Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Mars 2018 > Le récit médiatique et le temps. Accélérations, formes, ruptures

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

TÉTU Jean-François

Le récit médiatique et le temps. Accélérations, formes, ruptures

Paris, L’Harmattan, 2018, 172 p., 19 euros.

La vitesse de transmission de l’information, et de sa circulation, fortement accélérée à l’ère numérique, invite à réexaminer le rapport entre les médias, à qui incombe actuellement la « récitation du monde » (de Certeau) et notre perception du temps. Suivant la théorie de Ricoeur, pour qui c’est le récit qui construit notre expérience temporelle et le rend proprement humain, ce livre entreprend une synthèse de très nombreuses publications sur les changements contemporains de notre perception du temps. Il place en son centre les modalités narratives des médias, et l’opposition forte à cet égard de l’information en continu et de celle des médias plus traditionnels. Il s’achève par une étude de la numérisation de l’information, qui tend à unifier tous les supports, multiple et mélange les textes, les images et les sons. Cela exige une « hypernarrativité », fondée sur le caractère plurisémiotique de l’information contemporaine en ligne, dont il donne ici les prémisses.

En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=20085
Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Le-recit-mediatique-et-le-temps.html