Accueil du site > Le Temps des Médias > 20 - Nouvelles du monde > De la documentation à l’archive : les productions de l’Agence France-Presse

20 - Nouvelles du monde

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

Florence Grimault

De la documentation à l’archive : les productions de l’Agence France-Presse

Le Temps des médias n°20, Printemps - été 2013, p. 236-247.

>> Acheter cet article sur CAIRN

L’exploration des archives de l’Agence France-Presse invite à retracer en premier lieu sa généalogie qui n’est pas anodine. Au milieu du xixe siècle, Charles Havas fonde un bureau de traduction qui étend très rapidement ses activités à l’envoi de « correspondances » – feuillets relatant les dernières nouvelles – et consolide son financement par une activité publicitaire. Le succès de l’agence s’explique par des choix simples et efficaces : maîtrise des besoins de la clientèle ; large couverture de l’actualité internationale grâce à un réseau dense de correspondants ; transmission toujours plus rapide... Ces trois considérations constituent encore aujourd’hui les fondements sur lesquels s’ancre le fleuron – historique – des agences d’information chaude internationales à savoir, chronologiquement, la française AFP (née en 1835 sous le nom de l’agence Havas), l’anglaise Reuters (créée à Londres en 1851, agence éponyme elle aussi) et Associated Press (lancée à New York en 1848 sous le nom de Harbor News Association).

Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/De-la-documentation-a-l-archive.html

Sommaire du numéro