Accueil du site > Le Temps des Médias > 06 - L’argent des médias > Le coût de la presse quotidienne parisienne (1800-1844)

06 - L’argent des médias

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Gilles Feyel

Le coût de la presse quotidienne parisienne (1800-1844)

Le Temps des médias n°6, printemps 2006, p.9-21

Pour connaître les coûts de la presse quotidienne en France dans la première moitié du xixe siècle, il était nécessaire de réexaminer les calculs trop simples de Girardin dans son prospectus du quotidien La Presse, en 1836, en réinterprétant les sources disponibles (frais du Journal de Paris en 1811 et du Journal des débats en 1814, calculs du comte Roederer en 1817-1818, frais du Constitutionnel en 1826, bilans financiers du Siècle en 1839 et 1841). Ce que l’on connaît désormais de l’énorme travail de bureau provoqué par la gestion des abonnés et de l’imprimerie de presse, en un temps où le tirage se mécanise, alors que la composition reste manuelle, sans le secours de la stéréotypie, tout cela conduit à proposer une modélisation nouvelle des frais annuels de rédaction, d’administration et de fabrication des quotidiens parisiens entre 1800 et 1844. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Le-cout-de-la-presse-quotidienne.html

Sommaire du numéro