Accueil du site > Le Temps des Médias > 27 - L’Âge d’or > De la science-fiction à la réalité : la conquête du ciel par la publicité lumineuse

27 - L’Âge d’or

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Stéphanie Le Gallic

De la science-fiction à la réalité : la conquête du ciel par la publicité lumineuse

Le Temps des médias n° 27, Automne-Hiver 2016-2017, p. 153-169.

englishflag

À la fin du XIXe siècle, plusieurs nouvelles d’anticipation abordèrent la thématique de la « publicité céleste », autrement dit la projection lumineuse de publicités sur les nuages, réduits à l’état d’écrans. Ces textes sont à replacer dans un double contexte technique et social. En effet, la lanterne magique, mise au point au XVIIe siècle et perfectionnée au fil des décennies, se popularisa au XIXe siècle, à une époque où le noctambulisme faisait de nouveaux adeptes. Son utilisation permit de faire de la publicité quand celle-ci échappait au regard des promeneurs vespéraux du fait de l’obscurité ambiante. Au croisement du proto-cinéma et des débuts de la publicité lumineuse, la conquête du ciel par la publicité fut ensuite mise en pratique par les publicitaires, tant en Europe qu’aux États-Unis, d’abord au tournant du XXe siècle, puis dans les années 1930. Cette lecture littérale des nouvelles d’anticipation, pourtant dystopiques, offre ainsi un exemple de passerelle entre littérature et publicité, même si celle-ci ne connut pas de postérité. L’article se propose d’en étudier les raisons.

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/De-la-science-fiction-a-la-realite.html