre politique et télévision en Italie

13 - Télévision, la quête de l’indépendance

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Giulia Guazzaloca

Un amalgame bizarre entre politique et télévision en Italie

Le Temps des médias n°13, Hiver 2009-2010, p. 42-55.

En Italie, ces dernières années, avec le développement du "phénomène Berlusconi", la télévision semble être devenue la scène par excellence du jeu politique. Les rapports entre médias et politique doivent pourtant être analysés dans la longue durée, depuis l’époque de la dictature fasciste. Des années 1945 aux années soixante les partis au gouvernement et en particulier la Démocratie chrétienne contrôlent le réseau audiovisuel public. Puis, à partir des années 1960, le système de la "lottizzazione" organise un partage rigoureux du pouvoir entre les formations politiques à la direction des trois chaînes publiques (RAI). L’audiovisuel privé (Fininvest puis Mediaset) se renforce dans les années 1980 sans que le Parlement parvienne à mettre en place une véritable réglementation du duopole public/privé. La difficulté réside dans les nombreux conflits d’intérêts entre les fonctions publiques et les intérêts privés de Berlusconi. englishflag

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Un-amalgame-bizarre-entre.html