Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Exposition "Vu du front - Représenter la guerre", du 15/10/2014 au 25/01/2015, Musée de l’armée, hôtel des Invalides - BDIC

Pour clôturer la première année de commémoration de la Grande Guerre, la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine et le musée de l’Armée proposent une exposition qui s’intéresse à la manière dont les contemporains de la guerre ont vu, perçu et représenté le front entre le début et la fin du conflit.

Qu’ont vu les combattants de la Grande Guerre ? Qu’en ont-ils montré, et pourquoi ? Qu’ont rapporté de leurs missions au front les artistes engagés dans l’effort de mobilisation ? Comment ces représentations ont-elles circulé vers l’arrière ? Autant de questions qui mettent en évidence l’absence d’une représentation unique du premier conflit mondial. Tel est le propos de cette exposition qui met en regard les approches des différents fronts : le front occidental bien sûr mais aussi les fronts moins connus comme le front germano-russe, le front austro-italien, le front du Proche-Orient, des Dardanelles et des Balkans. La production des avant-gardes artistiques et la propagande illustrée sont actuellement mieux connues du public que les œuvres des soldats ou des artistes missionnés. Or, pour les témoins de la

Grande Guerre, montrer la réalité du front et l’expérience des combats a été un enjeu important, que l’exposition se propose de mettre en lumière dans toute sa diversité. En s’appuyant sur le matériau exceptionnel constitué, dès le début de la guerre et dans ce but de témoignage, par les différents Etats belligérants, Vu du front offre pour la première fois au visiteur un tableau d’ampleur des représentations de la guerre par ceux qui l’ont vécue.

Tableaux, dessins, photographies privées et officielles, articles de presse, films, affiches ou encore objets reflètent la variété des témoignages, parfois inédits. Parmi les quelque 500 pièces présentées figurent les œuvres des artistes de la génération du feu, tels les frères Nash, William Orpen, Otto Dix, Ernst Jünger, Guillaume Apollinaire, Anselmo Bucci, Jacques Villon, Fernand Léger ou des toiles d’artistes envoyés au front : Félix Vallotton, Edouard Vuillard et Georges Scott notamment.

Un ensemble exceptionnel et complémentaire de pièces provenant pour une large part des collections de la BDIC et du musée de l’Armée est présenté au public pour la première fois au sein d’un espace d’exposition de 800m2. Les deux institutions ont en effet rassemblé pendant toute la durée du conflit une documentation et des œuvres produites au front par l’ensemble des belligérants, constituant ainsi des collections de référence internationalement connues. Ces œuvres sont mises en contraste et en perspective grâce aux prêts consentis par de nombreuses institutions françaises comme l’Historial de la Grande Guerre (Péronne), le Musée national d’Art Moderne (Paris), mais aussi par de grands musées européens, comme l’Imperial War Museum (Londres), le Deutsches Historisches Museum (Berlin), le Heeresgeschichtliches Museum (Vienne) et le Museo Storico della Guerra (Rovereto).

Déjà très sollicitée par les musées français et étrangers pour des prêts d’oeuvres, la BDIC va inaugurer avec le musée de l’Armée une grande exposition, Vu du front. Représenter la Grande Guerre, qui ouvrira ses portes sur le site des Invalides le 15 octobre 2014. Cet événement national, labellisé par la Mission du centenaire, sera accompagné d’un colloque international en décembre 2014 à l’Université de Paris Ouest, ainsi que de cycles de projections et de concerts.Consacrée à l’actualité de la BDIC sur la Grande Guerre, cette rubrique présente également les points forts des collections et des services sur le sujet, pour susciter de futures demandes de partenariats ou d’usages des fonds sur le sujet.


Adresse : Musée de l’armée, hôtel des Invalides, 129, rue de Grenelle- 75007 Paris

Contact : renseignements@bdic.fr

Tél. : 01 44 42 54 91.

Congrès "Rwanda, 1994 - 2014 : Récits, constructions mémorielles et écriture de l’histoire", Paris, 13-15 novembre 2014

Jeudi 13 novembre

Le génocide des Tutsi du Rwanda :

20 ans après, bilan et questions historiographiques

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines

Place Georges Pompidou - 78054 Saint-Quentin-en-Yvelines

Accès : RER C, Transilien (depuis la gare Montparnasse : ligne Montparnasse-Rambouillet ; depuis La Défense : ligne La Défense-La Verrière, arrêt Gare de Saint-Quentin-en-Yvelines)

9h15 – 13h Acteurs, modes d’écriture et de transmission de l’histoire

Accueil des invités et ouverture du colloque par Christian Delporte et Jean-Claude Yon - CHCSC (UVSQ)

Sous la présidence de Stéphane Audoin-Rouzeau

« Un état des lieux historiographique : bilan, (...) Lire la suite

Journée d’étude, "L’unité d’action des syndicats de journalistes", Paris, 13 novembre 2014

En France, le paysage syndical des journalistes est diversifié, éclaté disent certains. Pourtant, le journalisme donne lieu à une profession solidaire, et l’histoire montre qu’à plusieurs occasions les journalistes et leurs organisations ont fait front ensemble. Cette journée d’études propose une approche du syndicalisme des journalistes au 20e siècle au travers de l’histoire des convergences syndicales, de la pluralité des organisations et des difficultés de l’unité d’action.

9h30 : Accueil

9h45 : Introduction de la journée

10h00 - 13h00. Des combats unitaires

Le journaliste professionnel : (...) Lire la suite

EUscreenXL Conference "From Audience to User : Engaging with Audiovisual Heritage Online", Rome, 30-31 octobre 2014

The EUscreenXL project holds an international conference on user engagement. The conference takes place on October 30-31st at the Casa del Cinema in Rome. It is organised by the best practice network for Europe’s audiovisual heritage, EUscreen. The network is delighted to announce that the full programme for the conference, titled From Audience to User : Engaging with Audiovisual Heritage Online, is now available.

Digital access has changed the ways users can consume and interact with audiovisual heritage materials. For audiovisual archives, it is crucial to engage users in different and meaningful ways. A user-oriented approach helps archives promote valuable online content, increase the visibility of hidden wonders and develop sustainable (...) Lire la suite

Forum France Culture avec Sciences Po : "L’année vue par le numérique", Paris, 4 octobre 2014

Thème n°1 - Google est-il un projet politique ? (10h-11h)

- Laurent Alexandre, Chirurgien et urologue de formation, co-fondateur de Doctissimo.fr ; s’intéresse aux bouleversements que va connaître l’humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie

- Dominique Boullier, Sociologue français, rédacteur en chef de la revue Cosmopolitiques, Professeur des Universités à Sciences Po, spécialiste des usages du numérique et des technologies cognitives

Lire la suite

Journée doctorale CARISM COSTECH GRIPIC :" Nouvelles écritures ? Ce que fait le numérique aux textes et aux images", 17 octobre, Université Paris 2 Panthéon-Assas

Les Laboratoires CARISM (IFP, Paris 2) GRIPIC (CELSA, Paris 4) et le COSTECH (UTC) organisent chaque année une rencontre doctorale autour d’un thème qui fédère les recherches de plusieurs de leurs doctorants.

Nombreux sont les travaux menés en sciences de l’information et de la communication qui interrogent la notion d’écriture en l’appliquant à des objets, des pratiques, des espaces dits « numériques ».

Par numérique, nous entendons ici une définition a minima : toutes les productions conçues pour l’information et la communication, diffusées par les réseaux de l’Internet.

Cette journée doctorale propose d’interroger l’existence de « nouvelles écritures » liées à (...) Lire la suite

Exposition, "La poudre, l’encre et le plomb - Illustrations et contre-illustrations durant le 1er conflit mondial" Strasbourg

Série de conférences et ateliers :

« La [dé]raison des images Imaginaires graphiques et illustrations entre 1914 et 1918 », par Olivier Deloignon, professeur d’histoire visuelle à la HEAR Voyage au coeur des illustrations utilisées comme une arme supplémentaire dans l’arsenal de la Grande Guerre.

Vendredi 24 octobre à 18h30 Salle de conférence

« L’Alsace : petite patrie chère aux albums de Guy Arnoux (1917-1918) », par Laurence Olivier-Messonnier, docteur en Littérature française et comparée, chercheur associé au laboratoire CELIS L’expansion littéraire et iconographique du mythe de la chère province usurpée à travers (...) Lire la suite

... | < 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 |> |...