Accueil du site > Le Temps des Médias > 04 - Dire et montrer la guerre, autrement > Les physiciens nucléaires américains en campagne. La médiatisation du péril atomique dans l’immédiat après-guerre aux États-Unis (1945-1946)

04 - Dire et montrer la guerre, autrement

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Michel Pinault

Les physiciens nucléaires américains en campagne. La médiatisation du péril atomique dans l’immédiat après-guerre aux États-Unis (1945-1946)

Le Temps des médias n°4, printemps 2005, p.101-113

Après Hiroshima, on assista à l’entrée sur la scène médiatique des atomistes américains. Alors qu’ils découvraient que la science était entrée dans l’« ère du soupçon », ils voulurent à la fois communiquer au grand public et aux hommes politiques les éléments d’une politique atomique susceptible d’apporter la paix, construire des organisations pérennes de scientifiques et obtenir une place au sein du pouvoir. Après quelques réussites, ce fut au bout d’un an un échec, comme en témoignent l’affaiblissement de leur mouvement, le peu de succès de leurs tentatives de mobilisation de l’opinion publique et finalement l’impasse de la négociation entamée à la commission de l’énergie atomique de l’ONU. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Les-physiciens-nucleaires.html