Accueil du site > Actualités > A la Une > > Journée d’études, "L’ effondrement : figures et performances de l’événement", Paris, 7 mars

A la Une

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Journée d’études, "L’ effondrement : figures et performances de l’événement", Paris, 7 mars

Le terme d’effondrement s’associe immanquablement à des événements historiques contemporains (chute du mur de Berlin, attentats du *World Trade Center*) où les médias participent à la diffusion de l’information ainsi qu’à une certaine forme de l’écriture de l’histoire. On peut aussi penser à d’autres images porteuses de représentations symboliques qui fondent une iconographie médiatique ayant trait à des enjeux politiques et de civilisation majeurs : fonte des glaces, Bouddhas de Bâmiyân, destruction des sanctuaires de Tombouctou. En dehors de ces écroulements monumentaux, l’effondrement touche l’individu : physiquement (assassinat du Président Kennedy à Dallas), psychiquement (effondrement de Nietzsche à Turin), mais aussi symboliquement (déclin de célébrités guetté par la presse *people*).** **

Le terme est par ailleurs fortement connoté depuis la crise américaine des * subprimes* de 2007 et vient caractériser des phénomènes plus difficilement représentables – krach boursier, crise financière et économique – dont les signes peuplent pourtant nos récits d’information. ****

A l’instar de l’événement, l’effondrement induit une rupture propre à engendrer quelque chose de neuf tout en agissant sur les représentations du passé. Par ailleurs, le processus d’effondrement lui-même, enregistré et répété à l’envi par les médias, permet de réfléchir à la nature d’un phénomène qui échappe à l’entendement et qui nécessite de nouveaux cadres d’interprétation. Enfin, ces multiples formes d’expression médiatique de l’effondrement alimentent l’idée d’un présent en crise et d’un futur en catastrophe. ****

Cette journée est placée sous la responsabilité de Tanguy Bizien.

*Conception/ Organisation* : Katharina Niemeyer, Tanguy Bizien, Frédéric Lambert (Directeur du Carism).

*Programme*

*9h00 : Accueil du public et des intervenants*

*9h45 : Introduction de la journée par Tanguy Bizien*

* *


--------- -----Matiné e : 10h00 – 13h00------- --------- --------- -

* *

*Entre le stable et l’effondré : connaissance par les ruines*

*Tanguy Bizien*****

Docteur en sciences de l’information et de la communication, Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche, Institut Français de Presse, Université Paris 2****

* *

*Visibilité, lisibilité, Position : survivance des images à l’épreuve de l’effondrement *

*Ismail Majdi*****

Doctorant, Institut Français de Presse, Université Paris 2****

* *

*Energie de la résistance *

*Stéphanie Lagarde*

Artiste plasticienne (ENSAAMA Olivier de Serres et ENS des Arts Décoratifs de Paris)****

* *

*Du dynamitage au grignotage : enjeux symboliques et techniques de la démolition dans les grands ensembles ***

*Vincent Veschambre** ***

Professeur, Ecole Nationale Supérieure d’architecture, Lyon

* *


--------- -----Après- midi : 14h30-17h30- --------- --------- -------

* *

*Les trajectoires ‘trash’ des célébrités contemporaines, une déclinaison du thème de l’effondrement ***

*Annik Dubied*****

Professeure associée, département de sociologie, Université de Genève****

* *

*L’effondrement dans le cinéma américain post 11 Septembre***

*Jean-Baptiste Thoret*

Maître de conférences, docteur en études cinématographiques, historien et spécialiste du cinéma américain****

* *

*La fin du monde n’aura pas lieu*

*Léa Fraisse*,*** *

Etudiante, Master 2 « Médias, langages et sociétés », Institut Français de Presse, Université Paris 2****

* *

*La crise économique et ses (in)visibles et (in)audibles effondrements du temps passé et présent*

*Katharina Niemeyer**** *

Maître de conférences, Institut Français de Presse, Université Paris 2****

lieu : salle des conférences du centre Vaugirard à Paris

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Journee-d-etudes-L-effondrement.html