Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Colloque, "Astérix : de l’imagerie à la réalité scientifique", Paris, 10-11 janvier 2014

Né en 1959, Astérix est le reflet parodique d’une vision de « nos ancêtres les Gaulois » héritée du XIXe siècle. Le succès phénoménal de la série a conforté les clichés d’une mythologie pourtant bien mis à mal par les découvertes archéologiques de ces trente dernières années. Tel est le thème de cette double journée d’études organisée conjointement par la BnF et l’ENS. La première journée s’attachera à resituer la série comme un jalon dans la représentation du monde gaulois ainsi que dans un panorama plus large des Gaulois dans la bande dessinée, préparant ainsi la seconde journée qui invitera le public à débattre avec les chercheurs autour des recherches actuelles sur les Gaulois.

Vendredi (...) Lire la suite

Journée d’études, "Publics et pratiques culturelles Marseille-Provence 2013 Programme de recherche, dispositifs d’enquête et rencontres scientifiques", Marseille, 17 janvier 2014

vendredi 17 janvier 2014 : « Publics et musées aujourd’hui : le désir de musées des Marseillais »

de 9h à 18h, au Mucem - Fort Saint Jean (I2MP), Marseille


Conférencier invité :


Marie-Sylvie Poli, Professeur, université d’Avignon


Professionnel invité : (Contacts en cours)

Débat et coordination de la séance :

Florence Andreacola (doctorante sous contrat SFR Agorantic sous la direction de Marie-Sylvie Poli, université d’Avignon)

Marie Cambone (doctorante dans le programme de doctorat international de muséologie France Canada, sous la direction de Marie-Sylvie Poli, université d’Avignon)

Charlotte (...) Lire la suite

Journée d’études, "Produire et diffuser les séries télévisées", Paris, 10 janvier 2014

À la fois productions industrielles et créations collectives, élaborées sous contrainte selon des modalités particulières, à destination de marchés tant locaux que mondialisés, les séries télévisées sont, depuis une dizaine d’années, le lieu de mutations à la fois organisationnelles et esthétiques qui en font un objet particulièrement intéressant à étudier, au carrefour d’une sociologie du travail audiovisuel et d’une économie transnationale des biens symboliques. Leur audience croissante est, en outre, emblématique de phénomènes de grande ampleur aujourd’hui étudiés par la sociologie des publics et des pratiques culturelles.

Cette journée a un objectif double. Le premier est de dresser un état des lieux des « études sériphiliques » (...) Lire la suite

Journée d’études, "La référence à l’originaire dans les écrits et la presse musicale de la première moitié du XXe siècle", Evry, 16 janvier 2014

En ses formes les plus diverses – le mythe, les racines, la naissance, l’enfance, la terre nourricière, le primitif – la référence à l’originaire (« l’éclat du feu planté jadis », selon le poète Claude Vigée) agrège tout autant des aspirations artistiques fécondes que des conséquences potentiellement ou réellement contestables. Le recours à l’origine accompagne le développement des récits nationaux et atteint son point d’orgue dans les logiques d’appartenance qui assurent le déploiement de l’ombre identitaire au cours de l’entre-deux-guerres. On perdrait néanmoins beaucoup à réduire l’ambivalence fondamentale de la notion à la seule opposition à l’idée de progrès ou à la norme d’ouverture à l’autre.

Lire la suite

Conférence, « La Grande Guerre des cartes figurales » , Auditorium de la HEAR, Strasbourg, 17 décembre 2013

Le genre de la carte figurale est probablement aussi ancien que la cartographie, mais il connaît un remarquable épanouissement entre 1870 et 1918. Le procédé qui consiste à apparenter les contours géographiques à des personnages correspond en effet aux idéologies nationalistes qui fondent la géopolitique européenne. Les périodes de tensions et de conflits favorisent la multiplication de ces représentations qui font s’affronter violemment des personnages emblématiques. Ces liens très forts au contexte historique ont trait à l’histoire de la propagande visuelle. Ils doivent cependant être précisés et relativisés à la lumière d’autres critères qui relèvent de la création, de la diffusion et de la réception de ces documents. Ils permettent de faire (...) Lire la suite

Colloque "Médias et identités, Acteurs ou instruments de la construction des appartenances communautaires, ethniques et nationales ?", Bruxelles, 16-17 décembre 2013

Organisé par l’ULB (ReSIC et CEVIPOL) en collaboration avec la Faculté de Sciences politiques, économiques et de la communication de l’Université catholique de Louvain et la Brussels Platform for Journalism.

Inscription gratuite mais obligatoire : marie.fierens@ulb.ac.be

Programme

Lundi 16 décembre

8h30 Accueil

9h Mots de bienvenue et présentation du colloque

Manuel Couvreur, Doyen de la Faculté de Philosophie et Lettres

Jean-Michel De Waele, Doyen de la Faculté de Sciences sociales et politiques

Marie-Soleil Frère, Directrice du Centre ReSIC (Centre de Recherche (...) Lire la suite

Journée d’études, "Les sources numériques natives pour la recherche en histoire et patrimoine : pratiques et méthodes", CNAM, 9 décembre 2013

Les sciences humaines et sociales ont depuis quelques années vu s’accroître le regard réflexif des chercheurs sur leurs terrains et corpus, leurs gestes, leurs outils et instruments, en particulier dans le rapport aux technologies de l’information et de la communication à l’ère numérique.

Si les « Digital Humanities » (Humanités numériques) ont montré les apports du traitement informatique pour des fonds de documents numérisés, de nouveaux documents sont produits dans l’usage même des techniques et environnements du numérique, et ce depuis que les ordinateurs sont nés il y a plus d’un demi-siècle. En quoi ces nouveaux documents peuvent-ils constituer de nouvelles sources pour les études qui s’interrogent sur le passé ? (...) Lire la suite
... | < 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 |> |...