Accueil du site > Le Temps des Médias > 12 - La cause des femmes > Du militantisme au journalisme ? Les multiples paradoxes de la presse féminine sociale-démocrate autrichienne

12 - La cause des femmes

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Paul Pasteur

Du militantisme au journalisme ? Les multiples paradoxes de la presse féminine sociale-démocrate autrichienne

Le Temps des médias n°12, printemps-été 2009, p. 54-65.

De 1892 à 1991, le parti Social-Démocrate autrichien s’accommode de la presse féminine, tant qu’elle reste sous son contrôle et lui amène des militantes et un électorat féminin. Si dans les années 1920, Die Frau (La Femme) et Die Unzufriedene (La Mécontente) bénéficient d’un tirage important, et présentent parfois certains aspects féministes, Die Frau apparaît dans les années cinquante et soixante comme un rouage de la domination masculine du parti, sa rédaction semblant hésiter entre l’activisme et le journalisme. englishflag

>> Acheter cet article sur CAIRN

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Du-militantisme-au-journalisme-Les.html

Sommaire du numéro