Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Juin 2018 > Le Voyeur et l’Halluciné Au cinéma avec l’op art

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

MARI Pauline

Le Voyeur et l’Halluciné Au cinéma avec l’op art

Presses universitaires de Rennes, 2018, 268 p., 26 euros.

Au seuil des années 1960, l’op art surgit et crée l’émulation. Une foule de graphistes publicitaires, d’arrangeurs de vitrine et de couturiers s’empare de ce mouvement artistique. Mais un autre art lui prescrit un renouveau profond : le cinéma. Sur quinze ans, les auteurs de films les plus variés exploitent sans égal un génie des formes, révélant ainsi un mariage pathologique, celui du voyeur et de l’halluciné. Le cinéma a trouvé dans l’op art sa victime consentante : une esthétique hallucinée, apte à sublimer un décor à moindre frais, apte à traduire des états mentaux délirants, ou des visons impossibles.

En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4644
Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Le-Voyeur-et-l-Hallucine-Au-cinema.html

Dans la même rubrique