Accueil du site > Le Temps des Médias > 26 - Afrique(s), entre histoire et mémoire(s) > Le rôle de la France au Rwanda : les journalistes français au coeur d’une nouvelle guerre de mémoire (1994-2015)

26 - Afrique(s), entre histoire et mémoire(s)

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

François Robinet

Le rôle de la France au Rwanda : les journalistes français au coeur d’une nouvelle guerre de mémoire (1994-2015)

Le Temps des médias n° 26, Printemps 2016, p. 211-230.

englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Depuis 1994, la France est mise en cause pour son action au Rwanda avant, pendant et à l’issue du génocide des Tutsis. Des accusations sévères sont portées par des militants, des journalistes ou des chercheurs. Cette contribution vise à comprendre comment cette controverse s’est inscrite de manière durable dans le paysage politique et médiatique français. À travers l’étude des discours produits dans les médias d’information français depuis 1994, elle analyse le rôle des journalistes dans la fabrique de mémoires antagonistes sur l’événement : tandis que certains journalistes font émerger des faits, des documents et des témoignages permettant des progrès cognitifs sur les modalités des engagements français au Rwanda, d’autres constituent des relais pour des discours approximatifs, crispés voire négationnistes sur le génocide des Tutsis. L’étude de ces récits antagonistes dessine ainsi une cartographie des médiateurs, des réseaux voire des institutions engagés depuis 20 ans dans cette nouvelle guerre de mémoire.

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Le-role-de-la-France-au-Rwanda-les.html

Sommaire du numéro