Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Journée d’études, "Attention(s) aux internautes", Paris, 11 mai 2015

Journée co-organisée par le projet Web90 (ANR-14-CE29-0012-01), l’ANR ENEID,

les séminaires "Identités numériques" et "Histoires de l’Internet" du pôle Trajectoires du numériques de l’ISCC.

Cette journée souhaite interroger les évolutions qui ont traversé le Web, ses usages et ses acteurs depuis les années 1990 autour de la thématique de l’attention. Du nommage au profilage, des compteurs et premières bannières à une véritable économie de l’attention et de la recommandation, des premières interfaces Web au développement du Web Design, des identités numériques en gestation jusqu’aux identités post-mortem, nous analyserons l’évolution de l’attention portée aux internautes, à leurs identités, à leurs expressions numériques et celle que l’on cherche à susciter de leur part. Plusieurs dimensions seront prises en compte et croisées qu’elles soient techniques, sociales, économiques, politiques, juridiques, éthiques ou encore cognitives.

Programme de la journée

9.00 - Accueil

9.15 - Introduction

Valérie Schafer (Institut des sciences de la communication, CNRS/Paris-Sorbonne/UPMC)

9.30-11.00 - Session 1- Wanted ! Noms, pseudos, profils et présentation de soi dans les interactions en ligne

Présidente : Louise Merzeau (Maître de conférence HDR, Dicen-IDF, Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Interventions :

La construction de l’identité en ligne : enjeux et limites

Michel Marcoccia (Maître de Conférence, Equipe Tech-CICO, Université de technologie de Troyes, CNRS)

Pour une analyse critique de l’apparition de la catégorie de “profil” sur le premier Web

Haud Gueguen (Dicen-IDF, Cnam) et Camille Paloque-Berges (Dicen-IDF, Cnam et HT2S, Cnam)

11.00 - Pause

11.15-12.45 - Session 2 - Traces à long terme

Président : Alexandre Coutant (Maître de conférence, ELLIAD, Université de Franche-Comté et chercheur associé à l’ISCC)

Interventions :

L’hommage numérique aux défunts en France et en Chine : l’exemple croisé de Facebook et Weibo

Virginie Julliard (Maître de conférences à l’Université de Technologie de Compiègne, laboratoire COSTECH) et Fanny Georges (Maître de conférences à l’Université de la Sorbonne Nouvelle, laboratoire CIM, chercheure associée à l’ISCC).

Le Quantified Self, entre attention à soi et attention d’autrui : la confrontation aux traces numériques en contexte de santé

Éric Dagiral (Maître de conférences à l’Université Paris Descartes, laboratoire CERLIS)

12.45 – 14.15 - Déjeuner libre

14.15-15.45 - Session 3 - Économie de l’attention

Président : Thomas Stenger (Maître de conférence, CEREGE, IAE de Poitiers et chercheur associé à l’ISCC)

Interventions :

De l’économie de l’attention au capitalisme de l’attention

Emmanuel Kessous (Professeur de Sociologie, Université de Sophia-Antipolis)

Captation et valorisation de l’attention sur le web : une diversification de l’économie des médias ?

Kevin Mellet (Chercheur au laboratoire SENSE d’Orange Labs et chercheur associé au CSI, Mines ParisTech)

15.45 - Pause

16.00-17.30 - Session 4 - Design et interfaces de l’attention

Président : Benjamin Thierry (IRICE, Université Paris-Sorbonne)

« Les dispositifs de notification et l’organisation d’écologies de l’attention », Christian Licoppe (professeur de sociologie des technologies de l’information et de la communication, Télécom ParisTech)

“A roadmap of attention studies”, Claudia Roda (Professor of computer science, Dean of assessment, learning and institutional research, American University of Paris)

Colloque, "Démocratie Mise à jour", 9 avril, 14h, Palais Bourbon

Programme :

14h : Accueil et ouverture des échanges par Laure de la Raudière, députée d’Eure-et-Loir, Guillaume Buffet, président de Renaissance numérique, Thierry Pech, directeur général de Terra Nova et Laurent Bigorgne, directeur de l’Institut Montaigne.

14h30 - 16h00 : Table ronde #1 « La transparence : diktat ou opportunité pour la politique à l’ère du numérique ? »

Animée par Thierry Pech, directeur général de Terra Nova

Samuel Laurent, journaliste, responsable de la rubrique « Les décodeurs », LeMonde.fr

Daniel Lebègue, président de Transparency International

Laure (...) Lire la suite

Conférence "La déportation, du témoignage au récit mémoriel", Mémorial de Caen, 1er avril 2015

Dans le cadre des cérémonies du 70e anniversaire de la découverte des camps d’extermination et de concentration nazis, au-delà des rencontres avec des témoins, il nous a paru important de nous intéresser à la manière dont les rescapés ont surmonté le traumatisme de l’enfer des camps. Ainsi que la façon dont a été perçu, au fil des soixante dix années écoulées, le témoignage des Déportés. D’une quasi indifférence générale au récit de leur souffrance lors de leur retour des camps en 1945, comment en sommes-nous arrivés à la notion omniprésente du "devoir de mémoire" ? Quelle a été la place de la Shoah dans les programmes scolaires en Europe ? D’un pays à l’autre, la mémoire collective a-t-elle donné la même importance à la Déportation ? A partir de quand la distinction est-elle faite entre les catégories de Déportés ? Parallèlement à l’importance prise dans la mémoire collective, comment s’est construit le discours de négation du génocide ? Ce sont à ces questions que les historiens présents apporteront des réponses.

14h - 14h30

"Travailler pour se reconstruire ? La réinsertion professionnelle des rescapés juifs des camps (France, 1945-1948)" par Laure Fourtage, doctorante en histoire contemporaine à l’Université Paris I.

14h30 - 14h45

Discussion

14h45 - 15h15

"Impact et limites de la photographie dans le contexte de la découverte des camps" par Marie-Anne Matard-Bonucci, professeur d’histoire contemporaine à Paris 8 et membre de l’Institut universitaire de France.

15h15 - 15h30

Discussion

15h30 - 16h

"L’écriture de l’histoire de la Shoah dans les manuels scolaires européens de 1945 à nos jours" par Jean-Baptiste Pattier, historien et journaliste à France Télévision, auteur de Vérités officielles. Comment s’écrit l’histoire de la Seconde Guerre mondiale (Vendémiaire, 2013).

16h - 16h15

Discussion

16h15 - 16h45

"Devoir de mémoire : analyse historique d’un référent social" par Sébastien Ledoux, auteur d’une thèse intitulée Le temps du "devoir de mémoire", des années 1970 à nos jours (à paraître) soutenue à Paris 1/ Centre d’histoire sociale du XXe siècle.

16h45 - 17h15

"Comment et par qui s’est construit le discours négationniste ?" par Valérie Igounet, historienne, chercheuse associée à l’IHTP (CNRS), auteur d’une thèse sur le négationnisme publiée sous le titre Histoire du négationnisme en France (Seuil, 2000).

17h15 - 17h30

Discussion

Colloque ""Images d’armées : cent ans de cinéma et de photographie militaires (1915-2015)", Paris, 27-28 mars 2015

Ce colloque co-organisé par le laboratoire Communication & Politique, l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) et la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA)

propose de mettre en valeur et d’interroger l’histoire et les sources visuelles ou archivistiques du cinéma et de la photographie aux armées depuis leur apparition en France en 1915 jusqu’aux engagements les plus récents.

Pour connaitre le programme et vous inscrire : http://ida2015.sciencesconf.org/

Journées d’étude "Former à coopérer, se former en coopérant. Le numérique au service de nouvelles pratiques", Montpellier, 24-27 mars 2015

Pour sa 8ème édition, Moustic se focalise sur le “apprendre ensemble”. A l’image du reste de la société, les technologies de l’information et de la communication ont transformé l’apprentissage, ouvert la formation à de multiples possibilités tout en interrogeant les fondements de nos pratiques pédagogiques. Durant ces trois journées, formateurs, chercheurs, enseignants, animateurs de réseaux et acteurs de terrain échangeront sur les nouvelles pratiques de la coopération en formation.

La pratique des pédagogies coopératives ont trouvé un nouvel essor grâce au développement d’internet et aux possibilités de mise en réseau. Moustic prend le parti pris d’affirmer que, au delà de la technologie, le collaboratif (...) Lire la suite

Journée d’étude, "L’exil dans les cinémas d’Afrique et de ses diasporas", Paris, 13 février 2015

L’initiative Non-lieux de l’exil (FMSH) organise, en partenariat avec le département Afrique de l’INALCO et avec le séminaire "Cinéastes d’Afrique et d’ailleurs ; influences du cinéma soviétique" (EHESS), une journée d’étude consacrée aux représentations de l’exil dans les cinémas d’Afrique et de ses diasporas.

Associé à la quête d’identité et au centre des thèmes développés par les cinémas d’Afrique subsaharienne nés après les indépendances, l’exil continue cinquante ans plus tard d’y occuper une place centrale, au point d’en devenir une de ses principales caractéristiques.

Lire la suite

Rencontre autour du traitement médiatique des événements depuis le 7 janvier, IPJ, mercredi 11 février

Après l’émotion et l’effervescence suscitées par les événements survenus en France et ailleurs depuis le 7 janvier dernier vient le temps du recul et de la réflexion sur les pratiques médiatiques et la responsabilité des médias en termes de couverture des événements et de transmission des informations. Nous organisons donc au sein d’IPJ un après-midi consacré à des échanges entre quatre intervenants et les étudiants. Cette rencontre est ouverte à tous et vous êtes les bienvenus si vous souhaitez y participer.

Les quatre intervenants livreront dans un premier temps leur analyse avant de laisser une large place au débat.

Nicolas Jacobs | médiateur à France Télévisions

Il évoquera (...) Lire la suite
... | < 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 |> |...