Accueil du site > Le Temps des Médias > 17 - Communiquer le sacré > La Bible est-elle soluble dans les phylactères ? La bande dessinée et la Bible en France, du début du XXe aux années 1980

17 - Communiquer le sacré

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Sylvain Lesage

La Bible est-elle soluble dans les phylactères ? La bande dessinée et la Bible en France, du début du XXe aux années 1980

Le Temps des médias n°17, Automne 2011, p. 33-44.

englishflag

Jusqu’au milieu du XXe siècle, aux yeux des catholiques français, rien ne semble plus étranger l’un à l’autre que la Bible et la bande dessinée. Au texte sacré, tout semble opposer la bande dessinée, destinée alors aux enfants et fondée sur le divertissement. Pourtant, à partir de la deuxième moitié du XXe siècle, catholiques et protestants commencent à entrevoir les potentialités du médium pour renouveler le discours catéchétique. Cet article retrace la chronologie de ces appropriations de la Bible par la bande dessinée, ainsi que les contraintes spécifiques qui pèsent sur ces adaptations. Longtemps cantonnée aux hagiographies de saints et de missionnaires, la bande dessinée commence à s’emparer du texte biblique quand le renouvellement de la catéchèse rencontre l’explosion du marché éditorial. Il est frappant de constater que, malgré le poids de l’édition catholique – et une publication précoce d’histoires en images, ce sont les protestants qui sont allés le plus loin dans l’adaptation de la Bible aux contraintes de la bande dessinée, à travers le périodique Tournesol.

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/La-Bible-est-elle-soluble-dans-les.html

Sommaire du numéro