Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Mars 2016 > Tic&société

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

"Les religions au temps du numérique"

Tic&société

Vol. 9, n° 1-2, 2015. Coord. : David Douyère.

La « grande conversion numérique » n’a pas seulement touché les loisirs, le commerce ou l’administration : le religieux aussi s’en trouve atteint et transformé qui voit prières en ligne et retransmissions vidéos de célébrations apparaître sur l’internet, via ordinateurs, smartphones et tablettes ! Après avoir eu recours à la parole, à l’icône, au signe rituel, au livre, à la musique, aux médias, les religions mobilisent désormais les dispositifs numériques de communication pour faire apparaître et connaître leur proposition de sens.
Ce dossier de tic&société, le premier d’une revue scientifique francophone à aborder cette question, rassemble dix travaux issus de recherches récentes en sciences sociales portant sur les christianismes et l’islam, mais aussi sur le syncrétisme religieux. Ils interrogent les passages au numérique mis en œuvre : diffusion du chapelet prié à la grotte de Lourdes, retransmission d’une campagne d’évangélisation adventiste, circulation de powerpoints de prière en Amérique latine, célébrations de mariages dans un univers virtuel en 3D, témoignage personnel, accès à des textes spirituels chrétiens au Cameroun… Si l’internet permet ainsi de diffuser une prédication ou un office à distance, il offre aussi à des communautés de se reconstituer à partir d’une foi pensée comme commune, partagée sur certains sites, en situation de diaspora, comme pour les catholiques vietnamiens ; il favorise également la diffusion de témoignages personnels d’une vie dans la piété, comme ceux que des Youtubeuses et Youtubeurs musulmans postent sous forme vidéo, non sans pudeur, vertu donnée comme profondément musulmane, pour montrer leur façon de vivre l’islam dans la modernité occidentale. Si la religion s’intrique ainsi à la culture, indémêlable, elle porte aussi le politique, quand des catholiques traditionalistes français, proches de l’extrême-droite, entrent dans une campagne de « réinformation » en lutte contre le supposé mensonge médiatique généralisé et s’engagent dans un combat pour « la famille » et contre l’avortement. Ou quand des blogueurs deviennent des autorités dans le cadre des manifestations contre le mariage pour les couples homosexuels, en France. Le web se fait alors outil de propagande ou de contre-propagande. Parfois, le religieux fait irruption dans la politique par le web, quand une vidéo d’exorcisme d’une personnalité politique étatsunienne, candidate à la vice-présidence, Sarah Palin, apparaît dans les médias : qu’en dire, et comment la comprendre ? Le numérique favorise manifestement une nouvelle exposition du religieux, sur la scène publique internationale, comme auprès des pratiquants, en lien avec des enjeux sociaux, culturels et politiques, que ce numéro de tic & société se propose d’investiguer.

En savoir plus : https://ticetsociete.revues.org/1820
Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Tic-societe.html

Dans la même rubrique