Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Conférence de David Marshall, "Mediatising Identity", Paris, 26 novembre 2014

Le Laboratoire Communication et Politique présente

David Marshall,

Research Professor and Persona Chair in New Media, Communication and Cultural Studies

Résumé de son intervention :

L’idée de médiatisation a été explorée selon la question de savoir comment un monde médiatique saturé avait eu de profondes influences sur la politique, la construction et la reproduction de la culture contemporaine. Olivier Driessens est parti de cette recherche et l’a utilisée pour identifier que la “celebritisation” décrivait un processus similaire, là où une pratique culturelle particulière a été repensée selon certains aspects de la célébrité et de la culture de la célébrité. Ce que la recherche de Driessens indique est qu’il y a quelque chose à explorer plus avant dans la façon dont les médias construisent, reconstruisent, cadrent et situent l’identité publique, de manières bien particulières. Cette communication s’intéresse à la manière dont les technologies médiatiques ont d’abord rendu compte précisément de la façon dont les présentations individuelles publiques sont formées par les formes médiatiques elles-mêmes. Tout un ensemble d’industries secondaires est attaché à construire ces types de présentations. Par conséquent, la construction de la star de cinéma est réduite aux possibilités qu’offre l’image de l’individu/acteur dans le film. De manière similaire, la télévision et la radio ont technologiquement formé les identités publiques de n’importe quel individu présenté, d’autant que les magazines et les journaux produisent au moins partiellement ce qui pourrait être décrit comme des registres de performance technologique. La complexité de ce processus de médiatisation est d’autant plus renforcé par les types de pratiques qui sont dépeintes par la forme médiatique. Ainsi, un homme politique produit une identité médiatisée différente dans un medium spécifique qu’un acteur – bien qu’il y ait des recroisements. Le journalisme, dans sa pratique de produire des diaristes qui suivent le contemporain, reflète également la formation de l’identité du journaliste. Nous pouvons observer des schémas d’identité publique qui ont été privilégiés dans les pratiques journalistiques émergentes et qui sont liés aux diverses formes médiatiques auxquelles ils ont été attachés.

Cette présentation s’appuie sur plusieurs exemples d’identités médiatisées qui ont été développées selon différentes formes médiatiques et à partir de différentes professions et pratiques publiques. Nous proposons l’idée selon laquelle nous faisons à présent face à un nouveau niveau d’identité médiatisée produit par la culture mobile et en ligne, avec une régularité remarquable et qui vaut des millions. En d’autres termes, nous sommes dans une ère où l’identité médiatisée est devenue la norme pour la présentation de soi publique. Les réseaux sociaux élaborent une schématisation particulière d’identités médiatisées qui transforme et réduit littéralement les identités médiatisées privilégiées en ce que cette présentation décrira comme l’ancien média représentationel/régime culturel, et sa reconfiguration, à la fois profonde et subtile, en média présentationel/régime culturel.

Nombre de places limité, inscriptions à l’adresse suivante : communication.politique@cnrs.fr

Institut Pratique du Journalisme de Paris Dauphine

24 rue saint Georges - 75009 PARIS

Colloque international, " Culture et médias numériques à l’ère de la diversité", Mulhouse, 3, 4 et 5 décembre 2014

Mercredi 3/12 14h : Ouverture

14h15 : D’un écran à l’autre : approches socio économique. Modérateur : Christophe Damour, Université de Strasbourg.

« Les séries télévisées à l’ère du numérique », Jean-Pierre Esquenazi, Professeur, Université de Lyon III.

« Le film-marque dans l’industrie cinématographique : au croisement de la culturisation des marques et de la marchandisation de la culture » Hélène Laurichesse, Maitre de conférences, ESAV – Université Toulouse Jean Jaurès

« Le cinéma numérique dans les savanes. Evolutions des pratiques spectatorielles et de (...) Lire la suite

Journée d’étude, "Les archives et la radio. Évolution de l’usage des sources : le cas de la Grande Guerre", Pierrefitte, 28 novembre 2014

La radio comme objet et comme source d’histoire a longtemps été sous-estimée. Son étude est à présent reconnue comme offrant une multitude de réponses aux interrogations sur les époques qu’elle a traversées depuis son avènement à l’aube du XXème siècle.

Cette première journée d’études a pour objectif d’approfondir les fonctions des archives comme sources de la radio publique. Notre réflexion portera sur l’incidence des mutations techniques, la constitution des archives radiophoniques et leur usage quand il est question d’événements historiques. En ce centenaire commémoratif de la Grande Guerre, il s’agira de considérer comment les sources de l’époque ont été utilisées selon les différentes périodes auxquelles les émissions étaient (...) Lire la suite

Conférence « L’iconographie des cartes postales de la Grande Guerre : propagande et reflet des imaginaires collectifs ? », Strasbourg, 26 novembre 2014

4 à 5 milliards de cartes diffusées en France entre 1914 et 1918, entre 60 000 et 80 000 modèles différents, on s’écrit pendant le conflit plusieurs fois par semaine, sinon tous les jours. L’immense popularité de ce support illustré qui fonctionne souvent comme une preuve de vie, invite les historiens à voir dans l’iconographie des cartes le reflet des imaginaires collectifs et donc la preuve d’une adhésion des foules à la guerre. L’étude de la correspondance présente au dos de ces images de propagande relativise nettement ce point de vue…

Guillaume Doizy est l’auteur d’ouvrages sur l’histoire de l’image et de la caricature (dont La Grande Guerre des cartes postales – Hugo-Image, 2013), fondateur du site Caricaturesetcaricature.com et concepteur (...) Lire la suite

Journée d’étude "Hyperchoix et prescription culturelle", Saint-Cloud, 14 novembre

Pôle des Métiers du Livre de Saint-Cloud

9h-18h Amphithéâtre Annie Béthéry

Matinée. Formes prescriptives héritées


9h Accueil des participants et discours d’ouverture

Christophe Pavlidès (Médiadix, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Brigitte Chapelain (Université Paris-Nord, LCP CNRS), Sylvie Ducas (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, CSLF),
Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, ILLE)


9h20 Conférence inaugurale de Daniel Bougnoux (Université de Grenoble), « Faire attention à l’attention »


10h Discussion

Présidence : Sylvie Ducas

10h30 Judith Mayer (Université (...) Lire la suite

Colloque "Les échos internationaux de la Révolution des Oeillets", Paris, 23-24 octobre 2014

Jeudi 23 octobre 2014

9h00-9h30 Ouverture du colloque

João Caraça, Directeur de la Fondation Calouste Gulbenkian-Délégation en France

Victor Pereira (Univ. de Pau/ITEM)

9h30 -11h00 Les gauches en France face aux événements portugais

Présidence : Laurent Jalabert (Univ. de Pau/ITEM)

Christophe Batardy (Univ. de Nantes), « La gauche française malade du Portugal » (La Croix, 15 août 1975)

Fadi Kassem (Sciences Po Paris), « La Révolution est en marche ! » : les socialistes français face à la Révolution des Œillets

Ricardo Noronha (Univ. Nouvelle de Lisbonne/IHC), Letters from ’Glaucos’ : (...) Lire la suite

Journée d’étude "Images interdites de guerres XIXe XXe siècles ", Paris, 15 octobre 2014

La production de témoignages en temps de guerre n’a cessé de s’accroître avec la création de nouveaux supports et leur démocratisation, dévoilant par là-même des discours et des images en marge des productions officielles. À partir de la Première Guerre mondiale, pivot d’une redéfinition de l’usage des images et de l’apparition d’une presse filmée directement produite par l’armée, la censure a dû suivre les évolutions techniques et médiatiques. La photographie de guerre, naissante au moment d’une guerre de 1870 qui privilégie encore le dessin, la peinture ou la caricature, devient progressivement une arme de communication pour les pouvoirs en place, mais également un outil pour les reporters ou les artistes. Comment cette censure (...) Lire la suite
... | < 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 |> |...