Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions > Septembre 2010 > Corps sanglants, souffrants et macabres. La représentation de la violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècles

Nouveautés parutions

envoyer l'article par mail title= envoyer par mail Version imprimable de cet article Version imprimable Augmenter taille police Diminuer taille police

AUKRUST Kjerstin, BOUTEILLE-MEISTER Charlotte

Corps sanglants, souffrants et macabres. La représentation de la violence faite au corps en Europe, XVIe-XVIIe siècles

Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2010, 382 p. 29 euros.

L’expérience quotidienne de la violence qui marqua l’Europe au XVIe et au XVIIe siècle semble se refléter dans les corps suppliciés qui peuplent la production artistique, scientifique et religieuse de cette période. Du dédain qui crucifie l’amant malheureux, jusqu’aux massacres et aux exécutions, sans oublier les cas de cannibalisme et de dissections, mais aussi d’auto-flagellation et de désir de martyre, la souffrance s’imprime sur le corps humain pour en faire un corps sanglant, puis un cadavre exposé à la pourriture. En s’inscrivant dans les champs de la littérature et des arts visuels mais également de l’histoire, du droit, de la religion et de la médecine, cet ouvrage étudie le sens de ces représentations en interrogeant les risques éthiques qu’elles comportent et l’utilisation idéologique de l’émotion ressentie devant ces corps sanglants, souffrants et macabres.

En savoir plus : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100182560
Citer cet article : http://histoiredesmedias.com/Corps-sanglants-souffrants-et.html

Dans la même rubrique