Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Conférence "Blanchité, racisme, médias : comment sont représentées les minorités ?", Bpi, Centre Pompidou, 3 février 2014

De quelle façon le racisme imprègne-t-il les imaginaires ? Les représentations médiatiques participent-elles de sa reproduction ? Alors que ces questions restent d’une actualité brûlante, Maxime Cervulle et Clarissa Behar présenteront certaines des approches critiques qui permettent de saisir les reconfigurations du racisme aussi bien que les voies par lesquelles y résister. Ils évoqueront la blanchité, concept permettant de décrire la construction sociale des identités blanches et leurs usages sociaux, politiques et culturels. Cette rencontre est proposée à l’occasion de la parution de deux ouvrages traitant de ces questions : Dans le blanc des yeux. Diversité, racisme et médias de Maxime Cervulle et l’ouvrage collectif De quelle couleur (...) Lire la suite

Lundis de l’INA " Quelle est l’influence des publicités sexuelles sur le jeu social ? ", 27 janvier 2014

Soirée animée par

Thierry Consigny, publicitaire

Avec la participation de :

Pierre Berville, publicitaire

Magali Jalade, juriste conseil à l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité)

Esther Loubradou Greverie, docteur en Sciences de l’Information et de la Communication, laboratoire du LERASS, université de Toulouse

Esther Loubradou a reçu, le 11 décembre 2013, une mention recherche dans le cadre des prix de l’Inathèque 2013 pour sa thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication soutenue le 18 janvier 2013, "Porno-chic et indécence médiatique. Contribution interdisciplinaire portant sur les enjeux communicationnels et socio-juridiques des publicités sexuelles en France et aux États-Unis", dirigée par Pascal MARCHAND, Professeur des Universités, Université Toulouse.

Débat illustré d’extraits issus des collections de l’Ina.


Les Lundis de l’Ina sont ouverts au grand public.

Accès libre sur réservation (obligatoire) au 01 49 83 30 97 ou par courriel à inatheque@ina.fr


Lieu : Bibliothèque nationale de France - Petit auditorium

Quai François Mauriac – 75013 – Paris

M° ligne 6 "Quai de la Gare" ou ligne 14 "Bibliothèque François Mitterrand" - Bus lignes 62 ou 89

Stationnement le long des berges de la Seine ou parking rue Emile Durkheim

Horaire : 19 heures

Plus d’information : http://www.inatheque.fr/publications-evenements/lundis-de-l-ina-pesentation.html

Parution du n° 21 du Temps des Médias Evénement SPHM

Le numéro 21 (hiver 2013/2014) du Temps des Médias vient de paraitre. Intitulé "Oyez jeunesse !", le dossier s’interroge sur l’élaboration de médias destinés spécifiquement aux jeunes et se propose de réinterroger l’histoire des représentations de la jeunesse dans les sociétés ainsi que les usages que les jeunes publics peuvent faire des médias qui leur sont destinés. Dirigé par Françoise Hache-Bissette et Claire Blandin, ce numéro réunit les contributions de : Dominique Lerch, Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéva, Julien Baudry, Patricia Legouge, Adrienne Boutang, Géraldine Poels, Hélène Duccini, Fanny Lignon...

Et toujours, les varias, l’actualité de la recherche, la chronique (...) Lire la suite

Colloque, "Astérix : de l’imagerie à la réalité scientifique", Paris, 10-11 janvier 2014

Né en 1959, Astérix est le reflet parodique d’une vision de « nos ancêtres les Gaulois » héritée du XIXe siècle. Le succès phénoménal de la série a conforté les clichés d’une mythologie pourtant bien mis à mal par les découvertes archéologiques de ces trente dernières années. Tel est le thème de cette double journée d’études organisée conjointement par la BnF et l’ENS. La première journée s’attachera à resituer la série comme un jalon dans la représentation du monde gaulois ainsi que dans un panorama plus large des Gaulois dans la bande dessinée, préparant ainsi la seconde journée qui invitera le public à débattre avec les chercheurs autour des recherches actuelles sur les Gaulois.

Vendredi (...) Lire la suite

Journée d’études, "Publics et pratiques culturelles Marseille-Provence 2013 Programme de recherche, dispositifs d’enquête et rencontres scientifiques", Marseille, 17 janvier 2014

vendredi 17 janvier 2014 : « Publics et musées aujourd’hui : le désir de musées des Marseillais »

de 9h à 18h, au Mucem - Fort Saint Jean (I2MP), Marseille


Conférencier invité :


Marie-Sylvie Poli, Professeur, université d’Avignon


Professionnel invité : (Contacts en cours)

Débat et coordination de la séance :

Florence Andreacola (doctorante sous contrat SFR Agorantic sous la direction de Marie-Sylvie Poli, université d’Avignon)

Marie Cambone (doctorante dans le programme de doctorat international de muséologie France Canada, sous la direction de Marie-Sylvie Poli, université d’Avignon)

Charlotte (...) Lire la suite

Journée d’études, "Produire et diffuser les séries télévisées", Paris, 10 janvier 2014

À la fois productions industrielles et créations collectives, élaborées sous contrainte selon des modalités particulières, à destination de marchés tant locaux que mondialisés, les séries télévisées sont, depuis une dizaine d’années, le lieu de mutations à la fois organisationnelles et esthétiques qui en font un objet particulièrement intéressant à étudier, au carrefour d’une sociologie du travail audiovisuel et d’une économie transnationale des biens symboliques. Leur audience croissante est, en outre, emblématique de phénomènes de grande ampleur aujourd’hui étudiés par la sociologie des publics et des pratiques culturelles.

Cette journée a un objectif double. Le premier est de dresser un état des lieux des « études sériphiliques » (...) Lire la suite

Journée d’études, "La référence à l’originaire dans les écrits et la presse musicale de la première moitié du XXe siècle", Evry, 16 janvier 2014

En ses formes les plus diverses – le mythe, les racines, la naissance, l’enfance, la terre nourricière, le primitif – la référence à l’originaire (« l’éclat du feu planté jadis », selon le poète Claude Vigée) agrège tout autant des aspirations artistiques fécondes que des conséquences potentiellement ou réellement contestables. Le recours à l’origine accompagne le développement des récits nationaux et atteint son point d’orgue dans les logiques d’appartenance qui assurent le déploiement de l’ombre identitaire au cours de l’entre-deux-guerres. On perdrait néanmoins beaucoup à réduire l’ambivalence fondamentale de la notion à la seule opposition à l’idée de progrès ou à la norme d’ouverture à l’autre.

Lire la suite

... | < 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 |> |...