Accueil du site > Le Temps des Médias > 31 - Le temps long des réseaux sociaux numériques > Les néonaticides dans les journaux télévisés français (1969-2016) : des parents victimes aux « bonnes mères meurtrières »

31 - Le temps long des réseaux sociaux numériques

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Sophie Dubec

Les néonaticides dans les journaux télévisés français (1969-2016) : des parents victimes aux « bonnes mères meurtrières »

Le Temps des médias n° 31, Automne 2018, p. 200-218.

englishflag

En l’espace de 50 ans, les journaux télévisés français produisent trois compréhensions des meurtres de nouveau-nés de moins de 24 heures : d’abord appréhendés comme des avortements tardifs, choquants mais compréhensibles, les néonaticides sont insérés à partir du milieu des années 1980 dans des processus de responsabilisation contrariés ; au cours des années 2000, ils se muent en actes exclusivement commis par des femmes, résultant d’une souffrance immense, jusqu’alors indicible. La période 2006-2016 permet ainsi de constater la naissance puis la disparition d’une figure criminelle, cristallisant de fortes interrogations sur la maternité : les « bonnes mères néonaticides ».

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Les-neonaticides-dans-les-journaux.html

Sommaire du numéro