Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Conférence et ateliers," les jeux vidéo ont-ils un genre ?", Paris, 19-20 juin

A l’heure où les geek prennent leur revanche, le Centre Hubertine Auclert lance un cycle de rencontres consacrées aux rapports entre féminisme et nouvelles technologie à travers deux axes : Genre et culture numérique et Les NTIC comme outils d’empowerment féministe.

Le cycle « Hubertine est une geek » proposera donc des conférences-débats et des ateliers pratiques. Il s’inscrit cette année dans le cadre du festival Futur en Seine et s’organise en partenariat avec deux autres organismes associés de la région Ile-de-France : la Fonderie et le Lieu du design.

lancement du cycle :

19 juin : La conférence qui ouvrira le cycle traitera du thème Les jeux (...) Lire la suite

Seminário Internacional Estudos de Televisão Brasil-França, Salvador de Bahia, 3 juin 2013

8h30 - Abertura oficial

Mesa 01 : Políticas públicas e patrimônio audiovisual : os desafios da memória

Maryline Crivello Professora de História da Mídia na Aix-Marseille Université, diretora do Centro

de Pesquisa Telemne - Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale-Méditerranée

François Vallotton Professor na Université de Lausanne, Suíça

Esther Hamburguer Professora da Universidade de São Paulo, responsável pelo projeto de

Digitalização do Acervo da Extinta TV Tupi/Cinemateca Brasileira

Veronique Ginouvès Pesquisadora na Phonothèque de la Maison (...) Lire la suite

Colloque "War, Memory Amnesia : Francophone Perspectives on postwar Lebanon", Leeds, 6-7 juin 2013

6 June 2013 : Hinsley Hall

9h00 : Introduction – Claire Launchbury (Leeds) and Nayla Tamraz (Université Saint-Joseph)


9h15 : PHOTO-TEXTS

(Chair : Stuart Green)

Isabelle de le Court (ALBA) : Wounded Places : Architecture and Landscape in the Photographic Work of Paola Yacoub.

Leslie Hakim-Dowek (Portsmouth) : The City that Exploded Slowly : Photo- text Series Mapping a Personal Archaeology in War-Torn Beirut.

Andy Stafford (Leeds) : Raymond Depardon, Denis Roche and That Photograph of Beirut in 1978 ; or : Iconicity in Text and Image.

11h15 : Coffee

11h30 : Keynote : Nayla Tamraz (USJ) : (...) Lire la suite

Colloque international "Regards critiques sur la participation politique en ligne", Paris, 19-20 juin 2013

Programme

19 juin 2013 : JOURNEE « JEUNES CHERCHEURS »

9H-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Accueil par un responsable de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS (en cours de confirmation)

9h30-10h : Gérard LOISEAU. Présentation du réseau de recherche DEL

10h-12h30 : Les débats idéologiques et théoriques de la participation politique en ligne

Présidente : Caroline OLLIVIER-YANIV (Université Paris Est Créteil, France)

Discutants : Loïc BLONDIAUX (Université Paris 1 Pantheon-Sorbonne, France)

Intervenants :

- François ALLARD (CELSA, Université Paris-Sorbonne, France) : De la « démocratie électronique » à la « transparence numérique » ?

- Romain BADOUARD (Centre de Sociologie de l’Innovation/Mines ParisTech, France) : En quoi les technologies du web sont politiques ?

- Ewa KRZATALA-JAWORSKA (CRPS, Paris 1, France) : Faut-il (vraiment) définir la participation en ligne ?

- Félix TREGUER (Centre de recherche historique (CHR-CNRS), EHESS., Paris, France) : La citoyenneté insurrectionnelle sur Internet face à la démocratie représentative :
 contestation, résistance, désobéissance.

12h30-14h : déjeuner

14h- 16h30 : De nouveaux formats de la parole politique, de nouveaux lieux de politisation ?

Président : Dimitris GOUSCOS (Université d’Athènes, Grèce)

Discutants : Raphaël KIES (Université du Luxembourg) ; Scott WRIGHT (Université de Leicester, Royaume-Uni)

Intervenants :

- Julien BOYADJIAN (CEPEL, Université Montpellier 1, France) : Twitter, un nouveau « baromètre de l’opinion publique » ?

- Patrícia DIAS DA SILVA (ESCS-IPL, School of Communication and Media Studies, Lisboa Polytechnic Institute, Portugal) : Joining the online video conversation ? Discourse and practices of European political institutions and politicians on YouTube.

- Gonen DORI-HACOHEN and Nimrod SHAVIT (Department of Communication, University of Massachusetts, Amherst, US) : The discursive and cultural meanings of Israeli tokbek (talk-back – online commenting) and their relevance to the online democratic public sphere.

- Tim HIGHFIELD (Queensland University of Technology, Australia) : Twitter and Australian political debates.

- Coralie LE CAROFF (CARISM, Université Paris 2 Panthéon- Assas, France) : Les usages sociopolitiques de Facebook sous le prisme du genre.

16h30-16h45 : pause

16h45-19h15 : De nouveaux acteurs, de nouvelles reconfigurations du pouvoir politique ?

Président : Vincent SIMOULIN (Université Toulouse-Le-Mirail, France)

Discutant : Eric GEORGE (Université du Québec à Montréal, Canada) ; Karolina KOC MICHALSKA, Centre de recherches politiques de Science Po, France)

Intervenants :

- Nicolas BAYGERT (LASCO – Laboratoire d’Analyse des Systèmes de Communication des Organisations, Université catholique de Louvain, Belgique et CELSA, Université Paris IV-Sorbonne, France) : L’activisme numérique au regard du consumérisme politique : Pirates et Tea Partiers sous la loupe.

- Davide BERALDO (Graduate School in Social and Political Sciences, University of Milan, Italy) and Juan GALAN-PAEZ (Department of Computer Science and Artificial Intelligence, University of Seville, Spain) : New media, new movements ? The #OCCUPY network on Twitter and the challenges to social movements theory and research.

- Clément MABI (Laboratoire COSTECH, Université de Technologie de Compiègne, France) et Anaïs THEVIOT (Sciences po Bordeaux, Centre Emile Durkheim, France) : La rénovation par le web ? Dispositifs numériques et évolution du militantisme au PS.

- Clémence PENE (Laboratoire des théories du politique (LabTop), Université Paris 8, France) : Les « experts » de la politique en ligne, de Solferino à Chicago.

- Chang SUP PARK (College of Mass Communication and Media Arts, Southern Illinois University Carbondale, USA) : Political carnivalism : digital media use and a new political participation in South Korea.

19h30-21h : Cockail, au CNRS, salle Perrin

20 juin 2013 : LES TABLES RONDES

9H-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Accueil par un représentant de l’Université Paris Est Créteil (en cours de confirmation)

9h30-10h : Présentation des tables rondes : Stéphanie WOJCIK

10H00 – 13H : Première table ronde : Activisme et mobilisation

Président : Fabien GRANJON (Université Paris 8, France)

Discutant : Thierry VEDEL (Centre de recherches politiques de Sciences Po, France)

Conférencier(e)s :

Frédérick BASTIEN (Université de Montréal, Canada)

Nico CARPENTIER (Université Libre de Bruxelles, Belgique)

Fabienne GREFFET (Université de Lorraine, France)

Yanina WELP (Université de Zürich, Suisse)

13H – 14H : repas à la cantine

14H30 – 17H30 : Deuxième table ronde : Expressions et délibération

Président : Norbert KERSTING (Université de Münster, Allemagne)

Discutant : Jean-Michel FOURNIAU (INRETS, France)

Conférencier(e)s :

Nick ANSTEAD (London School of Economics, Royaume-Uni)

Dominique CARDON (Orange Labs, France)

Todd GRAHAM (Université de Groningen, Pays-Bas)

Laurence MONNOYER-SMITH (Université de Technologie de Compiègne, France)

21 juin 2013 (10h-13h) : Assemblée générale du réseau DEL à l‘Université Paris Est Créteil

Université Paris-Est Créteil ; UFR Sciences économiques – salle Keynes

61, avenue du Général de Gaulle – Créteil

Accès :

1) Ligne 8 : descendre à Créteil-Université

2) Sortir du métro par la droite sous le tunnel

3) L’UFR de Sciences économiques est le premier bâtiment qu’on aperçoit immédiatement sur la gauche.

4) L’entrée est située au bout de la cour.

5) La salle Keynes se trouve au 2ème étage

http://colloquedel2013.fr/programme/

Colloque "D’une révolution à l’autre. Histoire des circulations révolutionnaires (18e -21e siècle)" , Paris, 12-14 juin 2013.

Mercredi 12 juin 2013, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Introduction (9h30-10h00)

Maud Chirio, UPEMLV, Mathilde Larrère, UPEMLV, Eugénia Palieraki, UCP

Penser les circulations (10h00-12h30)

Présidence : Enzo Traverso (Université de Picardie)

Boris Gobille, ENS Lyon

Qu’est-ce qu’un événement global ? Circulations critiques et transferts de contestations en 1968

Françoise Blum, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/CNRS

Révolutions africaines et mondiales des années 1960

Daniel Iglesias, Université Paris Diderot/Université du Havre

Le modèle révolutionnaire apriste. Genèse, parcours et transformation d’une pratique révolutionnaire transnationale (1924-1957)

Marie-Laure Geoffray, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 & Jan Wörlein, Freie Universität Berlin (Allemagne)

Révolutions latino américaines, légitimations croisées. Cuba, Nicaragua, Venezuela


Mobiliser d’autres expériences révolutionnaires (14h00-16h00)

Présidence : Jean-Clément Martin (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Olivier Bouquet, Collège de France

Contestation politique et circulation des idées révolutionnaires dans l’espace ottoman (18e-20e siècle)

Shukla Sanyal, University of Calcutta (Inde)

The Revolutionary Nationalists and their search for a “new” nationalism in early-twentieth-century Bengal

Irina Morozova, Humboldt-Universität zu Berlin (Allemagne)

The discourse on socialism’s deconstruction in the Soviet periphery : encounters of perestroika in Central Asia

Ridha Abdmouleh, Université de Sfax (Tunisie)

La révolution tunisienne : une dynamique cosmopolite


Mobiliser d’autres expériences révolutionnaires (16h30-18h30)

Présidence : Serge Wolikow (Université de Bourgogne)

Michal Chvojka, University of Trnava (Slovaquie)

« Allongé dans l’esprit corrompu du principe de temps de révolution ... » La perception des Habsbourg et le contrôle de la vague révolutionnaire dans les années 1820, 1830 et 1840

Gabriel Leanca, Université Alexandru Ioan Cuza (Roumanie)/Université de Bourgogne

Le langage politique révolutionnaire en Valachie (1848) : origines, circulations, adaptations, synthèses

Marko Fuçek, Université de Zagreb (Croatie)

Maoist guerrilla strategy in Yugoslav Revolution ?

Benoît Beucher, Université Paris-Sorbonne

La « Révolution démocratique et populaire » au Burkina Faso : un « produit local pour consommation locale » ?


Jeudi 13 juin 2013, Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Images, symboles, objets (9h30-12h30)

Présidence : Johann Chapoutot (Université Pierre Mendès-France Grenoble II)

Andy Willimott, University College London (Grande Bretagne) & Gleb J. Albert, Universität Bielefeld (Allemagne)

« The martyrs of the Paris Commune were resurrected under the red banner of the Soviets ». Images of the Commune in Early Soviet Society

Federico Tarragoni, Université Paris Diderot-Paris 7

Le long itinéraire des Misérables : de la France à la Révolution bolivarienne, de la République au barrio

Alfredo Rivera, Duke University (États-Unis)

From Vanguardia to the Tricontinental : Revolutionary Aesthetics in 1960s Havana, Cuba

Mickaël Robert-Gonçalves, Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Faire la révolution par l’image. De l’influence des expériences cinématographiques de Mai 68 dans la pratique des cinéastes portugais de la révolution des œillets

Sofia Papastamkou, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/École des Chartes

Création et circulation des images « indignées » à travers les affiches nativement numériques : révolutions technologiques, contestations et mobilisations à l’ère d’internet


Les passeurs (14h00-16h30)

Présidence : Emmanuel Fureix (Université Paris-Est-Créteil Val de Marne)

Friedemann Pestel, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg (Allemagne)

L’âge des révolutions - l’âge des émigrations. Réflexions sur une histoire croisée de l’exil politique à partir des émigrés de la Révolution française

Jean-Noël Tardy, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

La chaîne des Bons Cousins. Le rôle des charbonneries européennes dans la transmission de l’idée révolutionnaire entre 1820 et 1848

Walter Bruyere-Ostells, IEP d’Aix-en-Provence

La circulation des révolutionnaires italiens aux lendemains des échecs de 1820-1821

Romy Sánchez, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Trois frères et deux guerres révolutionnaires : les Fernández-Cavada, entre Guerre de Sécession et conflit indépendantiste cubain. 1861–1878

Chiara Maria Pulvirenti, Università degli Studi di Catania

The mobile revolution. Gaetano Borso di Carminati and the italian liberals in the first carlist war


Les passeurs (17h00-19h00)

Présidence : Ludivine Bantigny (Université de Rouen)

Romain Robinet, Sciences Po Paris

Les étudiants, apôtres ibéro-américains de la Révolution mexicaine (1916-1940)

Anna Trespeuch-Berthelot, CHS Paris

Années 1968, années révolutionnaires. La connexion situationniste

Aldo Marchesi, Universidad de la Republica (Uruguay)

De La Habana a Ñancahuazu. « La revolución viene llegando » 1967. Militantes conosureños y la revolución cubana

Andrea Brazzoduro, IHTP – CNRS

Giovanni Pirelli, passeur. La Résistance, la lutte des Algériens, et au-delà ...


Vendredi 14 juin 2013, Université Paris Diderot-Paris 7

Géographies des circulations révolutionnaires (9h30-12h30)

Présidence : Sophie Coeuré (Université Paris Diderot-Paris 7)

Jeanne Moisand, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Migrations et circulation internationale des idées communalistes (France, Espagne et leurs colonies, autour de 1870)

Pierre-Marie Delpu, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

« La Constitution de Cadix a été imposée à Naples » : les révolutions libérales d’Espagne et de Naples au début des années 1820 transferts aller-retour

Johansson Perry, Hong Kong Baptist University (Chine)

China and the European 1968

Raquel Varela, Nouvelle Université de Lisbonne (Portugal)/IISH (Amsterdam)

Indépendance coloniale dans l’Afrique portugaise et Révolution des Œillets en métropole : 2 révolutions, un processus unique (1961-1975)

Gilles Bataillon, EHESS Paris

Le castrisme en Amérique centrale

Citations de la Révolution française (14h00-16h30)

Présidence : Sophie Wahnich (CNRS)

Clément Thibaud, Université de Nantes

La faute à Rousseau ? Révolution française, indépendances hispaniques et circulations caraïbes

Lisa-Maria Brusius, Humboldt-Universität zu Berlin (Allemagne)

Popular Songs in the Berlin March Revolution of 1848 - A Transfer of Revolutionary Practice ?

François Georgeon, CNRS / EHESS

La révolution jeune-turque de 1908, remake de 1789 ?

Alexandre Tchoudinov, Académie des sciences de Russie

La Révolution française dans le discours politique des bolcheviks : le cas de Nicolaï Loukine


Université Paris-Est Marne-la-Vallée – Université Paris Diderot-Paris 7, 12–14 juin 2013

Journée d’études " Wikipédia, objet scientifique non identifié" , Paris, 5 juin 2013

Organisée par le projet WEUSC (Wikipédia : évaluation et usages des

savoirs collaboratifs) porté par Lionel Barbe (MCF, Université Paris

Ouest Nanterre La Défense, laboratoire Dicen-IDF, équipe Tactic)

Programme financé dans le cadre des Projets Exploratoires en Sciences de

la Communication du CNRS

Cette journée souhaite analyser les rapports que scientifiques et

sciences entretiennent avec Wikipédia autour de trois problématiques :

· la place de l’expertise et celle du chercheur contributeur ou

expert dans Wikipédia ;

· celle de la gouvernance de Wikipédia, de ses régimes d’édition,

de ses enjeux de neutralité, de ses sources ;

· celle enfin de Wikipédia comme (...) Lire la suite

Colloque "La mise en scène théâtrale et les formes audio-visuelles Emprunts esthétiques et techniques", Cerisy, 19-23 juin 2013

Direction : Jean-Marc LARRUE, Giusy PISANO

Organisation : Vivien SICA, Stéphane TRALONGO

Présentation

L’émergence de la mise en scène théâtrale moderne est intimement liée aux mutations technologiques, médiatiques et sociologiques qui accompagnent l’industrialisation du monde occidental au tournant du XXe siècle. L’histoire du théâtre croise en effet à cette époque les trajectoires de dispositifs visuels et sonores aussi divers que la lanterne magique, le phonographe, le téléphone, le théâtrophone et le cinématographe. L’hybridité des médias est alors régulièrement mise au service de la pratique théâtrale, que ce soit pendant la conception du spectacle (André Antoine répétant avec un phonographe), sa représentation (Sacha Guitry introduisant des projections et faisant jouer des disques) ou sa notation (les régisseurs conservant des photographies de scène). On ne compte pas non plus les adaptations de pièces de théâtre pour le cinématographe et, plus tard, pour la radio et la télévision. Au moment où les technologies numériques font écho à des formes mixtes apparues il y a plus d’un siècle avec l’électricité, il faut réinscrire l’histoire des arts de la scène dans un contexte culturel plus large, en analysant en particulier les liens qui se tissent avec d’autres dispositifs médiatiques.

C’est l’objectif de ce colloque qui sera l’aboutissement d’un long travail de collaboration entre archivistes et chercheurs autour d’un fonds précieux de relevés de mises en scène dramatiques antérieures à 1945 et en coopération avec plusieurs institutions patrimoniales.

La dernière journée consacrée aux travaux du groupe de recherche "Cinéma, théâtre, émancipation", dirigée par David Faroult et Olivier Neveux sera l’occasion de présenter une étape de ses travaux à l’issue de sa quatrième année de réunions régulières.


Programme

(susceptible de modifications)


Mercredi 19 juin

Après-midi :

ACCUEIL DES PARTICIPANTS

Soirée :

Présentation du Centre, des colloques et des participants

Jeudi 20 juin

Matin :

Esthétiques et technologies du son (I)

Jean-Marc LARRUE : Les constructions de l’argument essentialiste à la lumière du Fonds de l’ART de la B.H.V.P.

Martin BARNIER : Evolution technologique du son au théâtre et au cinéma

Geneviève MATHON & Sylvain SAMSON : Impact des nouvelles technologies sonores au théâtre. Le disque : incidence et répertoire dans les théâtres parisiens entre 1911 et 1945

Après-midi :

Genres : textes et mises en scène (I)

Adélaïde JACQUEMARD-TRUC : Folies et fantaisies : constitution et évolution de genres

Hwarim CHO : Les adaptations du Cid de Corneille à travers les effets dramatiques

Pascale ALEXANDRE : Le théâtre historique et sa mise en scène d’après les fonds ART (1860-1900)

Frédéric TABET : Migrations esthétiques et techniques de l’art magique au théâtre, le cas d’une appropriation singulière : L’Escamoteur d’Adolphe d’Ennery et Jules Brésil

Geneviève DE VIVEIROS : Choses vues : la mise en scène des adaptations théâtrales des romans de Zola

Vendredi 21 juin

Matin :

L’image dans la mise en scène

Chantal GUINEBAULT : Cadre et cadrage au théâtre : une pratique du "hors-scène" avant 1945

Carole HALIMI : L’artifice du "tableau" au théâtre : du texte à la photographie

Caroline CHIK : En toile de fond. De la mise en scène à la mise en image


Après-midi :

Esthétiques et technologies du son (II)

Delphine CHAMBOLLE : Le son de l’automobile : évolution des techniques sonores et utilisation des sons sur la scène parisienne (1900-1940)

Martin LALIBERTÉ : Avant Pierre Schaeffer, bruits et sons dans les mises en scène parisiennes du début du XXe siècle

Giusy PISANO : Le téléphone, une "nouvelle" technologie pour une nouvelle esthétique de mise en scène


Soirée :

Histoire du relevé de mise en scène depuis 1945, par Serge BOUILLON (président d’honneur de l’ART) et Danielle MATHIEU-BOUILLON (présidente de l’ART)


Samedi 22 juin

Matin :

Genres : textes et mises en scène (II)

Marguerite CHABROL : Héritages du théâtre français chez George Cukor : Paris-Broadway-Hollywood

Jean-Pierre SIROIS-TRAHAN : Les dispositifs mixtes théâtre/cinéma et leur mise en scène/film

Stéphane TRALONGO : Une esthétique de l’éblouissement. La réception des attractions lumineuses à l’époque de l’électrification des théâtres

Caroline RENOUARD : Des premiers temps à l’installation du mythe holmésien : mises en scène et interdépendances médiatiques autour de la pièce de théâtre Sherlock Holmes

Après-midi :

Intermédialités

Vincent DUSSAIWOIR : Les influences réciproques du théâtre et du cinéma

Viva PACI : Attractions et mise en scène. Dompter les coups d’éclat

Frank KESSLER & Sabine LENK : Mise en scène / mise en film


Soirée :

Spectacle de danse traditionnelle coréenne, par Kyungho LEE (professeur de l’Université nationale de Chonbuk) et Young Suk CHOI (danseuse étoile et enseignante de Chonbuk) [Titres des danses : 1. DOSALPULI CHOUM (danse de chamanne) ; 2. TAEPYUNGMOU (danse de la paix)]


Dimanche 23 juin

JOURNÉE D’ÉTUDE : "FAUT-IL ÊTRE RÉALISTES ?"

Matin :

David FAROULT : Pourquoi être réalistes ? Présupposés, démarche et sujet des œuvres : quelques cas exemplaires

Thomas VOLTZENLOGEL : "Faire des bijoux pour les pauvres". L’héritage du réalisme dans les films de Pedro Costa

Armelle TALBOT : La réalité sans commentaire : retour sur une certaine tendance du théâtre contemporain

Olivier NEVEUX : Le réalisme attarde l’homme autour de ses ordures


Après-midi :

Thibault FAYNER : Comment se sert-on du fait divers en atelier d’écriture ?

Natacha THIÉRY : Alain Cavalier : "un cinéaste qui libère son spectateur" ?

Jean-Michel DURAFOUR : Explorations, explosions, exploits. De quelques métamorphoses des réalismes (politique, esthétique) chez Jean-François Lyotard

Virgilio MORTARI : Artaud ou "Faut-il être cruels pour être réalistes ?"

DÉPARTS

... | < 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 |> |...