Accueil du site > Ressources > Nouveautés parutions

Nouveautés parutions

Flux_RSS

Juin 2018

    Livres
  • AHMAD Jared , The BBC, The ’War on Terror’ and the Discursive Construction of Terrorism. Representing al-Qaeda, Palgrave Macmillan, 2018, 226 p., 119,6 euros.

    In the years since the September 11th 2001 attacks, the al-Qaeda phenomenon has become one of the most written about, yet crucially misunderstood, threats of the 21st century. But despite the sheer volume of literature produced during the ‘war on terror’ period, few studies have sought to consider the way this entity has been represented within the news media. The BBC, the War on Terror and the Discursive Construction of Al-Qaeda addresses this significant gap in knowledge by providing an original and much needed assessment of the various strategies used to depict ‘al-Qaeda’, and thus make it meaningful for British television audiences. Drawing on the work of French philosopher Michel Foucault, and focusing on Britain’s most watched and trusted news programme, the BBC’s flagship ‘News at Ten’ bulletin, the book provides insight into both the visual and verbal nature of these representations and the way they have shifted over the course of a ten-year period, while also shedding light upon the broader political and social consequences of the BBC’s portrayals. In doing so, the book not only helps to develop a deeper understanding of the complexity of the BBC’s representations, and their various shifts and transformations, but also details the process through which ‘al-Qaeda’ has been pieced together from a range of cultural parts. And how, ultimately, the dominant mode of representation used to portray this entity is one that closely resembles Britain’s own, diverse multicultural ‘self’.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/gp/book/9783319766072

  • BRACHOTTE Gilles, FRAME Alexander (dir.), L’usage de Twitter par les candidats. Perspectives internationales lors des élections au Parlement européen en mai 2014, Caen, Editions EMS, 2018, 360 p., 29 euros.

    Cet ouvrage collectif est issu d’un programme de recherche international qui a réuni une quarantaine de chercheurs provenant de six pays d’Europe (France, Allemagne, Belgique, Italie, Espagne et Royaume-Uni). L’objet de cette recherche et in fine des chapitres développés dans ce volume est de caractériser l’usage du dispositif sociotechnique Twitter lors des élections européennes de 2014. Ce contexte électoral particulier (28 scrutins nationaux quasi simultanés) offre un éclairage sur l’utilisation de l’outil par les candidats dans des espaces nationaux ayant des codes et des rites électoraux spécifiques. Les analyses empiriques permettent à la fois de confirmer ou d’éclairer les pratiques et les usages du réseau social Twitter. Plus globalement, cet ouvrage s’attache à étudier et à comprendre les caractéristiques de la participation online des politiques et fournit des informations sur les styles et les stratégies de communication observées dans l’espace public numérique. Il propose également des solutions méthodologiques pour collecter et analyser les tweets politique dans un contexte électoral.
    En savoir plus : http://www.editions-ems.fr/livres/collections/entreprise-et-sacr%C3%A9/ouvrage/489-l-usage-de-twitter-par-les-candidats-eurod%C3%A9put%C3%A9s-europarl_fr-europarl_en.html

  • CHRISTIE Ian, VAN DEN OEVER Annie (dir.), Stories. Screen Narrative in the Digital Era, Amsterdam University Press, 2018, 210 p., 38 euros.

    Stories are perceived as central to modern life. Not only in narrative entertainment media, such as television, cinema, theatre, but also in social media. Telling/having ‘a story’ is widely deemed essential, in business as well as in social life. Does this mark an intensification of what has always been part of human cultures ; or has the realm of ‘story’ expanded to dominate twenty-first century discourse ? Addressing stories is an obvious priority for the Key Debates series, and Volume 7, edited by Ian Christie and Annie van den Oever, identifies new phenomena in this field - complex narration, puzzle films, transmedia storytelling – as well as new approaches to understanding these, within narratology and bio-cultural studies. Chapters on such extended television series as /Twin Peaks/, /Game of Thrones/and /Dickensian/ explore distinctively new forms of screen storytelling in the digital age.
    En savoir plus : http://en.aup.nl/books/9789462985841-stories.html

  • DELPORTE Christian, MOINE Caroline (dir.), Culture, médias, pouvoirs aux États-Unis et en Europe, 1945-1991, Paris, Armand Colin, 2018, 400 p., 25 euros.

    LE TEMPS DES IDEOLOGIES ET DES ENGAGEMENTS.
    Après-guerre : héritages, refondations. Encadré : Propagande médiatique en faveur du plan Marshall. Culture et guerre froide : communisme, neutralisme, idée européenne. Encadré : Congrès des intellectuels pour la paix et Mouvement pour la paix. Culture et guerre froide : la défense du « monde libre ». Encadré : Congrès pour la liberté de la culture. Fondations américaines en Europe depuis 1945. Jazz et américanisation de la culture. Sport de guerre froide. Guerres et conflits, présent et passé : représentations et constructions mémorielles. Encadré : Les musées d’histoire en Europe. Beate et Serge Klarsfeld, figures internationales du combat pour la mémoire.

    LE TEMPS DES CONTESTATIONS ET DES CRISES.
    Jeunes, culture et contre-culture. Encadré : Mobilisations internationales contre la guerre du Vietnam. Le moment « 1968 ». Encadré : Musique rock et moment 68. Effet de souffle : féminisme, minorités, nouvelles cultures. Encadré : La nouvelle presse écologiste France/RFA. La fin des idéologies ?

    LE TEMPS DE LA DEMOCRATISATION, DE LA CONSOMMATION DE MASSE, DE LA MONDIALISATION.
    Pouvoirs et culture. Encadré : Une Europe de la culture. Pouvoirs et médias. Les médias dans la transformation du politique. Culture audiovisuelle : vers la globalisation culturelle. Encadrés : Eurovision, Mondiovision. Médiatisation et internationalisation de l’événement sportif.


    En savoir plus : http://www.armand-colin.com/culture-medias-pouvoirs-aux-etats-unis-et-en-europe-1945-1991-capes-agregation-histoire-geograp

  • DOUYÈRE David, Communiquer la doctrine catholique. Ecrits philosophiques allemands Préfaces à la Bible Textes et conversations durant le concile Vatican II d’après le journal d’Yves Congar, Genève, Labor Et Fides, é018, 252 p., 24 euros.

    Que serait une religion sans la communication qui la forme ? Analysant le journal d’un théologien catholique aux prises avec la dynamique du concile Vatican II, David Douyère montre comment la doctrine religieuse se dit, se dispute, entre conversations, rumeurs et allégations, comment se forme son discours, qui se doit de « parler au monde », comment s’écrivent les textes qui vont bientôt faire référence, quelles batailles sont livrées pour le choix du mot le plus signifiant… Car ce que fait apparaître le journal d’Yves Congar (1904-1995), au regard de la communication, c’est le travail d’une religion pour écrire et dire la doctrine.

  • ERHART Julia, Gendering History on Screen : Women Filmmakers and Historical Films, IB Tauris, 2018, 259 p., £72.

    Movies about significant historical personalities or landmark events like war seem to be governed by a set of unspoken rules for the expression of gender. Films by female directors featuring female protagonists appear to receive particularly harsh treatment and are often criticised for being too ’emotional’ and incapable of expressing ’real’ history. Through her examination of films from the United States, Europe, Australia and elsewhere, Julia Erhart makes powerful connections between the representational strategies of women directors such as Kathryn Bigelow, Ruth Ozeki and Alexandra von Grote and their concerns with exploring the past through the prism of the present. She also compellingly explores how historiographical concepts like valour, memory, and resistance are uniquely re-envisioned within sub-genres including biopics, historical documentaries, Holocaust movies, and movies about the ’War on Terror’. Gendering History on Screen will make an invaluable contribution to scholarship on historical film and women’s cinema.
    En savoir plus : https://ibtauris.com/Books/The-arts/Film-TV--radio/Gendering-History-on-Screen-Women-Filmmakers-and-Historical-Films?menuitem=

  • FENWICK James (dir.), Understanding Kubrick’s 2001 : A Space Odyssey Representation and Interpretation, Intellect Books, 2018, 260 p., £70.

    Scholars have been studying the films of Stanley Kubrick for decades. This book, however, breaks new ground by bringing together recent empirical approaches to Kubrick with earlier, formalist approaches to arrive at a broader understanding of the ways in which Kubrick’s methods were developed to create the unique aesthetic creation that is 2001 : A Space Odyssey. As the 50th anniversary of the film nears, the contributors explore its still striking design, vision, and philosophical structure, offering new insights and analyses that will give even dedicated Kubrick fans new ways of thinking about the director and his masterpiece.
    En savoir plus : https://www.intellectbooks.co.uk/books/view-Book,id=5296/

  • GUARESI Magali, Parler au féminin. Les professions de foi des député.e.s sous la Cinquième République (1958-2007), Paris, L’Harmattan, 2018, 298 p., 33 euros.

    La cinquième République est la scène d’une féminisation inédite de la vie politique en France. En entrant dans les arcanes du pouvoir, les femmes sortent de leur silence public historique et accèdent au statut de sujets de la parole politique. Cet ouvrage plonge dans les mots des candidates aux élections législatives qui, de campagne en campagne, cherchent à se faire une place dans un monde et à resignifier l’inégal partage du pouvoir entre les sexes.
    En savoir plus : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59698&razSqlClone=1

  • HAYES Ingrid, Radio Lorraine coeur d’acier, 1979-1980. Les voix de la crise, Paris, Presses de Sciences Po, 2018, 348 p., 27 euros.

    Le 17 mars 1979, Radio Lorraine cœur d’acier, « radio de lutte » de la CGT, émet pour la première fois, au vu et au su de tous mais en totale illégalité, depuis l’ancien hôtel de ville de Longwy, à l’aide d’une antenne fixée sur le toit de l’église. Au plus fort des mobilisations contre le démantèlement de la sidérurgie, s’y retrouvent syndicalistes, ouvriers, femmes de sidérurgistes, commerçants, immigrés, enseignants, journalistes et artistes venus de Paris. Jusqu’à ce que la CGT mette un terme brutal à l’aventure, quinze mois plus tard. En s’ouvrant à la société locale, à ses valeurs, ses doutes, ses tensions et ses contradictions, la radio déborde largement du cadre de références cégétistes que le syndicat souhaite diffuser. Elle saisit sur le vif l’ordinaire des rapports sociaux et des modes de domination, qu’ils soient culturels, de genre ou de nationalité. Témoignage rarissime d’une parole chichement consignée par l’histoire, ce livre singulier puise au fonds volumineux, et inexploité à ce jour, des émissions de « LCA ». Il fait revivre un temps fort de ce territoire ouvrier, un temps où se jouent des formes d’émancipation individuelle et collective, alors que brûlent les derniers feux des années 68.
    En savoir plus : http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100387630

  • HONDROS John, Ecologies of Internet Video Beyond YouTube, Routledge, 2018, 156 p., £21.

    This book explores the complex, dynamic, and contested webs of relationships in which three different groups of video makers found themselves when distributing their work on the Internet. It draws upon both the Deleuzian notion of "assemblage" and Actor-Network Theory, which together provide a rich conceptual framework for characterizing and analysing these webs. The groups examined are a UK video activist project, a community of film and television fans originating in the US, and an association of US community television producers.

    Rather than taking YouTube as its point of departure, this book centres on the groups themselves, contextualizing their contemporary distribution practices within their pre-Internet histories. It then follows the groups as they drew upon various Internet technologies beyond YouTube to create their often-complex video distribution assemblages, a process that entangled them in these webs of relationships.

    Through the analysis of detailed ethnographic fieldwork conducted across a period of several years, this book demonstrates that while the groups found some success in achieving their various goals as video makers, their situations were often problematic and their agency limited, with their practices contested by both human and technological actors within their distribution assemblages.


    En savoir plus : https://www.routledge.com/Ecologies-of-Internet-Video-Beyond-YouTube/Hondros/p/book/9781138895560

  • KÄÄPÄ Pietari, Environmental Management of the Media Policy, Industry, Practice, Routledge, 2018, 226 p., £115.

    In recent years the widely held misconception of the media as an ‘ephemeral’ industry has been challenged by research on the industry’s significant material footprint. Despite this material turn, no systematic study of this sector has been conducted in ways that considers the role of the media industries as consumers and users of a range of natural resources.

    Filling this gap, Environmental Management of the Media discusses the environmental management of the media industries in the UK and the Nordic countries. These Nordic countries, both as a set of small nations and as a regional constellation, are frequently perceived as some of the ‘greenest’ in the world, yet, not only is the footprint of the media industries practically ignored in academic research, but the very real stakes of the industries’ global impact are not comprehensively understood. Here, the author focuses on four key areas for investigating the material impact of Nordic media : (1) resources used for production and dissemination ; (2) regulation of the media ; (3) organizational management ; and (4) labour practices. By adopting an interdisciplinary perspective that combines ecocritical analysis with interrogation of the political economy of the creative industries, Kääpä argues that taking the industries to task on their environmental footprint is a multilevel resource and organizational management issue that must be addressed more effectively in contemporary media studies.

    This book will be of great interest to students and scholars of media, communication and environmental studies.


    En savoir plus : https://www.routledge.com/Environmental-Management-of-the-Media-Policy-Industry-Practice/Kaapa/p/book/9781138649828

  • KOLODZIEJSKA Marta, Online Catholic Communities. Community, Authority, and Religious Individualization, Routledge, 2018, 142 p., £105.

    The Catholic Church has been moving into a new phase, one where its congregation can choose to meet and practice elements of their own version of their faith on online forums. This new form of congregating allows for an individualised faith to manifest itself outside of the usual church authority structures. Online Catholic Communities provides insight into how religious and non-religious internet forum users interact and form groups during interactions ; it also discusses the transformation of religious authority and its emanations in these digital contexts. Using the top three online forums used by Polish Catholics as a case study, this project explores the formation of these online communities. It then looks at the alternative authority structures that emerge online and how these lead to an individualised form of religious engagement that can develop independently of mainstream doctrine. Through highlighting how religious discourse in Poland is appropriated and creatively modified by users in fulfilling their own spiritual needs, this work reveals the constant interplay between online and offline religious contexts. This monograph includes cutting edge research on online expressions of religious community, authority and individualisation and as such will be of keen interest to scholars of religious studies and the sociology of religion, as well as communication studies.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/Online-Catholic-Communities-Community-Authority-and-Religious-Individualization/Kolodziejska/p/book/9781138059757

  • LEE David , Independent Television Production in the UK From Cottage Industry to Big Business, Palgrave Macmillan, 2018, 244 p., £80.

    This book is the first authoritative account of the UK’s independent television production sector, following the creation of Channel 4 in 1982. It examines the rise of a global industry, increasingly interconnected through format development, distribution, ancillary sales and rights. Drawing on case studies, interviews and policy analysis ; the author considers the cultural politics behind the growth of the ‘indies’, the labour conditions for workers in this sector, and some of the key television programmes that have been created within it. Filling an important gap in our understanding, this book constitutes a comprehensive account of this vital cultural industry for students, academics and researchers working in the areas of the cultural and creative industries, media and cultural policy and television studies.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/gb/book/9783319716695

  • LOUESSARD Bastien, FARCHY Joëlle, Scène de la vie culturelle Youtube, une communauté de créateurs, Paris, Presses des Mines, 2018, 174 p., 15 euros.

    Cet ouvrage s’attache à comprendre la communauté des créateurs de fiction sur les plateformes d’hébergement de vidéos. Il est structuré en trois parties. La première se concentre sur les créateurs eux-mêmes, leur parcours, leur formation, leur rapport à la création ou les raisons de leur arrivée en ligne. En dépit des discours les plus répandus, nous y montrons que la population des youtubeurs de fiction ne se distingue guère des autres mondes de l’art. Que ce soit par leur formation, leur parcours ou encore par la perméabilité de leur sphère d’activités, ces créateurs se rapprochent davantage des autres communautés artistiques qu’ils ne s’en distinguent. La seconde partie aborde cet écosystème d’un point de vue économique, s’intéressant aux modèles de fonctionnement des plateformes d’hébergement de vidéos, aux nouveaux intermédiaires que sont les Multi-Channel Networks et à leur rôle dans la convergence entre les industries culturelles et les plateformes. Le rôle des acteurs historiques de l’audiovisuel y apparaît central et invite à repenser les modèles de développement de ces acteurs. Enfin, la dernière partie se focalise sur la communauté en tant que telle, montrant l’importance des pratiques relationnelles dans les parcours de ces créateurs, dans leurs pratiques de création et dans leur accession à la notoriété. Elle souligne également le caractère central de celles-ci dans la structuration de YouTube comme environnement professionnel.
    En savoir plus : https://www.pressesdesmines.com/produit/scene-de-la-vie-culturelle/

  • LOVINK Geert, ROSSITER Ned , Organization after Social Media, Minor Compositions, Colchester / Brooklyn / Port Watson, 185 p., PDF available freely online.

    Organized networks are an alternative to the social media logic of weak links and their secretive economy of data mining. They put an end to freestyle friends, seeking forms of empowerment beyond the brief moment of joyful networking. This speculative manual calls for nothing less than social technologies based on enduring time. Analyzing contemporary practices of organization through networks as new institutional forms, organized networks provide an alternative to political parties, trade unions, NGOs, and traditional social movements. Dominant social media deliver remarkably little to advance decision-making within digital communication infrastructures. The world cries for action, not likes. Organization after Social Media explores a range of social settings from arts and design, cultural politics, visual culture and creative industries, disorientated education and the crisis of pedagogy to media theory and activism. Lovink and Rossiter devise strategies of commitment to help claw ourselves out of the toxic morass of platform suffocation.
    En savoir plus : http://www.minorcompositions.info/?p=857

  • MAAREK Philippe J., MERCIER Arnaud (dir.), 2017, la présidentielle chamboule-tout. La communication politique au prisme du "dégagisme", Paris, L’Harmattan, 2018, 290 p., 29 euros.

    L’élection présidentielle française de 2017, avec son résultat jugé « disruptif », est singulière. Emmanuelle Macron est un candidat venu de nulle part, sans parti ni expérience électorale. Il a pourtant suivi une stratégie de communication politique révélant sa compréhension de l’épuisement des solutions politiques traditionnelles. Cette victoire est certes chamboule-tout, mais raisonnée elle n’est pas si inattendue que cela.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59879

  • MARI Pauline, Le Voyeur et l’Halluciné Au cinéma avec l’op art, Presses universitaires de Rennes, 2018, 268 p., 26 euros.

    Au seuil des années 1960, l’op art surgit et crée l’émulation. Une foule de graphistes publicitaires, d’arrangeurs de vitrine et de couturiers s’empare de ce mouvement artistique. Mais un autre art lui prescrit un renouveau profond : le cinéma. Sur quinze ans, les auteurs de films les plus variés exploitent sans égal un génie des formes, révélant ainsi un mariage pathologique, celui du voyeur et de l’halluciné. Le cinéma a trouvé dans l’op art sa victime consentante : une esthétique hallucinée, apte à sublimer un décor à moindre frais, apte à traduire des états mentaux délirants, ou des visons impossibles.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4644

  • MARTIN Marcienne, Dictionary of Digital Pictograms and Glossary for Internet Use and Portable Telephones, Cambridge Scholars Publishing, 2018, 198 p., £59.

    This book explores the new language of the Internet which offers a middle ground between expressiveness and speed. It also reports on innovative lexicographic practices. Internet users want their written communication to be as fast as that present in oral exchanges ; they also want to convey feelings and emotions, and for that they use pictographic symbols. This new system proceeds from the same construction that presided over the establishment of hieroglyphs and ideograms, namely the initialization of semantic fields from basic graphs. Is this not a re-appropriation of ancient know-how ? In the long run, will this virtual society, composed of a sum of individuals aggregated around playful projects, not be the necessary counter-power to more and more bureaucratic societal systems ? Would this system move beyond the virtual to penetrate the real ?
    En savoir plus : http://www.cambridgescholars.com/dictionary-of-digital-pictograms-and-glossary-for-internet-use-and-portable-telephones

  • MEIKLE Graham (dir.), The Routledge Companion to Media and Activism, Routledge, 2018, 420 p., £ 175.

    The Routledge Companion to Media and Activism is a wide-ranging collection of 42 original and authoritative essays by leading contributors from a variety of academic disciplines. Introducing and exploring central debates about the diverse relationships between both media and protest, and communication and social change, the book offers readers a reliable and informed guide to understanding how media and activism influence one another. The expert contributors examine the tactics and strategies of protest movements, and how activists organize themselves and each other ; they investigate the dilemmas of media coverage and the creation of alternative media spaces and platforms ; and they emphasize the importance of creativity and art in social change. Bringing together case studies and contributors from six continents, the collection is organized around themes that address past, present and future developments from around the world. The Routledge Companion to Media and Activism is an essential reference and guide for those who want to understand this vital area.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/The-Routledge-Companion-to-Media-and-Activism/Meikle/p/book/9781138202030

  • MONNET-CANTAGREL Helene, Le format bible des séries télévisées. Pratique et enjeux esthétiques, Paris, L’Harmattan, 2018, 122 p., 14 euros.

    Toute série télévisée est d’abord un format. Non pas une durée ou un nombre précis d’épisodes, comme au sens « éditorial » du mot, ni une formule stéréotypée, comme le suggèrerait sa connotation péjorative, mais un document, pièce maîtresse du processus de production d’une série : sa bible. C’est à l’étude de ces documents qu’est consacré cet ouvrage, ils permettent de nourrir la réflexion sur les séries télévisées.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&isbn=978-2-343-14216-6&utm_source=phplist&utm_campaign=message_23684&utm_medium=email&utm_content=lienImage

  • MOTRESCU-MAYES Annamaria, BANKS Marcus (dir.), Visual Histories of South Asia, Primus, 2018, 312 p., $72.

    This volume is one of the first comprehensive contributions to the rapidly developing cross disciplinary scholarship that connects visual studies with South Asian historiography. The key purpose of the book is to introduce scholars and students of South Asian and Indian history to the first in-depth evaluation of visual research methods as a valid research framework for new historical studies. The volume identifies and evaluates current developments in visual sociology and digital anthropology relevant to the study of contemporary South Asian constructions of personal and national identities. Owing to its wide-ranging theoretical methodology, from concepts of visual perception to media semiotics, Visual Histories of South Asia covers a rich thematic agenda with contributions ranging from ethnographic research to gender studies, fine arts analyses, theoretical and methodological questions, economic structures, international politics and contemporary cultural patterns. In charting the theoretical and historical advances in visual and historical studies dedicated to South Asia, and by addressing issues of private and national memory within regional, national, and contemporary South Asian iconography, from the mid-seventeenth century to the early twenty-first century, and the thirteen contributions selected for this volume are of immediate relevance to visual theorists and historians, sociologists and cultural anthropologists, as well as to students and scholars of South Asian history and culture.
    En savoir plus : http://www.primusbooks.com/showbookdetail.asp?bookid=202

  • MURSCHETZ Paul Clemens, TEICHMANN Roland, KARMASIN Matthias (dir.), Handbook of State Aid for Film. Finance, Industries and Regulation, Springer International Publishing, 2018, 666 p., 267,5 euros.

    This book is an analysis of the specificities of public film funding on an international scale. It shows how public funding schemes add value to film-making and other audio-visual productions and provides a comprehensive analysis of today’s global challenges in the film industry such as industry change, digital transformation, and shifting audience tastes. Based on insights from fields such as cultural economics, media economics, media management and media governance studies, the authors illustrate how public spending shapes the financial fitness of national and international film industries. This highly informative book will help both scholars and practitioners in the film industry to understand the complexity of issues and the requirements necessary to preserve the social benefits of film as an important cultural good.
    En savoir plus : https://www.springer.com/de/book/9783319717142

  • NAS Alparslan , Media Representations of the Cultural Other in Turkey, Palgrave Pivot, 2018, 110 p., $55.

    Provides a fresh perspective on the cultural other in Turkey, by examining a broad range of different centers and peripheries
    Takes an interdisciplinary approach by examining the cultural other through various lenses, which will interest researchers in anthropology, media studies, sociology and political science
    Presents a comprehensive study that discusses film, television, advertisements and cartoons and extends across the 20th and 21st centuries
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/br/book/9783319783451

  • PEJA Laura et al. (dir.), Current Perspectives on communication and media research, Bremen, Edition lumière, 2018, 19,80 euros.

    This book consists of the intellectual work of the 2017 European Media and Communication Doctoral Summer School organized in cooperation with the European Communication Research and Education Association (ECREA) at Università Cattolica del Sacro Cuore in Milan, Italy. The chapters cover relevant research topics, structured into three sections : “Intertwining public spheres”, “Trajectories of participation”, “From traditional media to networks”. The European Media and Communication Doctoral Summer School brings together a group of highly qualified doctoral students as well as senior researchers and professors from a diversity of European and non-European countries. The main target of the fourteen-day summer school is to organize an innovative learning process at doctoral level, focusing primarily on enhancing the quality of individual dissertation projects through an intercultural and interdisciplinary exchange and networking programme. It is not merely based on traditional post-graduate teaching approaches like lectures and workshops. The summer school also integrates many group-centred and individual approaches, especially an individualized discussion of doctoral projects, peer-to-peer feedback, and a joint book production.
    En savoir plus : http://www.editionlumiere.de/peja-et-al.html

  • PRUVOST-DELASPRE Marie, HATCHUEL Sarah (dir.), Goldorak. L’aventure continue, Tours, Presses universitaires François-Rabelais, 2018, 236 p., 25 euros.

    Diffusé pour la première fois en France dans l’émission Récré A2 en juillet 1978, Goldorak, dessin animé japonais réalisé par le studio Tôei Animation et adapté du manga de Gô Nagai UFO Robo Grendizer (1975-1976), raconte le combat d’Actarus contre les forces de Véga commandées par le Grand Stratéguerre. En France, le dessin animé est un succès immédiat. Il marque toute une génération d’enfants, fait la Une de Paris Match en janvier 1979 et suscite colère et désespoir chez les adultes qui le relèguent au rang de « japoniaiserie » et l’accusent d’influences délétères sur les jeunes téléspectateurs. Or, quarante ans après sa première diffusion, Goldorak est toujours là, sans cesse réapproprié et « métamorphosé » pour être transmis à une nouvelle génération de spectateurs. Il est temps de porter un nouveau regard sur cette fiction sérielle. Au-delà des informations factuelles et techniques que l’on peut trouver sur Internet, cet ouvrage se propose de penser avec Goldorak, de mettre en lumière les complexités culturelles du dessin animé et de proposer des analyses et interprétations originales, à travers le prisme de l’histoire, la civilisation japonaise, la littérature, le théâtre, le cinéma, la musique ou l’étude des médias. Il s’agit de prendre Goldorak au sérieux.
    En savoir plus : https://pufr-editions.fr/produit/goldorak/

  • RUEDA Amanda, L’Amérique latine en France. Festivals de cinéma et territoires imaginaires, Presses universitaires du Midi, 2018, 378 p., 23 euros.

    Cette approche des échanges entre l’Amérique latine et la France est centrée sur l’étude de festivals de cinéma, depuis les premières décennies du Festival de Cannes et la naissance de festivals spécialisés dans des cinématographiques issues du continent latino-américain, jusqu’à la deuxième décennie du XXIe siècle. Comment les films s’y expriment-t-ils, comment y sont-ils interprétés ? Dans quelle tradition s’inscrivent ces interprétations et en quoi participent-elles d’un univers imaginaire global ? Ponctué d’allers-retours qui entendent rendre compte du double lieu d’énonciation (l’Amérique latine elle-même et la France) et en dialogue permanent avec ce vaste horizon d’analyse, un regard « micro » explore le « territoire imaginaire latino-américain » fabriqué par le Festival Cinélatino Rencontres de Toulouse, devenu au fil des ans le principal événement français consacré aux cinémas d’Amérique latine.. La trame qui tisse l’ensemble de l’ouvrage révèle la manière dont le discours contemporain sur les cinémas de ce continent s’insère à la fois dans la continuité des échanges, au croisement des enjeux discursifs, culturels et géopolitiques. Elle montre combien ces échanges sont façonnés par l’action des hommes et des femmes portés par une sensibilité à la fois envers l’Amérique latine et envers le cinéma, qui composent ensemble des réseaux d’acteurs coopérant pour faire exister ces cinématographies.
    En savoir plus : http://pum.univ-tlse2.fr/~L-Amerique-latine-en-France~.html

  • SAYERS Jentery (dir.), The Routledge Companion to Media Studies and Digital Humanities, Routledge, 2018, 584 p., £180.

    Although media studies and digital humanities are established fields, their overlaps have not been examined in depth. This comprehensive collection fills that gap, giving readers a critical guide to understanding the array of methodologies and projects operating at the intersections of media, culture, and practice. Topics include : access, praxis, social justice, design, interaction, interfaces, mediation, materiality, remediation, data, memory, making, programming, and hacking.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/The-Routledge-Companion-to-Media-Studies-and-Digital-Humanities/Sayers/p/book/9781138844308

  • SUMIALA Johanna, VALASKIVI Katja, TIKKA Minttu, HUHTAMÄKI Jukka, Hybrid Media Events : The Charlie Hebdo Attacks and the Global Circulation of Terrorist Violence, Emerald Publishing, 2018, 176 p., $ 91.

    What are hybrid media events ? And how do these events shape our lives in the present digital age ? This book addresses these questions by explaining how terrorist violence makes global events. The empirical analyses are based on the case of Charlie Hebdo attacks in 2015 and the global circulation of solidarities and anger connected with the attacks.
    En savoir plus : https://www.emeraldinsight.com/doi/book/10.1108/9781787148512

  • The Conversation, Fake news et post-vérité : 20 textes pour comprendre et combattre la menace, The Conversation France / Université de Lorraine, CREM, 2018. En accès libre.

    Compte tenu de l’importance prise ces deux dernières années par l’expression fake news (et la notion de post-vérité qui est son corolaire) et compte tenu du danger que représente pour la démocratie ce climat de doute généralisé et de mensonges manipulatoires diffusés sur les réseaux socionumériques, la rédaction de The Conversation France et les experts académiques qui y écrivent ont été très mobilisés pour tenter d’expliquer le phénomène et ouvrir les voies pour le combattre. Le Centre de recherche sur les médiations (CREM, université de Lorraine) a été particulièrement actif sur cet enjeu. Pour saluer la richesse de ces contributions, et offrir à un large public un condensé de toute cette réflexion utile pour que chaque élève, chaque étudiant, chaque professeur ou documentaliste, et chaque citoyen puisse se défendre face à cette menace, nous avons décider d’en faire un livre de moins de 100 pages qui se partagerait et se diffuserait facilement et gratuitement. Cet e-book reprend donc vingt articles parus sur notre site afin d’offrir une synthèse utile à tous en ces temps difficiles pour le fonctionnement de nos démocraties.
    En savoir plus : https://theconversation.com/fake-news-et-post-verite-20-textes-pour-comprendre-et-combattre-la-menace-97807

  • VOS Tim P. (dir.), Journalism, De Gruyter, 2018, 601 p., 200 euros.

    This volume sets out the state-of-the-art in the discipline of journalism at a time in which the practice and profession of journalism is in serious flux. While journalism is still anchored to its history, change is infecting the field. The profession, and the scholars who study it, are reconceptualizing what journalism is in a time when journalists no longer monopolize the means for spreading the news. Here, journalism is explored as a social practice, as an institution, and as memory. The roles, epistemologies, and ethics of the field are evolving. With this in mind, the volume revisits classic theories of journalism, such as gatekeeping and agenda-setting, but also opens up new avenues of theorizing by broadening the scope of inquiry into an expanded journalism ecology, which now includes citizen journalism, documentaries, and lifestyle journalism, and by tapping the insights of other disciplines, such as geography, economics, and psychology. The volume is a go-to map of the field for students and scholars—highlighting emerging issues, enduring themes, revitalized theories, and fresh conceptualizations of journalism.
    This 30-chapter handbook includes chapters on : The history, foundations, theories and conceptualizations of journalism ; Nontraditional forms of journalism practice and issues confronting the field ; Interdisciplinary explorations of journalism
    En savoir plus : https://www.degruyter.com/view/product/448266

    Articles/Revues
  • "Ageing celebrities, ageing fans, and ageing narratives in popular media culture" / "The Celebrity of Haruki Murakami", Celebrity Studies, Vol. 9, n° 2, 2018.

    Ageing celebrities, ageing fans, and ageing narratives in popular media culture

    Introduction (Anne Jerslev & Line Nybro Petersen)

    ‘Grey is the new green’ ? Gauging age(ing) in Hollywood’s upper quadrant female audience, The Intern (2015), and the discursive construction of ‘Nancy Meyers’ (Deborah Jermyn)

    ‘A real show for mature women’ ageing along with ageing stars : Grace and Frankiefandom on Facebook (Anne Jerslev)

    Peter Capaldi’s ‘enduring fandom’ and the intersectionality of ageing male fan-celebrity : becoming, playing and leaving the 12th Doctor in Doctor Who (Matt Hills)

    Gilmore Girls generations : disrupting generational belonging in long-term fandom (Line Nybro Petersen)

    Creativity and ageing in fandom (C. Lee Harrington)

    The Celebrity of Haruki Murakami

    Introduction : the celebrity of Haruki Murakami (Gaston Franssen)

    Haruki Murakami as a cosmopolitan phenomenon : from ‘ordinary’ to ‘celebrity’ (Tomoki Wakatsuki)

    The celebrity of Haruki Murakami and the ‘empty’ narrative : a new model for the age of global literature (Matthew C. Strecher)

    The literary auto-representation of Haruki Murakami : rewriting celebrity authorship in 1Q84 (Gaston Franssen)

    Translator celebrity : investigating Haruki Murakami’s visibility as a translator (Motoko Akashi)


    En savoir plus : https://www.tandfonline.com/toc/rcel20/9/2?nav=tocList

  • "Chinese Digital Platforms", Media Industries, Vol. 5, n° 1, 2018. Coord. : Michael Keane, Anthony Y.H. Fung.

    Featured Articles

    Selling Jennifer Aniston’s Sweater : The Persistence of Shoppability in Framing Television’s Future – Lee McGuigan

    Is There a Comic Book Industry ? – Benjamin Woo

    Special Section : Chinese Digital Platforms

    Digital Platforms : Exerting China’s New Cultural Power in the Asia-Pacific – Michael Keane and Anthony Y.H. Fung

    Lofty Ambitions, New Territories, and Turf Battles : China’s Platforms “Go Out” – Michael Keane and Huan Wu

    Prophets of Mass Innovation : The Gospel According to BAT – Susan Leong

    Game On : The Rise of the eSports Middle Kingdom – Haiqing Yu

    Negotiating State and Copyright Territorialities in Overseas Expansion : The Case of China’s Online Video Streaming Platforms – Elaine Jing Zhao


    En savoir plus : https://www.mediaindustriesjournal.org/

  • "Chroniques de la naissance du cinéma algérien : Guy Hennebelle, un critique engagé", CinémAction, n° 166, 2018. Coord. : Sébastien Layerle, Monique Martineau-Hennebelle

    Fondateur des revues CinémAction et Panoramiques, Guy Hennebelle (1941-2003) a débuté sa carrière de journaliste et de critique en Algérie. « Tiers-mondiste engagé », il est chargé, en septembre 1965, de la rédaction d’une page hebdomadaire, puis quotidienne, sur l’actualité du cinéma, dans le quotidien El Moudjahid. Pendant trois ans, il écrit de nombreux articles sous le nom de plume de Halim Chergui. Cette expérience algérienne jouera un rôle décisif dans son parcours personnel et professionnel, consacré à la défense et à la promotion des cinémas militants et du tiers-monde. Cet ouvrage, publié à l’occasion des 40 ans de CinémAction, propose une sélection d’une centaine de ces textes, qui accordent une place essentielle aux premiers films du cinéma algérien et accompagnent la découverte de jeunes cinématographies, dans une période où Alger se situe au carrefour des pays non alignés. S’appuyant sur la programmation exceptionnelle de la Cinémathèque algérienne, Guy Hennebelle entretient un dialogue constant avec ses lecteurs. À travers ses chroniques, une pensée critique et politique se précise et s’affirme, guidée par une double exigence : la volonté d’informer largement et le refus de la complaisance.
    En savoir plus : http://cinemaction-collection.com/produit/cinemaction-n166-chroniques-de-la-naissance-du-cinema-algerien/

  • "Classes populaires en ligne", Réseaux, Vol. 2-3, n° 208-209, 2018. Coord. : D. Pasquier

    Que se passe-t-il quand un outil qui a été élaboré et d’abord utilisé par les classes moyennes et supérieures diplômées est approprié par des individus qu’on a souvent décrits comme les exclus de la révolution numérique ? C’est la question que pose ce dossier de Réseaux coordonné par Dominique Pasquier. Il y a de nombreux travaux sur Internet, mais ils s’intéressent d’abord aux usages avancés des plus diplômés. Il y a de nombreux travaux sur les classes populaires, mais ils prêtent une attention marginale à la pénétration des nouvelles technologies dans les populations qu’ils étudient. Pourtant, depuis une dizaine d’années, les inégalités sociales d’accès à Internet se sont largement résorbées. En France, entre 2006 et 2015, la proportion d’employés ayant une connexion Internet à domicile est passée de 51 à 88 %, celle des ouvriers de 38 à 83 % (rapport CREDOC 2015). Ces populations peu ou pas diplômées ont elles les mêmes utilisations de l’outil que les jeunes urbains très qualifiés sur lesquels se sont penchées jusqu’ici la plupart des recherches ? Rien n’est moins certain. Internet est un outil très polyvalent qui donne accès à des dispositifs socio techniques dotés d’une grande plasticité. Les usages en ligne de ces nouveaux venus sur le web ne doivent pas se mesurer à l’aune des pratiques innovantes d’internautes plus anciens. Ils font sens par rapport à un éthos social et des conditions de vie particulières. Internet ne fait pas partie de leur univers professionnel et ils s’y sont formés de façon autodidacte, avec plus ou moins de difficultés. Il peut être à la fois un puissant instrument d’ouverture sur le monde et d’entrée dans la société de connaissance et constituer une menace en bouleversant certains modes de vie. L’outil est là comme une opportunité à saisir et comme un risque à courir. Les recherches présentées dans ce dossier montrent que l’Internet des moins dotés n’est pas un Internet au rabais : il répond à des logiques propres, résout des problèmes particuliers, engendre des pratiques spécifiques.
    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-reseaux-2018-2.htm?WT.mc_id=RES_208

  • "Du ludique au narratif. Enjeux narratologiques des jeux vidéo", Sciences du jeu, n° 9, 2018. Coord. : Sébastien Genvo.

    Le présent dossier a pour vocation de contribuer aux débats épistémologiques et méthodologiques qui peuvent naître d’une mise en relation entre jeu et narration. Pour ce faire, il propose en premier lieu des articles faisant dialoguer des notions, cadres théoriques, concepts issus de ces deux domaines. De plus, les formes de la narration vidéoludique et ses enjeux ne cessent de se diversifier et de se complexifier. Ce numéro souhaite également donner un aperçu de cette complexité et de cette multiplicité à travers des articles qui développent un point de vue détaillé sur une étude de cas particulier. Cela permet conjointement de mettre en évidence la portée heuristique d’un rapprochement entre narratologie et ludologie. La diversité disciplinaire et thématique présentée par ce dossier montre que loin d’être évacuée à la suite des premiers débats ayant eu lieu au début des années 2000, la corrélation entre phénomènes ludiques et narratifs constitue à présent un terreau particulièrement fécond pour faire naître de nouvelles perspectives de recherche au sein des études vidéoludiques et narratologiques, les deux domaines étant à présent inévitablement imbriqués lorsque l’on considère les formes de production fictionnelle contemporaines.

    Sommaire

    Sébastien Genvo : Présentation

    Hugo Montembeault et Bernard Perron : La Focalis-action : Des savoirs narratifs aux faires vidéoludiques

    Sébastien Allain : Métalepses du récit vidéoludique et reviviscence du sentiment de transgression

    Marida Di Crosta : Entre jeux épisodiques et séries télévisées, l’émergence de formes de narration vidéoludique inédites ?

    Rémi Cayatte : Temps de la chose-racontée et temps du récit vidéoludique : comment le jeu vidéo raconte ?

    Gabrielle Trépanier-Jobin et Alexane Couturier : L’immersion fictionnelle au-delà de la narrativité

    Fanny Barnabé et Julie Delbouille : Aux frontières de la fiction : l’avatar comme opérateur de réflexivité

    Carl Therrien : La mise au jeu mise en récit. Présentation du SHAC (Système Historico-Analytique Comparatif) pour la documentation des configurations de l’expérience ludique dans l’histoire du jeu vidéo

    Vincent Mauger : Design narratif : considérations préalables à son étude et à l’analyse de compositions ludofictionnelles sous le modèle EST

    Julien Bazile : Ludoformer Lovecraft : Sunless Sea comme mise en monde du mythe de Cthulhu

    Patrick Moran : Mise en scène du choix et narrativité expérientielle dans les jeux vidéo et les livres dont vous êtes le héros

    Sébastien Wit : Les jeux qui bifurquent : narration non-linéaire et spatialisation de l’intrigue. Le cas du Tactical RPG

    Géraldine Wuyckens : La triple narrativité du MMORPG à travers la pratique du roleplay

    Marc Marti : L’Histoire dans le jeu vidéo, une généalogie narrative problématique ? Le cas de la guerre d’Espagne (1936-1939) et de sa ludicisation

    Varia

    Leticia Andlauer, Florence Thiault et Laure Bolka-Tabary : Apprendre avec le jeu numérique Minecraft.edu dans un dispositif interdisciplinaire en collège


    En savoir plus : https://journals.openedition.org/sdj/894

  • "Journalisme et risque", Sur le journalisme, Vol. 7, n° 1, 2018. Coord. : François Demers, Florence Le Cam, Fabio Pereira, Denis Ruellan.

    Articles

    Journalisme et risques. Introduction (François Demers, Renaud de La Brosse, Marie-Soleil Frère, Sylvia Moretzsohn)

    Quelle responsabilité sociale de la presse ? La couverture des attaques à Ottawa et à Saint-Jean-sur-Richelieu (Marie-Eve Carignan)

    Conflict zones and non-physical risks to journalism practice. Notes from Goma, Democratic Republic of Congo (Chrisanthi Giotis)

    Jornalismo de guerra em Angola durante o conflito ultramarino português (Sílvia Torres)

    Confronting Risk at the Crossroads of Media Freedom in Burma (Patricia W. Elliott)

    Agentes, no víctimas. Estrategias de periodistas para evadir las agresiones no físicas en Baja California (Diana Denisse Merchant)

    Entre abrazos y golpes... Estrategias subpolíticas de periodistas mexicanos frente al riesgo (Salvador De León Vázquez, Alejandra Bravo Ponce, E. Maritza Duarte Alcántara)

    Más allá de la violencia. La incertidumbre laboral en el periodismo mexicano (Víctor Hugo Reyna García)

    Varia

    Le blogage ou l’arme de second rang des outsiders du champ journalistique. Le cas des dessinateurs de presse (Marie Neihouser)


    En savoir plus : http://surlejournalisme.com/rev/index.php/slj/issue/view/16

  • "Médias et terrorisme", Les Cahiers du journalisme, Nouvelle série, n°1, 1er trimestre 2018. Coord. : Marc-François Bernier

    Editorial

    Diviser pour mieux servir. La nouvelle série des Cahiers du journalisme

    Débats

    Entretien

    Serge July : il n’y a pas d’avenir pour un journalisme moyen

    Points de vue

    Le journalisme embarqué réclame de nouvelles règles du jeu (Jordan Proust)

    Les médias d’information indispensables à la démocratie ? Quelques preuves seraient les bienvenues (W. Joseph Campbell)

    L’apport de l’expertise dans les procès de presse (Marc-François Bernier)

    Politiques et médias : confusion destructrice (Pierre Savary)

    Chronique

    Faut-il un « e » à journalisme ? (Bertrand Labasse)

    Recherches

    Dossier

    Introduction - Médias, terrorisme et conflit : pratiques et stratégies (Marc-François Bernier, Université d’Ottawa)

    Les médias, un allié du terrorisme ? (Lassané Yaméogo, Université Libre de Bruxelles)

    Retransmettre l’incompréhensible : informer en continu face au défi terroriste (Aurélie Aubert, Université Paris 8)

    La propagande comme première arme de guerre pour Daesh (Hasna Hussein, Université de Toulouse 2)

    L’idéologie journalistique face à l’enjeu du terrorisme (Sadok Hammami, Université de la Manouba)

    Guerre et post-conflit en Colombie : une réflexion sur la neutralité journalistique (Yeny Serrano, Université de Strasbourg)

    Les relations entre terrorisme et médias du point de vue des SIC allemandes (Liane Rothenberger, Université technique d’Ilmenau)

    Autres contributions

    Le changement journalistique : un examen de ses dynamiques dialectique et autoréférentielle en Amérique du Nord (Philippe Rodrigues-Rouleau, Université d’Ottawa)

    Du devenir des enquêtes de Mediapart et du Canard enchaîné : contribution à l’analyse de la « carrière médiatique » des révélations journalistiques (Nicolas Kaciaf, IEP de Lille et Paul Le Derff, Université de Lille)

    Innovations sociales et journalisme : pour une approche praxéologique (Nicolas Duracka, Université Clermont Auvergne)


    En savoir plus : http://cahiersdujournalisme.org/

  • "Révolutions technologiques : d’un monde à l’autre", Questions internationales, n° 91-92, 2018.

    Ce dossier analyse l’impact des révolutions technologiques sur la sociabilité, sur la réduction ou à l’inverse l’accroissement des inégalités entre les hommes, les Etats et les sociétés. Il comporte une dimension prospective importante, même si nombre de changements sont déjà en cours voire avancés, et Internet a déjà considérablement modifié les formes de la communication et de l’information, aussi bien sur le plan interne qu’international. Il en résulte déjà des conséquences économiques importantes sans doute appelées à s’accentuer. Cette dimension prospective comprend également un registre politique, renforcement des acteurs de toute nature maîtrisant les nouvelles technologies, affaiblissement possible des autorités publiques ou de certaines d’entre elles, risques ou chances pour la démocratie….
    En savoir plus : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/numerique/9782111456051-revolutions-technologiques-d-un-monde-a-l-autre

  • "Religions et médias", Revue française des sciences de l’information et de la communication, n° 13, 2018. Coord. : Frédéric Antoine et David Douyère.

    Dossier "Religions et médias"

    David Douyère et Frédéric Antoine : Penser l’entrelacs des religions et des médias

    Thi Thanh Phuong Nguyen-Pochan : Quand les morts « reviennent » pour résoudre les tensions des vivants : un récit au journal télévisé vietnamien

    Dinis Ferreira Cortes et Jairo Ferreira : Une religion à double lien : médiatique et religieux ? (Afipe, Brésil)

    Maria Adib Doss : La chaîne Misr 25 comme outil médiatique du projet politique des Frères musulmans en Égypte

    Roy Jreijiry et Josette Abi Tamer : Le discours des journaux télévisés libanais : prolifération des références religieuses et confessionnelles

    Camila Arêas : La communication religieuse en contexte de crise transnationale. L’Église universelle du Royaume de Dieu face à la chaîne de télévision portugaise TVI

    Étienne Damome : Religions et médias au Ghana et au Togo

    Benoît Verdier : Quand le religieux s’invite dans le traitement médiatique d’une série télévisée : le cas d’Ainsi soient-ils

    Odile Riondet : Le rubriquage très politique des faits religieux dans le journal Le Monde

    Angela Anzelmo : Les médias du Vatican face aux questions féministe et de pédophilie

    Sébastien Poulain : Une Église radiophonique, Ici et maintenant

    Spicilège (coordonné par Gino Gramaccia)

    Vincent Meyer, Mohamed Haddad, Balkis Mzioudet Faillon, Syrine Ben Slymen et Fadhila Tlig : Intelligence territoriale en Tunisie : sachants et/ou acteurs

    Tama Rchika : Les tweets comme traces numériques. Anticiper les enjeux réputationnels des publications sur Twitter

    Marlène Dulaurans et Raphaël Marczak : Quand le jeu vidéo devient affaire de clan : un Clash Royale entre incitation et inhibition

    Adeline Clerc-Florimond et Lylette Lacôte-Gabrysiak : L’as-tu lu, l’as-tu vu. Les étudiants et les adaptations cinématographiques

    Regards croisés (coordonné par Fabien Bonnet)

    Myriam Hernández Orellana : Le genre comme catégorie d’analyse dans les SIC : un dialogue entre l’Amérique latine et la France est-il possible ?

    Vie des Labos (coordonné par Mélanie Bourdaa et Aurélia Lamy)

    Ivone de Lourdes Oliveira et Ângela Cristina Salgueiro Marques : Perspectives de recherche en Communication Organisationnelle au Brésil : coopération entre les laboratoires GRIP (UFMG) et le DIALORG (PUC-Minas)


    En savoir plus : https://journals.openedition.org/rfsic/3553

  • "Rethinking Media and Social Space", Media and Communication, Vol. 6, n° 2, 2018. Coord. : André Jansson, Johan Lindell.

    Table of Contents

    Media Studies for a Mediatized World : Rethinking Media and Social Space

    Mobile Media and Social Space : How Anytime, Anyplace Connectivity Structures Everyday Life

    A Discursive Approach to Mediatisation : Corporate Technology Discourse and the Trope of Media Indispensability

    Mediatization of Social Space and the Case of Uber Drivers

    Sensorial Organization as an Ethics of Space : Digital Media in Everyday Life

    ‘It’s Something Posh People Do’ : Digital Distinction in Young People’s Cross-Media News Engagement


    En savoir plus : https://www.cogitatiopress.com/mediaandcommunication/issue/view/90

  • "The 2017 French Presidential Election and the Media : une campagne inédite ?", Nottingham French Studies, Vol. 57, n° 2, 2018. Coord. : Raymond Kuhn and Sheila Perry.

    Table of contents

    The 2017 French Presidential Election and the Media : une campagne inédite ? (Raymond Kuhn and Sheila Perry)

    Platforms, Arenas and Players : The Media in the 2017 French Presidential Election (Raymond Kuhn)

    Onze débats télévisés pour une campagne présidentielle (Jacques Gerstlé)

    Le Match de la campagne : les effets d’agenda et de cadrage des couvertures du magazine Paris Match pendant la présidentielle française de 2017 (Jamil Dakhlia)

    L’Affaire Fillon, Le Canard enchaîné et « Le Journal de Penelope F. » (Marlène Coulomb-Gully)

    Candidate Debates and L’Émission politique in the Rivalry between TF1 and France 2 (Sheila Perry)

    La Campagne présidentielle de 2017 sous le signe (ou au risque) de la télé-réalité (Isabelle Veyrat-Masson)


    En savoir plus : https://www.euppublishing.com/toc/nfs/57/2

  • Varia, Hipertext.net, n° 16, mai 2018.

    Content

    Editor’s Note (Pere Freixa)

    Articles

    The profile and training of the cyberjournalist in digital native newsrooms, (Lidia Caminero Fernández, Pilar Sánchez-García)

    Social media and its participation in the construction and understanding of the interactive story of online video games, (Silvia Martínez-Martínez, Sandra Sanz-Martos)

    Monetization in digital advertising : interactivity for HbbTV, (Joan Francesc Fondevila Gascón, Jordi Botey López, Josep Rom Rodríguez, Fátima Vila)

    Facebook : enemy or allied ? Spanish media companies value their relationship with the main social network in the world, (Agustín Rivera, María Bella Palomo Torres)

    The triple cross-platform sequence and the social audience in COPE. The distributed narration of contents in the antenna, the web, social networks and alerts to mobile phone during the Day of the Radio in ‘Herrera in COPE’, (Andoni Orrantia Herran)

    Mavenism : An analysis of their motivations, (Beñat Urrutikoetxea Arrieta, Miguel Rodríguez Molina, José Alberto Castañeda García)

    Reports

    Methodological approach to the impact of WhatsApp and Telegram in newsrooms, (Jon Ander Sedano Amundarain, María Bella Palomo Torres)

    Local press strategies of journalistic communication for Social Media publishing : Grupo Joly Action Plan, (Magdalena Trillo Domínguez, Jesús Ollero)

    WhatsApp and Journalism. Analysis of the use of WhatsApp in the Spanish media, (Fatima Fares)


    En savoir plus : https://raco.cat/index.php/Hipertext/

  • Varia, Secuencias. Revista de historia del cine, n° 45, 2017.

    Artículos / Articles

    Integrales, frustradas, posesivas, ineptas : figuras de la madre en el cine de John Ford / Comprehensive, Fruitless, Possessive, Inept Ones : Figures of the Mother in the Cinema of John Ford (Nekane E. Zubiaur Gorozika)

    Las primeras películas criminales de Manuel Romero y sus vínculos con las representaciones precedentes del crimen en el cine argentino / Manuel Romero´s Early Crime Films and their Relations with Previous Crime Representation in the Argentine Cinema (Román Setton)

    Entre la creencia religiosa y la voluntad política : un estudio comparado de los films Todo es ausencia (1984), de Rodolfo Kuhn, y En nombre de Dios (1987), de Patricio Guzmán Between Religious Belief and Political Will : A Comparative Study (...) (Paola Margulis)

    Robin Wright Reloaded. La nostalgia como aparato narrativo en El congreso (2013), de Ari Folman / Robin Wright Reloaded. Nostalgia as Narrative Device in Ari Folman’s The Congress (2013) (María Lorenzo Hernández)

    Juventud en marcha (2006), de Pedro Costa. La misiva negada. Palabra, memoria y resistencia / Colossal Youth (2006), by Pedro Costa. The Denied Letter. Speech, Memory and Resistance (Lourdes Monterrubio Ibáñez)


    En savoir plus : https://revistas.uam.es/secuencias

  • Varia, Film Education Journal, Vol. 1, n° 1, juin 2018.

    Editorial : Welcome to the Film Education Journal (Chambers, Jamie ; Reid, Mark ; Burn, Andrew)

    Open Access Content loaded within last 14 days Film education in Europe : National cultures or European identity ? (Reid, Mark)

    Open Access Content loaded within last 14 days Education à l’image and Medienkompetenz : On the discourses and practices of film education in France and Germany (Henzler, Bettina)

    Open Access Content loaded within last 14 days Towards an open cinema : Revisiting Alain Bergala’s The Cinema Hypothesis within a global field of film education (Chambers, Jamie)

    Open Access Content loaded within last 14 days Reflections on The Cinema Hypothesis : A response to Alain Bergala (Burn, Andrew)

    Open Access Content loaded within last 14 days See You Tomorrow : A case study of the Understanding Cinema project at Granton Primary School in Edinburgh (Donnelly, Aoife ; Whelan, Avril ; Chambers, Jamie)

    Open Access Content loaded within last 14 days Film education as a multiplicity of practices : A media-ecological perspective (Bachmann, Alejandro ; Zahn, Manuel)

    Open Access Content loaded within last 14 days Film education otherwise : A response to Bergala’s dialectics of cinema and schooling (Gibbs, Alexis)

    Open Access Content loaded within last 14 days Researching prior learning : How toddlers study movies (Bazalgette, Cary)


    En savoir plus : https://www.ingentaconnect.com/content/ioep/fej/2018/00000001/00000001;jsessionid=a46uo8cnmrbja.x-ic-live-02

  • Varia / "News Media and the Emotional Public Sphere" / "(Un)civil Society in Digital China", International Journal of Communication, Vol. 12, 2018.

    ARTICLES

    Political Apptivism : Constructing Israeli-Palestinian Political Experience Through App Use (Oren Golan, Noam Tirosh)

    Crowdsourcing as a Platform for Digital Labor Unions (Payal Arora, Linnea Holter Thompson)

    The 2017 Women’s March on Washington : An Analysis of Protest-Sign Messages (Kirsten Weber, Tisha Dejmanee, Flemming Rhode)

    Three Network Dynamics in Iran : A McLuhanian Account (Mehdi Mohsenian-Rad, Babak Rahimi)

    Googling the World : Global and Regional Information Flows in Google Trends (Elad Segev)

    How Influential Are Chinese Media in Africa ? An Audience Analysis in Kenya and South Africa (Herman Wasserman, Dani Madrid-Morales)

    “Digital Citizenship” Revisited : The Impact of ICTs on Citizens’ Political Communication Beyond the Western State (Martin Emmer, Marlene Kunst)

    A Typology of Populism : Toward a Revised Theoretical Framework on the Sender Side and Receiver Side of Communication (Michael Hameleers)

    South African Activists’ Use of Nanomedia and Digital Media in Democratization Conflicts (Tanja Bosch, Herman Wasserman, Wallace Chuma)

    etc.


    En savoir plus : http://ijoc.org/index.php/ijoc

    Multimedia

Mai 2018

    Livres
  • BALBI Gabriele, MAGAUDDA Paolo (dir.), A History of Digital Media. An Intermedia and Global Perspective, Routledge, 2018, 282 p., £30.

    From the punch card calculating machine to the personal computer to the iPhone and more, this in-depth text offers a comprehensive introduction to digital media history for students and scholars across media and communication studies, providing an overview of the main turning points in digital media and highlighting the interactions between political, business, technical, social, and cultural elements throughout history. With a global scope and an intermedia focus, this book enables students and scholars alike to deepen their critical understanding of digital communication, adding an understudied historical layer to the examination of digital media and societies. Discussion questions, a timeline, and previously unpublished tables and maps are included to guide readers as they learn to contextualize and critically analyze the digital technologies we use every day.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/A-History-of-Digital-Media-An-Intermedia-and-Global-Perspective/Balbi-Magaudda/p/book/9781138630222

  • BARKER Timothy, Against Transmission. Media Philosophy and the Engineering of Time, Bloomsbury Publishing, 2018, £76,5.

    In Against Transmission Barker rethinks the history of audio-visual media as a history of analytical instruments. Rather than viewing media history as the commonly told story of synthetic media (media that make a new whole from connecting separate parts), by focusing on the analytical function of mediation Against Transmission is able to focus on the way that media that have historically been used to count, measure and analyse experience still continue to provide the condition for contemporary life. By studying the engineering of transmission, transduction and storage through the prism of process philosophy, the book interrogates how the understanding of media-as-machine may offer new ways to describe a particular phenomenological relationship to the world, asking : what can the hardware of machines that segment information into very small elements tell us about experiences of time, memory and history ? This book offers both a detailed and radical investigation of the technical architecture of media such as television, computers, cameras, and cinematography. It achieves this through in-depth archive research into the history of the development of media technology, combined with innovative readings of key concepts from philosophers of media such as Harold A. Innis, Marshall McLuhan, Friedrich Kittler, Siegfried Zielinski and Wolfgang Ernst. Teaming philosophical inquiry with thorough technical and historical analysis, in a broad range of international case studies, from early experimental cinema and television to contemporary media art and innovative hardware developments, Barker shows how the technical discoveries made in these contexts have engineered the experiences of time in contemporary media culture.
    En savoir plus : https://www.bloomsbury.com/uk/against-transmission-9781474293099/

  • LEVRIER Philippe, Une histoire de la télévision. Rêve d’ingénieurs et jouet des politiques, Paris, L’Harmattan, 2018, 372 p., 37,5 euros.

    La télévision est un média, qui divertit, informe et cultive mais c’est aussi une invention ; sans doute l’innovation du XXe siècle qui, jusqu’à nos jours, a pris la plus grande place dans la vie quotdienne de chacun.Elle est l’oeuvre d’une foule de scientifiques, techniciens, ingénieurs, amateurs éclairés. Ce sont les aventures et les réalisations de ces pionniers que raconte en partie ce livre. Car ces hommes n’ont pas pu agir seuls. Pour parvenir à leurs fins, il leur a fallu convaincre ceux qui organisent la société et financent les grandes infrastructures, les hommes politiques.
    En savoir plus : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=59637&razSqlClone=1

  • MANILÈVE Vincent, YouTube derrière les écrans. Ses artistes, ses héros, ses escrocs, Paris, Lemieux Editeur, 2018, 282 p., 18 euros.

    YouTube derrière les écrans. Ses artistes, ses héros, ses escrocs explore et décrypte ce nouvel univers qui s’ouvre à nous et dont le fonctionnement demeure encore nébuleux. Comment les vidéastes s’approprient-ils cette plateforme destinée à la base à être un site de rencontres ? Comment y évolue-t-on, à l’aide de quels moyens ? Quel est donc ce média numérique qui dame le pion à la télévision et lui ravit l’attention des jeunes générations ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses acteurs ? Sous forme d’une enquête personnelle et fouillée, le journaliste Vincent Manilève nous fait découvrir les rouages de la planète YouTube. Le public français connaît ou a entendu parler de Cyprien ou Norman, mais ils sont des milliers à captiver leur audience de par le monde. Un océan d’images et de rendez-vous, de figures totémiques, de grands frères et de petites sœurs sympas se crée et se recrée chaque seconde sur YouTube. Les industries du textile et des cosmétiques raffolent par exemple de ces jeunes créateurs de « tutos » qui font et défont l’opinion mais sont parfois peu regardants sur leurs droits sociaux. Vincent Manilève nous met en garde sur les arnaques et la face cachée du social, mais nous révèle aussi les beautés et les potentialités de ce média du millénaire. Car YouTube est un art qu’il faut apprendre à apprécier. Vincent Manilève nous livre une enquête qui concerne autant les fans de YouTube que les profanes des mondes virtuels.
    En savoir plus : http://www.lemieux-editeur.fr/YouTube-derriere-les-ecrans.html

  • PODKALICKA Aneta, RENNIE Ellie, Using Media for Social Innovation, Intellect Ltd, 2018, 176 p., £65.

    This book offers a critical roadmap for understanding and researching ’social innovation media’ – initiatives that look for new solutions to seemingly intractable social problems by combining creativity, media technologies and engaged collectives in their design and implementation. Presenting a number of case studies, including campaigns dealing with young people, Indigenous peoples, human rights and environmental issues, the book takes a close look at the guiding principles, assumptions, goals, practices and outcomes of these experiments, revealing the challenges they face, the components of their innovation and the cultural economy within which they operate.
    En savoir plus : https://www.intellectbooks.co.uk/books/view-Book,id=5289/

  • RIDGE-NEWMAN Anthony, LEON-SOLIS Fernando, O’DONNELL Hugh (dir.) , Reporting the Road to Brexit. International Media and the EU Referendum 2016, Palgrave Macmillan, 2018, 363 p., $149.

    This edited collection brings together leading international scholars to explore the connection between Brexit and the media. The referendum and the activism on both sides of the campaign have been of significant interest to the media in the UK and around the world. How these factors have been represented in the media and the role of the media in constructing the referendum narrative are central to assisting the development in our understanding of how UK and global democracy is being manifested in contemporary times. This book explores these topics through presenting a wide range of perspectives from research conducted by leading international scholars, and concludes with an assessment of the potential democratic and international implications for the future. By grappling with a highly important and controversial topic in a comparative and varied way, the volume contributes to theoretical debates about the nature and role of the media in complex social, political and cultural contexts.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/la/book/9783319736815

  • SIMON Justine (dir.), Le discours hypertextualisé. Espaces énonciatifs mosaïques, Presses universitaires de Franche-Comté, 2018, 140 pages, 12 euros.

    La notion de discours hypertextualisé permet d’appréhender les discours numériques contenant un ou plusieurs liens hypertexte dans une perspective d’analyse du discours, tout en saisissant les enjeux liés aux sciences de l’information et de la communication. Celle-ci correspond à un discours relié à d’autres discours, c’est-à-dire à un ensemble interdiscursif plus large - un espace énonciatif mosaïque - contenant des points de rencontre concrétisés par des hyperliens. Cette notion a été soumise à sept auteurs, qui, à partir de corpus variés (sites et réseaux socionumériques), mettent en avant ce que le lien fait au discours.
    En savoir plus : http://pufc.univ-fcomte.fr/le-discours-hypertextualise.html

    Articles/Revues
  • "Environnement, savoirs, société", Questions de communication, n° 32, 2018. Coord. : I. Babou

    Prenant acte de l’échec des sociétés industrialisées à préserver leur milieu et de la crise environnementale qui en résulte, ce dossier invite à se libérer des cadres dualistes (nature/culture, humains/animaux, sujet/objet…) qui organisent encore la pensée scientifique, les représentations sociales et les cadres institutionnels. Il ouvre la voie à d’autres méthodes de construction, de confrontation et de légitimation des savoirs qui permettraient de modifier en profondeur ces derniers comme leur appropriation par les corps politiques et sociaux. Dans les Échanges, quatre chercheur.e.s prolongent la discussion ouverte par N. Heinich sur une sociologie pragmatique des valeurs. Les Notes de recherche s’intéressent aux rapports qu’entretiennent, au Maghreb, les médias imprimés et numériques avec les champs politique et/ou économique. Elles mettent aussi au jour les mutations de l’identité professionnelle des journalistes localiers dues à l’importation du journalisme de solutions et la manière dont certaines stratégies publicitaires utilisent les histoires personnelle, générationnelle et collective des consommateurs pour confondre leurs itinéraires avec celui de la marque. En VO, quatre chercheur.e.s de l’Oxford Internet Institute livrent les premiers résultats de leurs travaux sur les économies émergentes du savoir en Afrique subsaharienne. Les Notes de lecture rendent compte de 70 publications.

    Sommaire

    Dossier : Environnement, savoirs, société

    Igor Babou – « ‪L’atelier politique de la nature‪. Des grands partages à l’expérience sensible »
    Claudio Broitman – « Quand les voix se répondent‪. Transformations énonciatives dans le cadre du conflit socio-environnemental d’HidroAysén » Émilie Kohlmann – « Gérer/aimer‪. Communication et nature dans le parc naturel régional du Pilat »
    Joëlle Le Marec – « ‪Les pratiques de visite au zoo‪. S’inspirer du public pour une réflexion contemporaine sur les rapports aux savoirs »
    Aurélie Zwang – « La communication environnementale légitimée pour éduquer au développement durable‪. De l’attente envers l’autorité éditoriale comme rapport de l’École à la trivialité »
    William R. Catton Jr., Riley E. Dunlap – « Un nouveau paradigme écologique pour une sociologie post-abondance‪ »

    Échanges

    Béatrice Fleury, Jacques Walter – « ‪Les valeurs : quelles théories, quelles méthodes ?‪ »
    Laurence Kaufmann, Philippe Gonzalez – « ‪Mettre en valeur(s) le monde social‪ »
    Louis Quéré – « ‪Comment « pragmatiser » le champ de la valeur ?‪ » Danilo Martuccelli – « ‪La grammaire axiologique et la sociologie des valeurs‪ »

    Notes de recherche

    Abdelfettah Benchenna, Driss Ksikes, Dominique Marchetti – « La presse au Maroc : une économie très politique‪. Le cas des supports papier et électronique depuis le début des années 1990 »
    Cherif Dris – « ‪La presse algérienne : une dérégulation sous contraintes‪. Les nouvelles formes de contrôle ou la “main invisible” de l’État »
    Enrique Klaus, Olivier Koch – « ‪Les presses privées post-2011 en Tunisie : mutations économiques et politiques‪ »
    Pauline Amiel – « ‪Le journalisme de solutions, symptôme des mutations de l’identité professionnelle des localiers‪ »
    Agnès Pecolo, Myriam Bahuaud – « ‪Traversée des âges et des générations : jouer avec le temps en mode publicitaire‪ »

    En VO

    « En VO » ou le pari du plurilinguisme
    Angeliki Monnier – Présentation
    Mark Graham, Sanna Ojanperä, Mohammad Amir Anwar, Nicolas Friederici – « Digital Connectivity and African Knowledge Economies‪‪ »


    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-questions-de-communication-2017-1.htm

  • "Le patient en observation", Politiques de communication, Vol. 2, n° 9, 2017. Coord. : Julie Bouchard.

    Sommaire

    Julie Bouchard : Le patient en observation. Présentation

    Pierre Lascoumes, Julie Bouchard : Le patient, objet de mobilisation. Entretien avec Pierre Lascoumes

    Mary Charoud : L’engagement des associations de patients atteints de maladies chroniques. Du « savoir patient » aux stratégies de communication

    Chiara Quagliariello : Le temps consacré à la communication médecin-patient Analyses socio-anthropologiques du consentement éclairé

    Ekaterina Pereprosova : Négocier jusqu’au dernier souffle L’autonomie décisionnelle des professionnels au prisme des échanges patient-médecin en soins palliatifs

    Olivier Las Vergnas, Emmanuelle Jouet, Sophie Renet : Entre reconnaissance des savoirs expérientiels des malades et coopérations réflexives collectives : un point d’étape bibliométrique

    Varia

    Jérôme Lamy : Imposer sa marque. Le travail de communication de l’Université Paris-Saclay

    Ivan Chupin, Nicolas Hubé : « Grâce à la RTF, vous ne serez plus seul sur la route ». L’information comme instrument d’une politique publique de la route (1952-1969)


    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-politiques-de-communication-2017-2.htm

  • "Watching Music : Cultures du clip musical", Volume !, Vol. 1, n° 14-2, 2018.

    Des scopitones yéyés à l’album visuel de Beyoncé, en passant par les clips de Death in Vegas, Rage Against The Machine ou Michel Gondry pour Björk, mais aussi ceux de la chanson française, des danses maliennes et indiennes, ce numéro constitue un état des savoirs sur le clip. Aujourd’hui omniprésent, le clip a été décisif dans l’émergence des plateformes de streaming vidéo, ainsi que dans l’évolution des modes de consommation et de création musicale. Avec une postface de Will Straw et plus d’une quinzaine de contributeurs, le présent numéro de Volume ! plonge dans l’arène des débats sur le contenu, la matérialité et le sens des images musicales animées.
    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-volume-2018-1.htm

  • Varia, International Journal of Communication , Vol. 12, 2018.

    Articles

    Power Pressures and Pocketbook Concerns : Perceptions of Organizational Influences on News Content in the Television Industry (Rita Colistra)

    The Agency Makes the (Online) News World go Round : The Impact of News Agency Content on Print and Online News (Jelle Boumans, Damian Trilling, Rens Vliegenthart, Hajo Boomgaarden)

    Live From New York, It’s Trump on Twitter ! The Effect of Engaging With Saturday Night Live on Perceptions of Authenticity and the Salience of Trait Ratings (Amy B. Becker)

    Echo Chambers in Parliamentary Twitter Networks : The Catalan Case (Marc Esteve Del Valle, Rosa Borge Bravo)

    Who Speaks for the Past ? Social Media, Social Memory, and the Production of Historical Knowledge in Contemporary China (Jun Liu)

    Studying Real-Time Audience Responses to Political Messages : A New Research Agenda (Stephen Coleman, Giles Moss, Alvaro Martinez-Perez)

    Entertainment, News, and Income Inequality : How Colombian Media Shape Perceptions of Income Inequality and Why It Matters (David Coppini, German Alvarez, Hernando Rojas)

    The Ecological Dynamics of Organizational Change : Density Dependence in the Rate of Weibo Adoption by Populations of News Organizations (Yu Xu)

    Examining the Connectedness of Connective Action : The Participant-Initiated Facebook Pages in Hong Kong’s Umbrella Movement (Yin Zhang, Francis L. F. Lee)

    Political Participation in Hong Kong : The Roles of News Media and Online Alternative Media (Chuanli Xia, Fei Shen)


    En savoir plus : http://ijoc.org/index.php/ijoc

  • Varia, Nordicom Review, Vol. 1, n° 39, 2018.

    Content

    Gunilla Hultén, Malin Picha Edwardsson : Storylab Lessons. A Collaborative Project Between Courses in Journalism and Media Technology

    Mads Møller Andersen : Negotiating Creativity on a Small Budget. Creative Assumptions in DR3’s TV Commissioning

    Gunnar Nygren, Sara Leckner, Carina Tenor : Hyperlocals and Legacy Media. Media Ecologies in Transition

    Jari Väliverronen : More of the Same or a Different Breed Altogether ? A National Comparison of Role Perceptions and Ethical Stances among Finnish Political Journalists

    Iiris Ruoho, Sinikka Torkkola : Journalism and Gender. Toward a Multidimensional Approach

    Peter Jakobsson, Fredrik Stiernstedt : Naturalizing Social Class as a Moral Category on Swedish Mainstream Television

    Petter Bae Brandtzaeg, María Ángeles Chaparro Domínguez : A Gap in Networked Publics ? A Comparison of Younger and Older Journalists’ Newsgathering Practices on Social Media

    Maria Isaksson, Poul Erik Flyvholm Jørgensen : Connecting with Citizens. The Emotional Rhetoric of Norwegian and Danish Municipal Websites

    Axel Bruns, Gunn Enli : The Norwegian Twittersphere. Structure and Dynamics


    En savoir plus : http://www.nordicom.gu.se/en/publikationer/nordicom-review/nordicom-review-39-1-2018

    Multimedia

Avril 2018

    Livres
  • BASU Laura, Media Amnesia. Rewriting the Economic Crisis, Londres, Pluto Press, 2018, 272 p., £25.

    From Donald Trump, to Brexit and the rise of nationalist populism across Europe, what role has the media played in shaping our current political moment ? Following the news coverage of a decade-long crisis that includes the 2008 financial crash and the Great Recession, the UK deficit, the eurozone crisis, austerity and rising inequality, we see that coverage is suffering from an acute amnesia about the policies that caused the crisis in the first place. Rather than remembering its roots in the dynamics of ’free market’ capitalism, the media remains devoted to a narrative of swollen public sectors, out-of-control immigration and benefits cheats. How has history been so quickly rewritten, and what does this mean for attempts to solve the economic problems ? Going behind the coverage, to decode the workings of media power, Basu shows that without a rejection of neoliberal capitalism we’ll be stuck in an infinite cycle of crisis.
    En savoir plus : https://www.plutobooks.com/9780745337890/media-amnesia/

  • BASU Laura, SCHIFFERES Steve, KNOWLES Sophie (dir.), The Media and Austerity. Comparative perspectives, Routledge, 2018, 268 p., £24.

    The Media and Austerity examines the role of the news media in communicating and critiquing economic and social austerity measures in Europe since 2010. From an array of comparative, historical and interdisciplinary vantage points, this edited collection seeks to understand how and why austerity came to be perceived as the only legitimate policy response to the financial crisis for nearly a decade after it began. Drawing on an international range of contributors with backgrounds in journalism, politics, history and economics, the book presents chapters exploring differing media representations of austerity from UK, US and European perspectives. It also investigates practices in financial journalism and highlights the role of social media in reporting public responses to government austerity measures. They reveal that, without a credible and coherent alternative to austerity from the political opposition, what had been an initial response to the consequences of the financial crisis, became entrenched between 2010 and 2015 in political discourse. The Media and Austerity is a clear and concise introduction for students of journalism, media, politics and finance to the connections between the media, politics and society in relation to the public perception of austerity after the 2008 global financial crash.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/The-Media-and-Austerity-Comparative-perspectives/Basu-Schifferes-Knowles/p/book/9781138897311

  • BOUCHARENC Myriam, GUELLEC Laurence (dir.), Portraits de l’écrivain en publicitaire, Presses universitaires de Rennes, 2018, 270 p., 18 euros.

    De grands noms des belles-lettres comme Valéry, Cendrars, Giono ou Queneau, ont signé des textes publicitaires. Un tenace destin d’oubli, symptomatique du scandale que constitue le mélange de la littérature pure, gratuite, avec la « littérature » intéressée et appliquée, pèse sur les innombrables contributions des écrivains à la publicité depuis le XIXe siècle. Agrémenté d’un entretien inédit avec David Foenkinos, ce volume s’emploie à redessiner l’un des visages les plus méconnus de l’écrivain et à éclairer une zone d’ombre de la « condition littéraire », nous faisant découvrir ainsi une galerie de portraits insolites.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4608

  • COQUIO Catherine, ENGÉLIBERT Jean-Paul, GUIDÉE Raphaëlle (dir.), L’apocalypse : une imagination politique (XIXe-XXIe siècles), Presses universitaires de Rennes, 2018, 286 p., 25 euros.

    Depuis deux cents ans, la littérature, la philosophie et le cinéma s’intéressent toujours davantage à l’apocalypse et aux catastrophes. Explorant la force et les limites de cet imaginaire politique ambivalent, les contributions d’historiens, de philosophes, de spécialistes de littérature, d’études théâtrales et de cinéma rassemblées dans cet ouvrage, tentent d’expliquer pourquoi le scénario apocalyptique fait retour dans une civilisation qui n’est plus soudée ni par la croyance religieuse ni par l’espoir révolutionnaire.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4610

  • DALE Catherine, OVERELL Rosemary (dir.) , Orienting Feminism. Media, Activism and Cultural Representation, Palgrave Macmillan, 2018, 207 p., 95 euros.

    This edited collection explores the meaning of feminism in the contemporary moment, which is constituted primarily by action but also uncertainty. The book focuses on feminist modes of activism, as well as media and cultural representation to ask questions about organising, representing and articulating feminist politics. In particular it tackles the intersections between media technologies and gendered identities, with contributions that cover topics such as twerking, trigger warnings, and trans identities. This volume directly addresses topical issues in feminism and is a valuable asset to scholars of gender, media and sexuality studies.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/gp/book/9783319706597

  • EVENS Tom, DONDERS Karen , Platform Power and Policy in Transforming Television Markets, Palgrave Macmillan, 2018, 304 p., 93,5 euros.

    This book seeks to investigate ‘platform power’ in the multi-platform era and unravels the evolution of power structures in the TV industry as a result of platformisation. Multiple TV platforms and modes of distribution are competing–not necessarily in a zero-sum game–to control the market. In the volume, the contributors work to extend established ‘platform theory’ to the TV industry, which has become increasingly organised as a platform economy. The book helps to understand how platform power arises in the industry, how it destabilises international relations, and how it is used in the global media value chain. Platform Power and Policy in Transforming Television Markets contributes to the growing field of media industry studies, and draws on scholarly work in communication, political economy and public policy whilst providing a deeper insight into the transformation of the TV industry from an economic, political and consumer level. Avoiding a merely legal analysis from a technology-driven perspective, the book provides a critical analysis of the dominant modes of power within the evolving structures of the global TV value chain.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/gp/book/9783319742458

  • FERRELL LOWE Gregory, VAN DEN BULCK Hilde, DONDERS Karen (dir.), Public Service Media in the Networked Society, Nordicom, 2018, 265 p., 28 euros.

    The eighth RIPE Reader critically examines the ‘networked society’ concept in relation to public service media. Although a popular construct in media policy, corporate strategy and academic discourse, the concept is vague and functions as a buzzword and catchphrase. This Reader clarifies and critiques the networked society notion with specific focus on enduring public interest values and performance in media. At issue is whether public service media will be a primary node for civil society services in the post-broadcasting era ? Although networked communications offer significant benefits, they also present problems for universal access and service. An individual’s freedom to tap into, activate, build or link with a network is not guaranteed and threats to net neutrality are resurgent. Networks are vulnerable to hacking and geo-blocking, and facilitate clandestine surveillance. This Reader prioritises the public interest in a networked society. The authors examine the role of public media organisations in the robust but often contradictory framework of networked communications. Our departure point is both sceptical and aspirational, both analytical and normative, both forward-looking and historically-grounded. While by no means the last word on the issues treated, this collection provides a timely starting point at least.
    En savoir plus : http://www.nordicom.gu.se/en/publikationer/public-service-media-networked-society

  • GRANDE Nathalie, PIERRE Chantal (dir.), Légendes noires, légendes dorées ou comment la littérature fabrique l’histoire (XVIIe-XIXe siècle), Presses universitaires de Rennes, 2018, 348 p., 25 euros.

    L’histoire se présente aux créateurs comme un réservoir irremplaçable de personnages étonnants, d’intrigues surprenantes, de lieux et d’époques qui suscitent l’imaginaire. C’est pourquoi les liens complexes entre littérature et histoire ne cessent de passionner la critique littéraire : comment la littérature fabrique-t-elle l’histoire ? Comment, en s’emparant des événements et des personnages historiques, transforme-t-elle les faits, transmue-t-elle les vérités, métamorphose-t-elle les êtres ? La construction légendaire, parce qu’elle se situe à la confluence de l’histoire et de la littérature, apparaît comme le lieu privilégié de la transmutation d’un réel en imaginaire.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4593

  • JEANNE-PERRIER Valérie, Les journalistes face aux réseaux sociaux ? Une nouvelle relation entre médias et politiques, MkF éditions, 2018, 176 p., 17 euros.

    Les réseaux sociaux ont contribué à modifier en profondeur les pratiques de communication politique. Avec l’évolution permanente des formats et la rapidité de circulation des informations, les journalistes sont obligés d’adapter leur métier pour le meilleur (plus grande visibilité, accessibilité…) et pour le pire (course à l’audience, fake news…). Dans le même temps, les hommes politiques et leurs équipes de communication ont cherché à se rapprocher des citoyens. À leur tour, ils se sont emparés de Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat. Une situation délicate pour les journalistes dont le métier consiste à analyser et enquêter, et pas uniquement commenter ou diffuser des opinions de personnalités politiques. L’équation est complexe. Les réseaux sociaux se présentent comme de merveilleux outils d’expression démocratique et de diffusion de l’information. Mais ils contribuent aussi à la perte de confiance des citoyens dans les médias et dans les politiques. Ce sont toutes ces questions que Valérie Jeanne-Perrier aborde dans ce livre. Spécialiste des transformations des métiers du journalisme, elle apporte un éclairage documenté et critique sur un sujet brûlant à l’heure d’une reconfiguration de la vie numérique et politique des citoyens.
    En savoir plus : http://www.editionsmkf.com/produit/journalistes-face-aux-reseaux-sociaux/

  • LÉCOSSAIS Sarah, QUEMENER Nelly (dir.), En quête d’archives. Bricolages méthodologiques en terrains médiatiques, Bry-sur-Marne, Ina Éditions, 2018, 202 p., 22 euros.

    Que reste-t-il du web ? De quels documents télévisuels disposons-nous ? Comment analyser des archives incomplètes ? Comment faire sans les données perdues ? Au travers d’une multitude de récits rétrospectifs et de regards réflexifs, cet ouvrage donne à voir les pratiques quotidiennes déployées par les chercheur·e·s. Les 21 contributions ouvrent un espace d’exposition des méthodes et « bricolages » développés pour pallier notamment l’incomplétude des sources, tout en retraçant l’histoire et les évolutions des techniques d’archivages, des moyens de sauvegarde des données développés au sein des institutions de dépôt légal, des entreprises commerciales, et par les chercheur·e·s eux/elles-mêmes. Radio, télévision, minitel, internet, presse papier, presse numérisée, jeux vidéo : les techniques et les temporalités d’archivage de l’ensemble des médias sont abordées par cet ouvrage, qui dessine les manières par lesquelles les documents et données sont constitués en traces intelligibles et exploitables pour l’analyse. Surtout, les auteur·e·s se proposent de baliser le terrain et de fournir des repères à celles et ceux qui souhaiteraient s’engager dans l’étude de ces archives en ayant un aperçu des enjeux spécifiques à l’audiovisuel et au web.
    En savoir plus : https://presse.ina.fr/%e2%80%8b-en-quetes-darchives-bricolages-methodologiques-en-terrains-mediatiques-sous-la-direction-de-sarah-lecossais-nelly-quemener-ina-editions-2018/

  • LEBLANC Audrey, VERSAVEL Dominique (dir.), Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire, Paris, Bibliothèque Nationale De France Editeurs, 2018, 192 p., 29 euros.

    50 ans après les événements de mai-juin 1968, ce catalogue d’exposition revient sur la construction médiatique de notre mémoire visuelle collective. Elle permet de suivre la trajectoire d’images célèbres – les portraits de Daniel Cohn-Bendit face à un CRS par Gilles Caron et de la « Marianne de 68 » de Jean-Pierre Rey ; de comprendre comment et pourquoi la mémoire visuelle de Mai 68 se conjugue en noir et blanc alors que les événements ont été couverts en couleurs par la presse de l’époque ; de découvrir qu’en marge de la presse magazine, des initiatives d’expositions et de projections photographiques ont vu le jour face à une vision médiatique dominante des faits ; ou encore de saisir pourquoi la première « nuit des barricades » – qui fit « monter à la une » des magazines les affrontements de mai 1968 – n’a paradoxalement laissé aucune image persistante, aucune icône… Autant de clés pour appréhender le rôle majeur des acteurs médiatiques et éditoriaux dans l’élaboration des représentations des faits.
    En savoir plus : http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/expositions/f.icones_mai_68.html

  • LEE Jason, Nazism and Neo-Nazism in Film and Media, Amsterdam University Press, 2018, 200 p., 95 euros.

    This timely book takes an original transnational approach to the theme of Nazism and neo-Nazism in film, media, and popular culture, with examples drawn from mainland Europe, the UK, North and Latin America, Asia, and beyond. This approach fits with the established dominance of global multimedia formats, and will be useful for students, scholars, and researchers in all forms of film and media. Along with the essential need to examine current trends in Nazism and neo-Nazism in contemporary media globally, what makes this book even more necessary is that it engages with debates that go to the very heart of our understanding of knowledge : history, memory, meaning, and truth.
    En savoir plus : http://en.aup.nl/books/9789089649362-nazism-and-neo-nazism-in-film-and-media.html

  • MARTY Elsa, Il fallait bien vivre… les collaborateurs dans la fiction télévisée, Bry-sur-Marne, Ina Editions, 2018, 156 p., 12 euros.

    Figure vilipendée du XXe siècle, symbole de la dimension honteuse des années d’Occupation, le collaborateur incarne l’une des blessures mémorielles de la Seconde Guerre mondiale. Son intervention dans les fictions du petit écran est multiforme : hauts fonctionnaires et grands noms de la collaboration, miliciens ou petites mains de l’administration, femme tondue à la Libération pour s’être compromise avec l’ennemi… Les « collabos » télévisuels endossent une palette de comportements reflétant l’étendue des modes de compromission. Si les stéréotypes collent à la peau de ces personnages, les scénaristes, réalisateurs et producteurs ont aussi à cœur de proposer des lectures nuancées et parfois renouvelées de la collaboration. L’étude – de la production à la réception – de téléfilms mettant en scène des « collabos », diffusés entre 1987 et 2009, révèle l’ambition d’une télévision qui veut émouvoir mais aussi faire réfléchir les Français. Au-delà de l’analyse d’un genre à succès, cet ouvrage interroge ainsi la construction du rapport d’une société à son passé.
    En savoir plus : http://www.inatheque.fr/publications-evenements/publications-2018/il-fallait-bien-vivre-les-collaborateurs-dans-la-fiction-t-l-vis-e.html

  • MOLLIER Jean-Yves, L’âge d’or de la corruption parlementaire (1930-1980), Paris, Éditions Perrin, 2018, 400 p., 24 euros.

    Aussi vieille que le régime d’assemblée qui la sous-tend, la corruption parlementaire a fait parler d’elle bien avant que la République ne s’impose définitivement en France en septembre 1870. Toutefois, c’est avec le développement extraordinaire de la presse écrite, entre 1880 et 1960, que l’information a trouvé les ressources qui lui manquaient pour ne plus dépendre du seul bon vouloir des régimes et des pouvoirs en place. Avec l’apparition, à la veille de la Première Guerre mondiale puis dans l’entre-deux-guerres, de journaux populaires dont le tirage dépasse un ou deux millions d’exemplaires, la diffusion de l’information passe entre les mains d’une poignée d’hommes, que caressent les politiques et qui sont en mesure de faire tomber un gouvernement ou de dicter la composition du suivant. Ce pouvoir d’influence, loin de s’estomper au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, demeure si important que la bataille pour empêcher la nationalisation des messageries de la presse, bras armé du « trust Hachette », sera considérée comme le plus important des combats à mener dans la France libérée. Mais alors pourquoi les forces unies sous l’autorité du général de Gaulle jusqu’en janvier 1946 puis dans le tripartisme, jusqu’en mai 1947, ne sont-elles pas parvenues à étendre au domaine de la presse leur volonté de doter le pays d’institutions qui garantiraient véritablement la liberté des citoyens ? C’est à répondre à cette question que s’emploie Jean-Yves Mollier dans ce livre novateur et fascinant dont les sources renouvellent notre connaissance de la période.
    En savoir plus : http://www.editions-perrin.fr/livre/l-age-d-or-de-la-corruption-parlementaire/9782262074746

  • ROOSVALL Anna, TEGELBERG Matthew, Media and Transnational Climate Justice. Indigenous Activism and Climate Politics, New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Oxford, Wien, Peter Lang, 2018, 214 p., 44 euros.

    Media and Transnational Climate Justice captures the intriguing nexus of globalization, crisis, justice, activism and news communication, at a time when radical measures are increasingly demanded to address one of the most pressing global issues : climate change. Anna Roosvall and Matthew Tegelberg take a unique approach to climate justice by focusing on transnational rather than international aspects, thereby contributing to the development of theories of justice for a global age, as well as in relation to media studies. The book specifically explores the roles, situations and activism of indigenous peoples who do not have full representation at UN climate summits despite being among those most exposed to injustices pertaining to climate change, as well as to injustices relating to politics and media coverage. This book thus scrutinizes political and ideological dimensions of the global phenomenon of climate change through interviews and observations with indigenous activists at UN climate summits, in combination with extensive empirical research conducted on legacy and social media coverage of climate change and indigenous peoples. The authors conclude by discussing transnational solidarity and suggest a solidarian mode of communication as a response to both the global crisis of climate change and the broader issues of injustice faced by indigenous peoples regarding redistribution, recognition and political representation.
    En savoir plus : https://www.peterlang.com/view/product/32024?format=PBK

  • SADOUN-ÉDOUARD Clara, Le roman de La vie parisienne. Presse, genre, littérature et mondanité (1863-1914), Paris, Honoré Champion, 2018, 570 p., 75 euros.

    Cet ouvrage constitue une monographie de l’hebdomadaire illustré La Vie parisienne (1863-1971), hebdomadaire galant, littéraire et mondain. L’auteur y propose successivement une histoire du journal au XIXe, une analyse des éléments constitutifs de son identité (autour de la notion de galanterie parisienne) et de son discours sur les femmes. Elle envisage également la revue sous l’angle de son inscription, paradoxale de prime abord, dans le champ littéraire en interrogeant la notion de fantaisie littéraire pour en faire un lieu de porosité et d’échange entre littérature et journalisme, entre champ restreint et vocation commerciale d’une presse destinée à un public bourgeois et mondain.
    En savoir plus : https://www.honorechampion.com/fr/champion/10693-book-08534633-9782745346339.html

  • The Media Intelligence Service of the European Broadcasting Union (EBU), Public Service Media Contribution to Democracy, 2018, Rapport à télécharger.

    A reflection on the democratic value of news and why public service media matters in this regard.

    The Public Service Media Contribution to Society Initiative has gone a long way since it started in 2015. Most of us started as neophytes in this area but since then we have managed to build a community of people interested in rethinking the role of public service media (PSM) in society by putting citizens at the centre of their work.

    Together we developed the Contribution to Society mindset, a new approach to understand and make citizens understand how individuals and society as a whole benefit from the activities of PSM. In the last four years, this idea has been embraced by a number of EBU Members, which have adapted it to their needs according to their national and corporate circumstances.

    In the last months, EBU Members have started to analyse how PSM contributes to a better democracy. While traditionally this has been operationalized providing reliable and trustworthy news, now based on the PSM Contribution to Society mindset, EBU Members aim to understand the overall impact of their activities, notably news, on democracy.

    It is not just about how many people are reached but how those people use PSM’s news output and related activities to shape their mind, participate in the public debate and take informed decisions.


    En savoir plus : https://www.ebu.ch/publications/public-service-media-contribution-to-democracy

  • WOO Benjamin, Getting a Life. The Social Worlds of Geek Culture, McGill Queen University Press, 2018, 280 p., $33.

    Comic book superheroes, fantasy kingdoms, and futuristic starships have become inescapable features of today’s pop-culture landscape, and the people we used to deride as “nerds” or “geeks” have ridden their popularity and visibility to mainstream recognition. It seems it’s finally hip to be square. Yet these conventionalized representations of geek culture typically ignore the real people who have invested time and resources to make it what it is. Getting a Life recentres our understanding of geek culture on the everyday lives of its participants, drawing on fieldwork in comic book shops, game stores, and conventions, including in-depth interviews with ordinary members of the overlapping communities of fans and enthusiasts. Benjamin Woo shows how geek culture is a set of interconnected social practices that are associated with popular media. He argues that typical depictions of mass-mediated entertainment as something that isolates and pacifies its audiences are flawed because they do not account for the conversations, relationships, communities, and identities that are created by engaging with the products of mass culture. Getting a Life combines engaging interview material with lucid interpretation and a clear, interdisciplinary framework. The volume is both an accessible introduction to this contemporary subculture and an exploration of the ethical possibilities of a life lived with media.
    En savoir plus : http://www.mqup.ca/getting-a-life-products-9780773552845.php

    Articles/Revues
  • "Faire profession / Les sources médiatiques", Page19, n° 7, printemps 2018.

    SECTION 1 : DOCTORIALES 2017

    Faire profession

    François-Xavier Martishang : Construction professionnelle et interactions sociales : le cas des préfets et des sous-préfets lorrains au XIXe siècle (1800-1870).

    Mathieu Marly : Faire profession des armes ? L’échec de la professionnalisation dans les rangs de l’armée française à la fin du XIXe siècle.

    Marie Goupil-Lucas-Fontaine : « Chanteur de genre » Genre artistique et identité professionnelle des artistes lyriques au café-concert (1880-1900).

    Laëtitia Corbière : Les imprésarios. Construction transnationale d’une profession.

    Les sources médiatiques

    Léo Dumont : « L’Union Sociale » : lutter contre le socialisme et promouvoir une république d’ordre par la presse au printemps 1849.

    Arnaud Desvignes : « Quand les acteurs de la réforme universitaire « croisent le fer » dans les journaux ; l’exemple de la période 1968-1984 ».

    Céline Loriou : Les archives radiophoniques comme source pour l’historiographie ? L’émission Les Lundis de l’Histoire sur France Culture (1966-2014).

    Habiba Chabou : La Nouba des femmes du Mont Chenoua : Inventaire visuel de la domination coloniale chez Assia Djebar.

    Cyril Lacheze : Invention et innovation à travers les dépôts de brevets : le cas de la terre cuite architecturale, 1791-1855.

    SECTION 2 : VARIA

    Julien Contes : La figure du « notable-publiciste » contre l’ordre traditionnel dans le royaume de Sardaigne durant le « printemps des peuples » (1847-1848).

    Marion Weckerle : L’hydravion dans les revues sportives françaises, (1906-1914).

    Jean-François Figeac : Eugène Boré, un orientaliste au zèle missionnaire.


    En savoir plus : https://crhxixe.hypotheses.org/page19-n7-printemps-2018

  • Varia, CINEJ Cinema Journal, Vol. 6, n° 2, 2017.

    Articles

    Transnational Life : Where’d I Be Happy ? A Research on the Films of Immigrant Directors From Turkey Living in Austria by Hasan Gürkan.

    Aestheticizing the Downfall of Industrial Capitalism : Jim Jarmusch’s Tale of Intellectual Vampires in Zombies’ World by Bahar Muratoğlu Pehlivan & Gül Esra Atalay.

    Stereotype Representation of Women in Nigerian Films by Andrew Ali Ibbi.

    Bollywood in the Hollywood Era : Narratives of Ultra-nationalism, Terrorism and Violence by Iqbal Shailo

    Holocaust Cinema as Depicted by Film Advisory Boards in Five English Speaking Countries, by Alon Lazar & Tal Litvak Hirsch

    Panoptic Pranksters : Power, Space and Visibility in the Information Panopticon in Scare Campaign, by Elloit Cardozo.

    Nollywood in Cameroon : Transnationalisation and Reception of a Dynamic Cinematic Culture, by Floribert Patrick C. Endong

    Women Trauma and Stereotype Tradition in Tunde Kelani’s Film, Thunderbolt, by.Olugbenga Elegbe

    Cinematic Orientalism : Bab el Oued City & The Time that Remains by Volkan Yücel & Ziya Toprak.

    Ceylan’s Winter Sleep : From Ambiguity to Nothingness by Aslı Daldal

    Women in the Cinema of Nuri Bilge Ceylan by Funda Masdar Kara & Şakir Eşitti


    En savoir plus : http://cinej.pitt.edu/ojs/index.php/cinej/issue/view/14

    Multimedia

Mars 2018

    Livres
  • ARNOLD-DE SIMINE Silke, LEAL Joanne (dir.), Picturing the Family. Media, Narrative, Memory, Bloomsbury Academic, 2018, 264 p., £60.

    Whether pasted into an album, framed or shared on social media, the family photograph simultaneously offers a private and public insight into the identity and past of its subject. Long considered a model for understanding individual identity, the idea of the family has increasingly formed the basis for exploring collective pasts and cultural memory. Picturing the Family investigates how visual representations of the family reveal both personal and shared histories, evaluating the testimonial and social value of photography and film. Combining academic and creative, practice-based approaches, this collection of essays introduces a dialogue between scholars and artists working at the intersection between family, memory and visual media. Many of the authors are both researchers and practitioners, whose chapters engage with their own work and that of others, informed by critical frameworks. From the act of revisiting old, personal photographs to the sale of family albums through internet auction, the twelve chapters each present a different collection of photographs or artwork as case studies for understanding how these visual representations of the family perform memory and identity. Building on extensive research into family photographs and memory, the book considers the implications of new cultural forms for how the family is perceived and how we relate to the past. While focusing on the forms of visual representation, above all photographs, the authors also reflect on the contextualization and ’remediation’ of photography in albums, films, museums and online.
    En savoir plus : https://www.bloomsbury.com/uk/picturing-the-family-9781474283601/

  • AUDOUARD Marie-Françoise, RIMAUD Mathilde, WIART Louis (dir.), Des tweets et des likes en bibliothèque. Enquête sur la présence de quatre bibliothèques de lecture publique sur les réseaux sociaux numériques, Villeurbanne, Presses de l’enssib, 2018, 23 euros.

    Depuis une dizaine d’années, les bibliothèques investissent le Web social. Sur la base d’entretiens menés auprès d’établissements de lecture publique actifs sur les réseaux sociaux, cet ouvrage propose un bilan en trois volets (une communication moins institutionnelle mais toujours descendante avec leurs publics, des modes de travail plus autonomes et moins hiérarchiques, une communauté d’usagers très concernés par leur bibliothèque, qu’ils entendent défendre et protéger). Une étude menée par des spécialistes des usages du numérique et de la filière du livre qui renouvelle les perspectives des relations entre les bibliothèques et leurs publics.
    En savoir plus : http://www.enssib.fr/presses/catalogue/des-tweets-et-des-likes-en-bibliotheque

  • BUTTAY Florence, Peindre en leur âme des fantômes. Image et éducation militante pendant les guerres de Religion, Presses universitaires de Rennes, 2018, 376 p., 28 euros.

    On sait que, pendant les guerres de Religion, les enfants ont été impliqués dans les violences pour contribuer à la justification des actes des adultes. Mais on s’est peu intéressé à l’école durant ces conflits. C e livre s’interroge sur les techniques de mobilisation de la jeunesse pendant les guerres de Religion et sur leur efficacité. Un ensemble de documents d’élèves du collège des jésuites à Paris, entre 1590 et 1592, permet de suivre une tentative d’inscrire durablement dans la mémoire des jeunes catholiques les motifs de la détestation de l’ennemi, afin de former de futurs acteurs intransigeants du monde.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4590

  • DENIS Jérôme, Le travail invisible des données. Éléments pour une sociologie des infrastructure scripturales, Paris, Presses des Mines, 2018, 29 euros.

    Ouvertes, massives, brutes… les données sont aujourd’hui au coeur de nombreux débats. Les optimistes y voient une ressource naturelle dont la récolte et la circulation sont en passe de révolutionner l’innovation et la démocratie, tandis que les pessimistes les dépeignent comme le carburant de mécanismes qui ne profiteront qu’aux puissants et renforceront les inégalités. Face aux enthousiasmes et aux affolements, face au vocabulaire de la transparence, de la fluidité et de l’automatisation qu’ils mobilisent, ce livre fait un pas de côté et défend la nécessité d’étudier les modalités concrètes de la production et de la circulation des données. Les données ne tombent en effet jamais du ciel. Elles n’affleurent pas non plus sous le sol des organisations. En amont de leurs traitements si prometteurs ou inquiétants, elles font l’objet d’un travail dont la nature, l’organisation et les processus mêmes qui mènent à son invisibilité restent à explorer. En articulant les apports de la sociologie des sciences et des techniques, de l’histoire, de l’anthropologie de l’écriture, de la sociologie du travail et des accounting studies, l’ouvrage compose un outillage conceptuel et méthodologique original pour interroger au plus près ce travail des données, qui est devenu central dans les entreprises et les administrations à partir de la fin du XIXe siècle.
    En savoir plus : https://www.pressesdesmines.com/produit/le-travail-invisible-des-donnees/

  • DESGRANDCHAMPS Marie-Luce, L’humanitaire en guerre civile. La crise du Biafra (1967-1970), Presses universitaires de Rennes, 2018, 376 p., 25 euros.

    Mai 1967, au Nigeria, la République du Biafra déclare son indépendance, entrainant la guerre civile et la famine dans ce pays d’Afrique. Les photographies du conflit soulèvent une émotion considérable en Occident. Ce livre dresse une histoire internationale de ce conflit, de sa métamorphose en une crise internationale et des réponses qui ont été apportées. Il montre comment l’aide d’urgence devient, avec la fin des empires coloniaux, l’une des expressions de la reconfiguration du rapport entre Afrique et Occident.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4586

  • HÉRON Pierre-Marie, JOQUEVIEL-BOURJEA Marie, PARDO Céline (dir.), Poésie sur les ondes. La voix des poètes-producteurs à la radio, Presses universitaires de Rennes, 2018, 212 p., 24 euros.

    Après la seconde guerre mondiale, la radio française a confié ses émissions de poésie à des poètes, avec sans doute l’idée que ceux-ci seraient bien placés pour faire entendre la poésie à la radio. Il y a bien des façons de parler de poésie sur les ondes, mais par-delà la diversité des styles et des formats, les émissions présentées dans ce volume rendent audible une idée de la poésie et interrogent la place de celle-ci dans le champ littéraire et dans la société.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4581

  • LEONARDI Nicoletta, NATALE Simone (dir.), Photography and Other Media in the Nineteenth Century, Penn State University Press, 2018, 256 p., $95.

    In this volume, leading scholars of photography and media examine photography’s vital role in the evolution of media and communication in the nineteenth century. In the first half of the nineteenth century, the introduction of telegraphy, the development of a cheaper and more reliable postal service, the rise of the mass-circulation press, and the emergence of the railway dramatically changed the way people communicated and experienced time and space. Concurrently, photography developed as a medium that changed how images were produced and circulated. Yet, for the most part, photography of the era is studied outside the field of media history. The contributors to this volume challenge those established disciplinary boundaries as they programmatically explore the intersections of photography and “new media” during a period of fast-paced change. Their essays look at the emergence and early history of photography in the context of broader changes in the history of communications ; the role of the nascent photographic press in photography’s infancy ; and the development of photographic techniques as part of a broader media culture that included the mass-consumed novel, sound recording, and cinema.

    Featuring essays by noteworthy historians in photography and media history, this discipline-shifting examination of the communication revolution of the nineteenth century is an essential addition to the field of media studies.

    In addition to the editors, contributors to this volume are Geoffrey Batchen, Geoffrey Belknap, Lynn Berger, Jan von Brevern, Anthony Enns, André Gaudreault, Lisa Gitelman, David Henkin, Erkki Huhtamo, Philippe Marion, Peppino Ortoleva, Steffen Siegel, Richard Taws, and Kim Timby.


    En savoir plus : http://www.psupress.org/books/titles/978-0-271-07916-5.html

  • LESAGE Sylvain, Publier la bande dessinée : les éditeurs franco-belges et l’album, 1950-1990, Villeurbanne, Presses de l’enssib, 2018, 424 p., 29 euros.

    Sylvain Lesage retrace l’histoire de l’édition et de l’album de bande dessinée entre Belgique et France durant la seconde moitié du xxe siècle. Il s’attache à la vie des acteurs, aux parcours souvent atypiques dans un paysage éditorial prudent devant l’audace, et montre comment une pratique au départ importée d’outre-Atlantique est devenue une branche importante de la culture européenne.
    En savoir plus : http://www.enssib.fr/presses/catalogue/publier-la-bande-dessinee

  • ROBERT Pascal, La bande dessinée, une intelligence subversive, Villeurbanne, Presses de l’enssib, 2018, 25 euros.

    Issu de travaux de recherche dans le champ de l’anthropologie des images, cet essai exploratoire fait le pari de l’intelligence de la bande dessinée. Penser cette intelligence, c’est penser ce qui la caractérise, soit une étonnante capacité à la subversion, que l’ouvrage explore selon trois axes : comment l’image pense-t-elle, avec quelles conséquences, comment réhabiliter la matérialité de l’espace graphique, et enfin, comment, douée de réflexivité, elle subvertit le récit lui-même. Auteur de plusieurs livres sur la bande dessinée, Pascal Robert est professeur des universités à l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.
    En savoir plus : http://www.enssib.fr/presses/catalogue/la-bande-dessinee-une-intelligence-subversive

  • TÉTU Jean-François, Le récit médiatique et le temps. Accélérations, formes, ruptures, Paris, L’Harmattan, 2018, 172 p., 19 euros.

    La vitesse de transmission de l’information, et de sa circulation, fortement accélérée à l’ère numérique, invite à réexaminer le rapport entre les médias, à qui incombe actuellement la « récitation du monde » (de Certeau) et notre perception du temps. Suivant la théorie de Ricoeur, pour qui c’est le récit qui construit notre expérience temporelle et le rend proprement humain, ce livre entreprend une synthèse de très nombreuses publications sur les changements contemporains de notre perception du temps. Il place en son centre les modalités narratives des médias, et l’opposition forte à cet égard de l’information en continu et de celle des médias plus traditionnels. Il s’achève par une étude de la numérisation de l’information, qui tend à unifier tous les supports, multiple et mélange les textes, les images et les sons. Cela exige une « hypernarrativité », fondée sur le caractère plurisémiotique de l’information contemporaine en ligne, dont il donne ici les prémisses.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=20085

  • WASSERMAN Herman, Media, Geopolitics, and Power. A View from the Global South, University of Illinois Press, 2018, 236 p., £21.

    The end of apartheid brought South Africa into the global media environment. Outside companies invested in the nation’s newspapers while South African conglomerates pursued lucrative tech ventures and communication markets around the world. Many observers viewed the rapid development of South African media as a roadmap from authoritarianism to global modernity. Herman Wasserman analyzes the debates surrounding South Africa’s new media presence against the backdrop of rapidly changing geopolitics. His exploration reveals how South African disputes regarding access to, and representation in, the media reflect the domination and inequality in the global communication sphere. Optimists see post-apartheid media as providing a vital space that encourages exchanges of opinion in a young democracy. Critics argue the public sphere mirrors South Africa’s past divisions and privileges the viewpoints of the elite. Wasserman delves into the ways these simplistic narratives obscure the country’s internal tensions, conflicts, and paradoxes even as he charts the diverse nature of South African entry into the global arena.
    En savoir plus : https://www.combinedacademic.co.uk/media-geopolitics-and-power

    Articles/Revues
  • "Féminismes quatrième génération. Textes, corps, signes", Itinéraires. LTC, n° 2, 2017. Coord. : Stéphanie Pahud, Marie-Anne Paveau.

    Une nouvelle sémiotique féministe émerge en ce début de xxie siècle, issue des contextes sociaux et politiques contemporains ainsi que des nouvelles donnes internationales et intersectionnelles du militantisme féministe : on voit apparaître de nouveaux signes, de nouveaux textes, de nouveaux discours, de nouveaux slogans, de nouveaux symboles. Ce numéro explore la variété de ce renouvellement en examinant les dispositifs mis en place par les jeunes militant·e·s dont l’éducation féministe s’est faite avec Internet, le genre et l’intersectionnalité.

    Stéphanie Pahud et Marie-Anne Paveau : Les mondes possibles des féminismes contemporains

    Cadrages

    Bibia Pavard : Faire naître et mourir les vagues : comment s’écrit l’histoire des féminismes

    Heidi Gautschi : Des femmes, des sciences et des technologies : une analyse textuelle de Bitch (2000-2016)

    Stéphanie Pahud : L’électoralisation du féminisme : un nouvel antiféminisme ordinaire

    Corps et sexualités

    Anne-Charlotte Millepied : Le pouvoir des mots et des corps. L’autodéfense féministe, lieu de production de scripts sexuels alternatifs

    Isabelle Boisclair : Solange te parle féministe. Sexe, genre et sexualité dans les capsules de Solange te parle

    Coline de Senarclens et Stéphanie Pahud : Anatomie de la salope. Des savoirs profanes autour du slutshaming, des slutwalks et de la culture du viol. Entretien avec Coline de Senarclens

    Féminismes en ligne

    Thérèse Courau : Parole de queerzine : archive_corps_technologie

    Anne Plaignaud : Safe space et charte de langage, entre subversion et institution d’une Constitution

    Dialogue transatlantique

    Raquel de Barros Pinto Miguel : Mulheres em discurso : parcours dans une publication récente


    En savoir plus : https://journals.openedition.org/itineraires/3765

  • "La télémédecine en actes", Réseaux, Vol. 1, n° 207, 2018. Coord. : Gérald Gaglio et Alexandre Mathieu-Fritz

    Présentation

    Gérald Gaglio, Alexandre Mathieu-Fritz : Les pratiques médicales et soignantes à distance

    Dossier : La télémédecine en actes

    Alexandre Mathieu-Fritz, Gérald Gaglio : À la recherche des configurations sociotechniques de la télémédecine

    Jeannette Pols : Fabuleuses webcams

    Annemarie van Hout, Dick Willems, Marike Hettinga, et al. : Pourquoi les attentes suscitées par la télésurveillance sont souvent déçues

    Alexandre Mathieu-Fritz : Les téléconsultations en santé mentale

    Gérald Gaglio : Échec et « potentialités collatérales » d’une expérimentation en télémédecine d’urgence

    Anne Mayère : Patients projetés et patients en pratique dans un dispositif de suivi à distance

    Varia

    Aurélie Aubert, Patrick Charaudeau, Dominique Mehl : Les attentats du 13 novembre sur BFM TV


    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-reseaux-2018-1.htm?WT.mc_id=RES_207

    Multimedia

Janvier-Février 2018

    Livres
  • ABLALI Driss, PASSERAT Duygu Öztin (dir.), Les Masques du discours, Anka Matbaa, 2018.

    Ce recueil de textes ne veut pas mélanger les genres ni confondre les points de vue. Il tente simplement de s’interroger sur les stratégies discursives et extra-discursives qui donnent accès à une strate du sens, implicite et latente, sous-tendant le plan de la manifestation des activités langagières. En privilégiant un axe pluridisciplinaire, ce collectif a donc l’ambition d’appréhender d’une part, dans le cadre de la description linguistique, sémiotique et littéraire les masques des textes et des discours ainsi que leurs effets sur l’interprétation du sens. Son objectif est d’autre part d’interroger le lien entre le discours (dans ses différentes acceptions, littéraire, médiatique, journalistique, politique, filmique etc.) et son appartenance culturelle, une appartenance qui n’est pas simplement constitutive de la matérialité discursive, mais une appartenance montrée, étayée, repérable et marquée.

    SOMMAIRE

    Driss Ablali et Duygu Öztin Passerat – Sémiotique des masques du discours

    Le masque entre analyse du discours et argumentation
    Catherine Kerbrat-Orecchioni – Motivations du masquage et stratégies du démasquage en analyse du discours : considérations théoriques et étude de cas
    Christian Plantin – Spin doctors : les nouveaux éthologues

    Des discours littéraires masqués
    Hassan Moustir – Un écrivain en cache un autre : Dany Laferrière et les déguisements discursifs de la littérature-monde
    Dávid Szabó – L’argot dans la littérature : masque du discours ou signe de complicité…
    Tivadar PaLágyi – « Enfin je participerais encore à de vagues colloques… ». Soumission de M. Houellebecq entre pamphlet anti-littéraire et utopie anti-libérale
    Ayşe Kıran – Deux masques de Marguerite Duras

    Des masques politiques et médiatiques
    Duygu Öztin Passerat – Quand le pathos (dé)masque l’ethos
    Fatima Zohra Chiali-Lalaoui – Entre réalité sociale et discours politique (Le cas de la Concorde Civile en Algérie)
    Imène Miri-Benabdallah – Manifestations discursives et mises en scène de Soi dans le discours journalistique
    Sabeh Ayadi-Zoghlami – Dire sans dire ou scénographie de l’information masquée
    Driss Ablali – Quelques pistes théoriques et descriptives pour (dé)masquer les genres

    D’autres pratiques discursives et leurs masques
    Pascal Laborderie – Parabole et discours laïque dans les films de Jean Benoit-Lévy
    Olivia Lewi – Postures du dévoilement et de la transparence dans l’ethos du témoin-survivant : l’exemple des témoins itératifs dans les récits de vie déposés au Mémorial de la Shoah
    Saloua El Oufir – La rhétorique de l’altérité ou les masques du discours dans la littérature de voyage marocaine

  • ALEXANDRE Olivier, La sainte famille des Cahiers du cinéma, Paris, Vrin, 2018, 152 p., 9,8 euros.

    Plus célèbre revue de cinéma au monde, les « Cahiers » occupent une place singulière dans le domaine de la critique. De crises en renaissances, ils continuent d’incarner un passé élevé au rang de mythe. Leur capacité à marier les contraires, entre gloire et marginalité, sens aigu de l’histoire et rendezvous manqués, révèle la part tragique du critique : ce travailleur sans métier, auteur sans profession, ni cinéaste ni enseignant, pas tout à fait journaliste ni complétement écrivain. À partir d’une enquête auprès de collaborateurs passés par les Cahiers du cinéma au cours des 50 dernières années, ce livre propose une réponse à cette question laissée en suspens depuis leur fondation : qu’est-ce qu’un critique ?
    En savoir plus : http://www.vrin.fr/book.php?code=9782711627943&search_back=&editor_back=%&page=1

  • BETTINSON Gary, MARTIN Daniel (dir.), Hong Kong Horror Cinema, Edinburgh University Press, 2018, 240 p., £75.

    Dumplings stuffed with diabolical fillings. Sword-wielding zombies. Hopping cadavers. Big-head babies. For decades, Hong Kong cinema has served up images of horror quite unlike those found in other parts of the world. In seminal films such as A Chinese Ghost Story, Rouge, The Eye, Dumplings, and Rigor Mortis, the region’s filmmakers have pushed the boundaries of genre, cinematic style, and bad taste. But what makes Hong Kong horror cinema so utterly unique ? Why does it hold such fascination for “serious” cinephiles and cult fans alike ? Hong Kong Horror Cinema is the first English-language study of this delirious and captivating cinematic tradition, offering new insights into the history of Hong Kong horror through case studies of classic films and through a detailed consideration of their aesthetic power, economic significance, and cultural impact in both the global and domestic market.
    En savoir plus : https://edinburghuniversitypress.com/book-hong-kong-horror-cinema.html

  • BORRELL Alexandre, Des grands ensembles à la banlieue, histoire d’une actualité. L’imaginaire national au 20 heures (1954-1981), Paris, Institut Universitaire Varenne, 946 p., 45 euros.

    Depuis le milieu des années 1980, le mot « banlieues » désigne en particulier les quartiers populaires d’habitat collectif concentrés à la périphérie des agglomérations. Mais ces quartiers apparaissent dans les médias bien avant d’être désignés ainsi, dès le début de la construction des grands ensembles dans les années 1950. Quand, comment et pourquoi le journal de 20 heures évoque-t-il ces quartiers de banlieue jusqu’à ce qu’ils deviennent « la banlieue » ? Quelles représentations, quels imaginaires la succession de reportages donne-t-elle à voir aux téléspectateurs, de 1954 aux événements des Minguettes en 1981 ? L’étude, qui porte sur le contenu visuel et discursif d’un corpus de 523 reportages dans leur contexte politique, culturel et médiatique de production, explique le renversement représentationnel de 1970. De la promotion unanime des politiques publiques de construction, le JT passe alors à un rejet majoritaire et multiforme de ces quartiers, notamment sous l’influence du désaveu officiel des grands ensembles et parce que les centres d’intérêt du 20 heures évoluent. Pendant 30 ans, l’image de ces quartiers et de leurs habitants oscille entre banalisation et particularisation, au gré de l’actualité ; un portrait d’ensemble, non prémédité mais cohérent, apparaît néanmoins, qui laisse transparaître l’imaginaire national du journal de la nation. La comparaison avec d’autres thèmes, programmes et médias permet de distinguer, dans ces représentations médiatiques, ce qui relève du JT et ce qui tient à l’évolution des politiques publiques et des quartiers concernés. Conjuguée à l’analyse d’un échantillon d’éditions complètes du JT, elle nous conduit à proposer une histoire renouvelée du 20 heures. L’étude de contenu éclaire le principal objet du JT - l’actualité -, ses méthodes propres - l’utilisation d’images, de plus en plus nombreuses et illustratives - et ses cadres d’interprétation, qui mêlent légitimisme et conformisme.
    En savoir plus : https://www.lgdj.fr/des-grands-ensembles-a-la-banlieue-histoire-d-une-actualite-9782370321350.html

  • BRO Peter, Models of Journalism. The functions and influencing factors, Routledge, 2018, 164 p., £115.

    Models of Journalism investigates the most fundamental questions of how journalists can best serve the public and what factors enable or obstruct them in doing so. The book evaluates previous scholarly attempts at modeling the function and influencing factors of journalism, and proceeds to develop a range of important new models that take contemporary challenges faced by journalists and journalism into account. Among these new models is the "chronology-of-journalism", which introduces a new set of influencing factors that can affect journalists in the 21st century. These include internal factors – journalistic principles, precedents and practices – and external factors – journalistic production, publication and perception. Another new model, the "journalistic compass", delineates differences and similarities between some of the most important journalistic roles in the media landscape. For each new model, Peter Bro takes the actions and attitudes of individual journalists as its starting point. Models of Journalism combines practice and theory to outline and assess existing theoretical models alongside original ones. The book will be a useful tool for researchers, lecturers and practitioners who are engaged with the ever-evolving notions of what journalism is and who journalists are.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/Models-of-Journalism-The-functions-and-influencing-factors/Bro/p/book/9781138239562

  • CANDONI Jean-François, LACOMBE Hervé, PICARD Timothée, SPARACELLO Giovanna (dir.), Verdi/Wagner : images croisées 1813-2013. Musique, histoire des idées, littérature et arts, Presses universitaires de Rennes, 2018, 474 p., 25 euros.

    Résolument interdisciplinaire, cet ouvrage propose une étude comparée de Verdi et Wagner à partir de différentes approches complémentaires. Il permet de suivre les strates culturelles, intellectuelles et artistiques de deux créateurs, de leurs deux productions lyriques et de deux univers, ainsi que de formes d’expression différentes. L’étude du couple Verdi-Wagner témoigne de l’incroyable capacité de l’opéra à sortir de son seul domaine pour infiltrer le monde des arts et participer de la vie des idées.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4577

  • CHAOUNI Nawel, Les fans de séries télévisés sur les réseaux socionumériques, Paris, L’Harmattan, 2018, 186 p., 19,5 euros.

    Ce livre traite des études de réception télévisuelle et de l’évolution des usages numériques. Les habitudes des individus sont questionnées par rapport à leurs consommations médiatiques, mettant en exergue la multiplication des appareils de connexion (télévision, smartphone, tablette, ordinateur...) dans un contexte de mobilité. Cette approche multi-écrans est aujourd’hui incontournable et interroge notre rapport à la télévision et notamment le succès de certaines séries télévisées.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58951&razSqlClone=1

  • CHARON Jean-Marie, Rédactions en invention. Essai sur les mutations des médias d’information, Toulouse, UPPR Editions, 2018, 10,5 euros.

  • DELPORTE Christian, Cent ans de journalisme. Une histoire du SNJ, 1918-2018, Paris, Nouveau monde éditons, 2018, 160 p., 29 euros.

    Le 10 mars 1918, le Syndicat des journalistes est officiellement créé pour structurer la profession et lui donner un véritable statut. Unis par une certaine idée de la République, les professionnels rédigent, quelques mois plus tard, la Charte des devoirs du journaliste qui définit les principes déontologiques du métier. Dans les années 1930, le syndicat devient national et engrange les conquêtes sociales, jusqu’à obtenir le vote de la loi de 1935. La profession, ses avantages sociaux et sa clause de conscience sont enfin reconnus comme tels. Au gré des époques, le SNJ s’étoffe, progresse et se refonde. Il obtient en 1956 un accord de convention collective, complété au fur et à mesure des luttes. De mai 68 à Charlie, de la précarité des pigistes à l’expansion du numérique, il tente sans relâche de réajuster les équilibres sur lesquels s’est construite la profession.
    En savoir plus : https://livre.fnac.com/a11208521/Christian-Delporte-Cent-ans-de-journalisme

  • FIX Florence, PERNOUD Hermeline (dir.), Le conte dans tous ses états. Fragmenter et réenchanter le merveilleux au XXe siècle, Presses universitaires de Rennes, 2018, 230 p., 24 euros.

    De Perrault à Grimm, l’attrait pour le conte ne s’est jamais démenti : invitant à l’émerveillement, il a donné lieu à des réécritures et adaptations enjouées et admiratives, mais aussi à des interrogations et subversions démystifiantes. Cet ouvrage analyse ainsi la permanence du conte dans la modernité.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4576

  • FRANÇOIS Aurore, ROEKENS Anne, FILLIEUX Véronique, DERAUW Caroline, Pérenniser l’éphémère. Archivage et médias sociaux, Paris, L’Harmattan, 2018, 240 p., 25 euros.

    Les textes, commentaires, photos et vidéos postés et relayés sur les médias sociaux constituent désormais une masse documentaire impressionnante. Extrêmement volatiles, ces éphémères ne sont pas sans poser de nombreux défis aux chercheurs qui tentent de les collecter ou aux archivistes soucieux de les conserver. Treize contributions issues d’horizons multiples interrogent le sens, les enjeux et les défis de la collecte et de l’archivage de ces nouvelles formes d’expression.
    En savoir plus : http://www.editions-academia.be/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58761&razSqlClone=1

  • GUIBOURGÉ Jérôme, L’humour en publicité. Analyse sémiologique, Paris, L’harmattan, 2018, 302 p., 29,5 euros.

    Faire de l’humour est-ce partager un risque ? Créer un écart voire résister ou influencer socialement ? L’humour est-il une forme d’humeur ou une passion ? En publicité, peut-il être une stratégie qui révèle une forme de vie ? Alors, qu’est donc l’humour comme objet sémiotique ? Mêlant apports théoriques et analyses de cas pratiques, Guibourgé nous propose de découvrir le procès de l’humour. Ce livre est illustré par de nombreuses publicités et des synthèses rythment les avancées sémiotiques.
    En savoir plus : http://www.editions-academia.be/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58992&razSqlClone=1

  • KAKO Demindoyee N. Denise, Le rôle professionnel des journalistes dans la crise post-électorale de 2010 en Côte D’Ivoire. Les journalistes de la RTI, investigateur de la crise ou victimes d’un système ?, Paris, L’Harmattan, 2018, 150 p., 15,5 euros.

    Le 28 novembre 2010 sonne la fin des élections présidentielles en Côte d’Ivoire. S’ouvre alors la page la plus sombre de l’histoire récente du pays avec comme catalyseur la proclamation controversée et contradictoire des résultats. Cet ouvrage cherche à revisiter la problématique du respect des principes et du code déontologique des journalistes dans ce contexte de conflit armé.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58801&razSqlClone=1

  • KAYAN Sisi, Sur l’autoroute de l’information numérique. Le journalisme citoyen en RD du Congo face au défi de la post-vérité, Paris, L’Harmattan, 2018, 270, 27 euros.

    Ce qui hier était l’apanage des professionnels des médias est devenu la quotidienne banalité de tous les citoyens, qui ont trouvé avec l’Internet un espace propice d’auto-publication et de droit à la parole. Comment le Congo-Kinshasa se situe-t-il par rapport à cette nouveauté ? En énonçant les principes et les valeurs d’un journalisme de qualité, nous avons voulu recadrer les dérives de cette pratique, devenue l’autoroute de l’information numérique avec un flux impressionnant de nouvelles, un boulevard sans code de la route, où la “post-vérité” défie ces principes journalistiques incontournables.
    En savoir plus : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58860&razSqlClone=1

  • KJUS Yngvar , Live and Recorded. Music Experience in the Digital Millennium, Palgrave Macmillan, 2018, 184 p., 94 euros.

    This book uncovers how music experience–live and recorded–is changing along with the use of digital technology in the 2000s. Focussing on the Nordic region, this volume utilizes the theory of mentalization : the capacity to perceive and interpret what others are thinking and feeling, and applies it to the analysis of mediated forms of agency in popular music. The rise of new media in music production has enabled sound recording and processing to occur more rapidly and in more places, including the live concert stage. Digital technology has also introduced new distribution and consumption technologies that allow record listening to be more closely linked to the live music experience. The use of digital technology has therefore facilitated an expanding range of activities and experiences with music. Here, Yngvar Kjus addresses a topic that has a truly global reach that is of interest to scholars of musicology, media studies and technology studies.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/gp/book/9783319703671

  • ROCHE David, Steven Spielberg : Hollywood Wunderkind and Humanist, Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2018, 250 p., 21 euros.

    Steven Spielberg : Hollywood Wunderkind and Humanist focuses on the most commercialy successful American director of his generation, from his early career at Universal Television to the Oscar-winning Lincoln (2013). The fourteen chapters deal as much with his major hits as with films that have received little critical attention like The Sugarland Express (1974), 1941 (1979) and The Terminal (2004). They address questions of ethics, ideology and identity politics recognized as central to the director’s oeuvre, while seeking to make up for the lack of material on the films’ formal qualities and on the notable contributions they have made to classical Hollywood genres such as horror, science fiction and the war movie. This book contests the idea that Spielberg is a “naïve” director, a mere craftsman with an eye for composition and a natural talent for narrative economy. Instead, the book aims to foreground the work’s cohesion, its influences and self-consciousness, its steadfast inscription within the Western humanist tradition, and its resolve to engage with the contemporary and explore complex ethical issues through mainstream narratives, whether “serious” Oscar contenders or action-filled popcorn blockbusters, a dichotomy Spielberg has increasingly sought to blur.
    En savoir plus : https://www.pulm.fr/index.php/9782367812649.html#desctoggle

  • RODRIGUEZ Clara E., America, As Seen on TV. How Television Shapes Immigrant Expectations around the Globe, New York University Press, 2018, 240 p., $28.

    As a dominant cultural export, American television is often the first exposure to American ideals and the English language for many people throughout the world. Yet, American television is flawed, and, it represents race, class, and gender in ways that many find unfair and unrealistic. What happens, then, when people who grew up on American television decide to come to the United States ? What do they expect to find, and what do they actually find ? In America, As Seen on TV, Clara E. Rodríguez surveys international college students and foreign nationals working or living in the US to examine the impact of American television on their views of the US and on their expectations of life in the United States. She finds that many were surprised to learn that America is racially and economically diverse, and that it is not the easy-breezy, happy endings culture portrayed in the media, but a work culture. The author also surveys US-millennials about their consumption of US TV and finds that both groups share the sense that American TV does not accurately reflect racial/ethnic relations in the US as they have experienced them. However, the groups differ on how much they think US TV has influenced their views on sex, smoking and drinking.
    En savoir plus : https://nyupress.org/books/9781479818525/

  • RYAN Maureen E., Lifestyle Media in American Culture. Gender, Class, and the Politics of Ordinariness, Routledge Press, 2018, 216 p., $150.

    This book explores the emergence of "lifestyle" in the US, first as a term that has become an organizing principle for the self and for the structure of everyday life, and later as a pervasive form of media that encompasses a variety of domestic and self-improvement genres, from newspaper columns to design blogs. Drawing on the methodologies of cultural studies and feminist media studies, and built upon a series of case studies from newspapers, books, television programs, and blogs, it tracks the emergence of lifestyle’s discursive formation and shows its relevance in contemporary media culture. It is, in the broadest sense, about the role played by the explosion of lifestyle media texts in changing conceptualizations of selfhood and domestic life.
    En savoir plus : https://www.routledge.com/Lifestyle-Media-in-American-Culture-Gender-Class-and-the-Politics-of/Ryan/p/book/9781138206465

  • TAÏEB Emmanuel, House of Cards. Politique du crime, Paris, PUF, 2018, 192 p., 13 euros.

    Sous les apparences d’une série politique, House of Cards explore l’affirmation subversive de Machiavel : et si le prince était un animal féroce ? Parviendrait-il à maîtriser sa soif de sang ou serait-il fidèle à sa nature profonde ? Dans leur quête du pouvoir, les ambitions implacables de Frank Underwood, de sa femme Claire et de son adjoint Doug Stamper les conduisent à faire voler en éclats la frontière entre le bien et le mal. Dans une logique machiavélienne poussée à l’extrême, la nécessité propre à la situation l’emporte toujours sur la morale commune : ils sont des prédateurs qui entendent bien gagner la lutte pour la survie. Emmanuel Taïeb explore la façon dont les créateurs de la série mettent en scène des figures criminelles et monstrueuses, telles qu’on peut les trouver dans l’univers du polar ou des films d’horreur, puis les implantent dans l’univers politique qui, par sa faible résistance à la violence, devient un laboratoire de destruction systématique. Dans cette variation sur le conflit entre brutalisation et civilisation au cœur du pouvoir, la politique devient le lieu même du crime.
    En savoir plus : https://www.puf.com/content/House_Cards_Politique_du_crime

  • TARLÉ Antoine de, Dans les coulisses des grands médias, Paris, Nouveau monde éditions, 2018, 222 p., 19 euros.

    Les médias sont en crise depuis au moins trente ans, mais peu de leurs acteurs sont capables d’en tirer les leçons comme Antoine de Tarlé. Observateur avisé et acteur de ces mutations, l’auteur apporte des réponses souvent inattendues à ces questions. Sans passion mais sans complaisance, il démonte les aspects humains et bien des crises récentes. Un témoignage sans équivalent sur le paysage actuel des médias.
    En savoir plus : http://www.nouveau-monde.net/livre/?GCOI=84736100879110

  • ZAMPONI Lorenzo , Social Movements, Memory and Media Narrative in Action in the Italian and Spanish Student Movements, Palgrave Macmillan, 2018, 339 p., 114 euros.

    Cultural factors shape the symbolic environment in which contentious politics take place. Among these factors, collective memories are particularly relevant : they can help collective action by providing symbolic material from the past, but at the same time they can constrain people’s ability to mobilise by imposing proscriptions and prescriptions. This book analyses the relationship between social movements and collective memories : how do social movements participate in the building of public memory ? And how does public memory, and in particular the media’s representation of a contentious past, influence strategic choices in contemporary movements ? To answer these questions the book draws its focus on the evolution of the representation of specific events in the Italian and Spanish student movements of the 1960s and 1970s. Furthermore, through qualitative interviews to contemporary student activists in both countries, it investigates the role of past waves of contention in shaping the present through the publicly discussed image of the past.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/it/book/9783319685502

    Multimedia

Décembre 2017

    Livres
  • ASH James, Phase Media. Space, Time and the Politics of Smart Objects, New York, Bloomsbury Press, 2017, 224 p., £78.

    In Phase Media, James Ash theorizes how smart objects, understood as Internet-connected and sensor-enabled devices, are altering users’ experience of their environment. Rather than networks connected by lines of transmission, smart objects generate phases, understood as space-times that modulate the spatio-temporal intelligibility of both humans and non-humans. Examining a range of objects and services from the Apple Watch to Nest Cam to Uber, Ash suggests that the modulation of spatio-temporal intelligibility is partly shaped by the commercial logics of the industries that design and manufacture smart objects, but can also exceed them. Drawing upon the work of Martin Heidegger, Gilbert Simondon and Bruno Latour, Ash argues that smart objects have their own phase politics, which offer opportunities for new forms of public to emerge. Phase Media develops a conceptual vocabulary to contend that smart objects do more than just enabling a world of increased corporate control and surveillance, as they also provide the tools to expose and re-order the very logics and procedures that created them.
    En savoir plus : https://www.bloomsbury.com/uk/phase-media-9781501335624/

  • BALLARINI Loïc, SÉGUR Céline (dir.), Devenir public Modalités et enjeux, mare & martin, 2018, 192 p., 24 euros.

    Cet ouvrage est consacré à une interrogation sur les modalités et les enjeux de la diversité des manières de « devenir public ». Il ambitionne de participer à la définition de ce que « public » veut dire et implique. L’objectif n’étant pas d’aboutir à une définition univoque et définitive, mais de comprendre davantage certains phénomènes sociaux et communicationnels qui engagent « du » public. Sans se limiter à la question, évidemment centrale, des médias d’information, ce sont en fait des pratiques sociales qui sont au coeur de la réflexion. Ici dialoguent des auteurs qui mobilisent des approches issues de disciplines et de courants variés : anthropologie sociale, philosophie, sciences de l’information et de la communication, sociologie des publics, école de Francfort, media studies, pragmatisme.
    En savoir plus : http://www.mareetmartin.com/catalogue/autres-collections/sciences-sociales-medias-tic/devenir-public

  • BATTY Craig, KERRIGAN Susan (dir.) , Screen Production Research. Creative Practice as a Mode of Enquiry, Palgrave Macmillan, 2018, 253 p., 36,40 euros

    Aimed at students and educators across all levels of Higher Education, this agenda-setting book defines what screen production research is and looks like—and by doing so celebrates creative practice as an important pursuit in the contemporary academic landscape. Drawing on the work of international experts as well as case studies from a range of forms and genres—including screenwriting, fiction filmmaking, documentary production and mobile media practice—the book is an essential guide for those interested in the rich relationship between theory and practice. It provides theories, models, tools and best practice examples that students and researchers can follow and expand upon in their own screen production projects.
    En savoir plus : http://www.palgrave.com/gp/book/9783319628363#aboutBook

  • BENSON Rodney, L’immigration au prisme des médias, Presses universitaires de Rennes, 2017, 312 p., 22 euros.

    Ce livre offre un portrait détaillé des journalistes français et américains en action, alors qu’ils débattent de la façon dont traiter et commenter l’un des sujets les plus importants de notre époque. En s’appuyant sur des interviews avec des journalistes de premier plan et sur les analyses d’un vaste échantillon d’informations tirées de la presse papier et de la télévision depuis les années 1970, Rodney Benson montre comment le débat sur l’immigration s’est progressivement focalisé sur les cadres spectaculaires et chargés d’émotion de l’humanitarisme et de l’ordre public.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4537

  • BLAKE James, Television and the Second Screen. Interactive TV in the age of social participation, Routledge, 2017, 206 p., £105.

    Television is changing almost beyond recognition. In the battle for consumers, social media sites, smart phones and tablets have become rivals to traditional linear TV. However, audiences and producers are also embracing mobile platforms to enhance TV viewing itself. This book examines the emerging phenomenon of the second screen : where users are increasingly engaging with content on two screens concurrently. The practice is transforming television into an interactive, participatory and social experience.

    James Blake examines interactive television from three crucial angles : audience motivation and agency, advances in TV production and the monetisation of second screen content. He also tracks its evolution by bringing together interviews with more than 25 television industry professionals - across the major UK channels - including commissioning editors, digital directors, producers and advertising executives. These reveal the successes and failures of recent experiments and the innovations in second screen projects.

    As the second screen becomes second nature for viewers and producers, the risks and opportunities for the future of television are slowly beginning to emerge. Television and the Second Screen will offer students and scholars of television theory, industry professionals and anyone with an abiding interest in television and technology, an accessible and illuminating guide to this important cultural shift.


    En savoir plus : https://www.routledge.com/Television-and-the-Second-Screen-Interactive-TV-in-the-age-of-social-participation/Blake/p/book/9781138914339

  • BLANDIN Claire (dir.), Manuel d’analyse de la presse magazine, Paris, Armand Colin, 2018, 324 p., 27 euros.

    Comment analyser la presse magazine ? Elle est un objet d’étude en plein développement. Cet ouvrage dresse en premier un panorama du domaine : sa place dans la recherche, ses outils, ses sources puis les auteurs problématisent l’étude par secteur (presse féminine, people, sportive...) ; enfin ce sont les métiers de la presse magazine qui sont présentés par des études de cas et des parcours biographiques. L’ouvrage proposé est destiné aux étudiants de sciences de l’information, mais aussi de sciences politiques, de sociologie, d’histoire, etc. qui utilisent les magazines dans le cadre de leurs travaux.

    Claire BLANDIN, Jamil DAKHLIA, Bibia PAVARD, François PROVENZANO, Emilie ROCHE et Claire SÉCAIL ont conçu cet ouvrage.


    En savoir plus : http://www.armand-colin.com/manuel-danalyse-de-la-presse-magazine-9782200619930

  • BOISVERT Stéfany, PACI Viva (dir.), Une Télévision allumée. Les arts dans le noir et blanc du tube cathodique, Presses universitaires de Vincennes, 2018, 272 p., 25 euros.

    Loin d’être simplement un média de masse conformiste et commercial, la télévision a aussi proposé différentes formes d’expérimentation artistique à ses premières années. En 1951 à leur création, les « Cahiers du Cinéma » se nommaient plus exactement « Cahiers du cinéma et du télécinéma ». La télévision a été, à une période donnée, un formidable outil artistique. Cet objet « de la masse, pour la masse et de masse », parfois déclassé car participant de la société de consommation – est ici valorisé dans sa capacité démocratique et technique, sociale et culturelle, mais aussi intellectuelle, dans sa capacité à « réinventer l’histoire des arts ». L’ouvrage nourri d’essais de chercheurs et d’acteurs du monde télévisuel ou artistique, venus de disciplines différentes, fait état d’expériences, relate des productions phares ou au contraire méconnues. Cette télévision en noir et blanc, ce nouvel objet « visio-technique » des années 50 a dans une visée inventive, pédagogique voire parfois utopique cherché à représenter les arts

    Coordinateur(s) du numéro : Stéfany Boisvert | Viva Paci | Auteur(s) : Milo Adami | Marco Bertozzi | Martin Bonnard | Deirdre Boyle | Serge Cardinal | Marie-France Chambat-Houillon | Elena Dagrada | Gilles Delavaud | Sylvain Dreyer | Thomas Elsaesser | Toni Pape | Guillermo G. Peydró | Grégoire Quenault | William Uricchio


    En savoir plus : https://www.puv-editions.fr/collections/medias/television-allumee-une--9782842928131-35-663.html

  • CUSHION Stephen, THOMAS Richard, Reporting Elections. Rethinking the Logic of Campaign Coverage, Polity Press, 2018, 224 p., $ 20.

    How elections are reported has important implications for the health of democracy and informed citizenship. But how informative are the news media during campaigns ? What kind of logic do they follow ? How well do they serve citizens ? Based on original research as well as the most comprehensive assessment of election studies to date, Cushion and Thomas examine how campaigns are reported in many advanced Western democracies. In doing so, they engage with debates about the mediatization of politics, media systems, information environments, media ownership, regulation, political news, horserace journalism, objectivity, impartiality, agenda-setting, and the relationship between media and democracy more generally. Focusing on the most recent US and UK election campaigns, they consider how the logic of election coverage could be rethought in ways that better serve the democratic needs of citizens. Above all, they argue that election reporting should be driven by a public logic, where the agenda of voters takes centre stage in the campaign and the policies of respective political parties receive more airtime and independent scrutiny. The book is essential reading for scholars and students in political communication and journalism studies, political science, media and communication studies.
    En savoir plus : http://politybooks.com/bookdetail/?isbn=9781509517503

  • DELPORTE Christian, Philippe Henriot, la résistible ascension d’un provocateur, Paris, Flammarion, 2018, 416 p., 25 euros.

    Il se rêvait poète ou écrivain, admirait Flaubert et Anatole France, et chassait les papillons qu’il collectionnait avec passion… Et pourtant, de Philippe Henriot, l’Histoire retiendra qu’il a été le plus ardent et le plus célèbre propagandiste de Vichy, le « Goebbels français », comme l’avaient baptisé les dignitaires nazis. Mais comment devient-on Philippe Henriot ? Comment le catholicisme français peut-il parfois nourrir de tels dévoiements, qui conduisent à la trahison même de son pays ? L’historien Christian Delporte retrace le parcours de celui qui, au faîte de sa carrière, était devenu bien plus que le chroniqueur incontournable de Radio-Paris, tribun insatiable exhortant chaque jour les Français à la soumission devant l’occupant. Dans un livre soigné, qui vient rompre avec les clichés, Christian Delporte retrace le parcours du troisième homme fort de Vichy en s’appuyant sur des archives inédites. Parmi celles-ci, les rapports des RG nuancent considérablement son influence sur ses compatriotes, en particulier auprès des ouvriers et des paysans. Ministre de la Propagande en 1944, Philippe Henriot mena sans répit la « guerre des ondes » contre Radio-Londres, l’antenne française mise à disposition de la Résistance par la BBC, précipitant sa mort sous les balles d’un « commando » ordonné depuis Londres...
    En savoir plus : https://editions.flammarion.com/Catalogue/grandes-biographies/philippe-henriot

  • FRANCESCHINI Laurence, BROYELLE Camille (dir.), La loi Bichet sur la distribution de la presse, 70 ans après, Paris, Les Éditions Panthéon-Assas, 2018, 160 p., 25 euros.

    La liberté de la presse n’est effective que si les journaux, tous les journaux, sont disponibles sur l’ensemble du territoire. C’est tout l’enjeu de la loi Bichet du 2 avril 1947 : « La diffusion de la presse imprimée est libre » (article 1er). La loi Bichet a ainsi institué un mécanisme fondé sur la solidarité des éditeurs regroupés au sein de coopératives de presse, destiné à assurer une parfaite neutralité du réseau de diffusion. Ces principes n’ont pas été remis en cause, malgré des bouleversements considérables dans le secteur de la presse : évasion des recettes publicitaires, arrivée de la presse gratuite, changement radical des modes de consommation de l’information avec le haut débit, chute vertigineuse de la vente au numéro. À l’heure où les pouvoirs publics envisagent une nouvelle réforme, il est utile de saisir l’occasion des 70 ans de la loi Bichet pour dresser un bilan afin de réfléchir à l’avenir de la distribution de la presse. C’est l’objet du colloque organisé le 21 février 2017 par l’université Paris II Panthéon-Assas dont les Actes sont ici publiés.
    En savoir plus : http://www.chcsc.uvsq.fr/jsp/newsletter.jsp?FROMMAIL=1&ID_NEWSLETTER=11820_1518602929548&FORMAT_ENVOI=0&ID_MODELE_MAIL=11820&EMAIL=

  • GIORI Mauro, Homosexuality and Italian Cinema. From the Fall of Fascism to the Years of Lead, Palgrave Macmillan UK, 2017, 272 p., $100.

    This book is the first to establish the relevance of same-sex desires, pleasures and anxieties in the cinema of post-war Italy. It explores cinematic representations of homosexuality and their significance in a wider cultural struggle in Italy involving society, cinema, and sexuality between the 1940s and 1970s. Besides tracing the evolution of representations through both art and popular films, this book also analyses connections with consumer culture, film criticism and politics. Giori uncovers how complicated negotiations between challenges to and valorization of dominant forms of knowledge of homosexuality shaped representations and argues that they were not always the outcome of hatred but also sought to convey unmentionable pleasures and complicities. Through archival research and a survey of more than 600 films, the author enriches our understanding of thirty years of Italian film and cultural history.
    En savoir plus : http://www.palgrave.com/us/book/9781137565921

  • GLOWACKI Michał, JASKIERNIA Alicja (dir.), Public Service Media Renewal, Peter Lang Publishing, 2017, 272 p., 47 euros.

    This book analyses the adaptivity of public service media (PSM) to the digital network age. The authors use specific case studies and research initiatives, involving a variety of methodological and theoretical approaches, to argue that current changes in media and society offer a wide range of possibilities for PSM renewal. Changes in PSM are analysed through the lenses of shifts in users’ behavior and the growing importance of big data, machine mediation and developing partnership systems alongside other agents in the overall media ecology. The authors map the potential mental, regulatory, institutional and financial indicators which might restrict the ways in which PSM adapts. They argue that PSM renewal is possible as long as PSM policy-makers and managers both recognize and understand the drivers for, and obstacles to, change.
    En savoir plus : https://www.peterlang.com/view/product/26080

  • GOBILLE Boris, Le Mai 68 des écrivains Crise politique et avant-gardes litteraires, Paris, CNRS Editions, 2018, 400 p., 25 euros.

    Mai-Juin 68 : la contestation saisit des pans entiers de la société française, des lycéens aux étudiants, des ouvriers aux employés, des cadres aux acteurs de la culture. Facultés, usines, institutions occupées se transforment en une immense scène où tout est passé au crible de la critique : exploitation, aliénation, gaullisme, normes sociales, hiérarchies, domination, autorité. Cette gigantesque prise de parole est marquée par une créativité inédite. « Tous créateurs ! », dit d’ailleurs un slogan, « Écrivez partout », renchérit un autre. Roland Barthes célèbre la « parole sauvage » de Mai, Michel de Certeau observe qu’« une foule est devenue poétique ». Difficile pour les écrivains, en particulier d’avant-garde, de rester à l’écart de ce grand ébranlement de l’ordre symbolique… C’est à ces avant-gardes littéraires qu’est consacrée l’étude de Boris Gobille. Durant ces semaines de fièvre, elles descendent dans la rue, multiplient les prises de position publiques, forment des collectifs et expérimentent de nouvelles articulations entre écriture et « révolution »… Autant d’enjeux explorés dans cet ouvrage qui revisite la question de l’engagement de la littérature et de la responsabilité des écrivains face aux événements politiques de leur temps. On y croisera des surréalistes, des existentialistes, des structuralistes, des communistes, des « gauchistes », des revues comme Tel Quel, Change, Action poétique, Les Lettres Françaises, La Nouvelle Critique, mais aussi Sartre, Beauvoir, Aragon, Sollers, Faye, Roubaud, Pingaud, Blanchot, Duras, Mascolo – parmi tant d’autres plus ou moins obscurs, plus ou moins renommés, tous acteurs de cette singulière aventure qui vit les écrivains s’emparer de 68 et 68 s’emparer des écrivains.
    En savoir plus : http://www.cnrseditions.fr/histoire/7560-le-mai-68-des-ecrivains.html

  • GODDARD Michael, Guerrilla Networks. An Anarchaeology of 1970s Radical Media Ecologies, Amsterdam University Press, 2018, 358 p., 95 euros.

    The radical youth movements of the 1960s and ’70s gave rise to both militant political groups ranging from urban guerrilla groups to autonomist counterculture, as well as radical media, including radio, music, film, video, and television. This book is concerned with both of those tendencies considered as bifurcations of radical media ecologies in the 1970s. While some of the forms of media creativity and invention mapped here, such as militant film and video, pirate radio and guerrilla television, fit within conventional definitions of media, others, such as urban guerrilla groups and autonomous movements, do not. Nevertheless what was at stake in all these ventures was the use of available means of expression in order to produce transformative effects, and they were all in different ways responding to ideas and practices of guerrilla struggle and specifically of guerrilla media. This book examines these radical media ecologies as guerrilla networks, emphasising the proximity and inseparability of radical media and political practices.
    En savoir plus : http://en.aup.nl/books/9789089648891-guerrilla-networks.html

  • JOCSON Korina M., Youth Media Matters. Participatory Cultures and Literacies in Education, University Of Minnesota Press, 2018, 208 p., £20.

    In an information age of youth social movements, Youth Media Matters examines how young people are using new media technologies to tell stories about themselves and their social worlds. They do so through joint efforts in a range of educational settings and media environments, including high school classrooms, youth media organizations, and social media sites. Korina M. Jocson draws on various theories to show how educators can harness the power of youth media to provide new opportunities for meaningful learning and \u201cdo-it-together production.\u201d Describing the impact that youth media can have on the broader culture, Jocson demonstrates how it supports expansive literacy practices and promotes civic engagement, particularly among historically marginalized youth. In Youth Media Matters, Jocson offers a connective analysis of content area classrooms, career and technical education, literary and media arts organizations, community television stations, and colleges and universities. She provides examples of youth media work—including videos, television broadcasts, websites, and blogs—produced in the San Francisco Bay Area, Los Angeles, New York, and St. Louis. At a time when educators are increasingly attentive to participatory cultures yet constrained by top-down pedagogical requirements, Jocson highlights the knowledge production and transformative potential of youth media with import both in and out of the classroom.
    En savoir plus : https://www.combinedacademic.co.uk/youth-media-matters

  • KAC-VERGNE Marianne, Masculinity in Contemporary Science Fiction Cinema, I.B.Tauris, 2018, 256 p., £59.

    If science fiction stages the battle between humans and non-humans, whether alien or machine, who is elected to fight for us ? In the classics of science fiction cinema, humanity is nearly always represented by a male, and until recently, a white male. Spanning landmark American films from Blade Runner to Avatar, this major new study offers the first ever analysis of masculinity in science fiction cinema. It uncovers the evolution of masculine heroes from the 1980s until the present day, and the roles played by their feminine counterparts. Considering gender alongside racial and class politics, Masculinity in Contemporary Science Fiction Cinema also situates filmic examples within the broader culture. It is indispensable for understanding science fiction and its role in contemporary cultural politics.
    En savoir plus : http://www.ibtauris.com/Books/The-arts/Film-TV--radio/Masculinity-in-Contemporary-Science-Fiction-Cinema?menuitem=

  • KISCHINHEVSKY Marcelo, Radio y medios sociales. Mediaciones e interacciones radiofónicas digitales, UOC Editorial, 2018, 212 p., 23 euros.

    La radio se reinventa una vez más. En la era de internet, es un medio expandido,transmite por ondas hertzianas y busca su lugar en redes sociales, telefonía, televisión por suscripción, prensa digital y portales de música. Desde múltiples configuraciones, la radio va en contra de las previsiones más pesimistas, y emerge, cada vez más, como banda sonora de la vida cotidiana, como un espacio de manifestación social, cultural y político donde no solo podemos escuchar los sonidos del mundo, del país y de la ciudad, sino que debemos tratar de hacernos oír.
    En savoir plus : http://www.editorialuoc.cat/radio-y-medios-sociales

  • LEWIS Ingrid , Women in European Holocaust Films. Perpetrators, Victims and Resisters, Palgrave Macmillan, 2017, 278 p., $99.

    This book considers how women’s experiences have been treated in films dealing with Nazi persecution. Focusing on fiction films made in Europe between 1945 and the present, this study explores dominant discourses on and cinematic representation of women as perpetrators, victims and resisters. Ingrid Lewis contends that European Holocaust Cinema underwent a rich and complex trajectory of change with regard to the representation of women. This change both reflects and responds to key socio-cultural developments in the intervening decades as well as to new directions in cinema, historical research and politics of remembrance. The book will appeal to international scholars, students and educators within the fields of Holocaust Studies, Film Studies, European Cinema and Women’s Studies.
    En savoir plus : https://www.palgrave.com/us/book/9783319650609#reviewsThank

  • MERCIER Arnaud, PIGNARD-CHEYNEL Nathalie (dir.), #info. Commenter et partager l’actualité sur Twitter et Facebook, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 2018, 352 p., 26 euros.

    De plus en plus souvent l’information journalistique arrive directement sur les « murs » de nos réseaux sociaux, en priorité Facebook ou Twitter, mais aussi LinkedIn ou Snapchat et bien sûr via des vidéos mises en ligne sur YouTube ou DailyMotion. La médiation de ces plateformes pour accéder à l’information d’actualité n’est pas neutre. L’objet de ce livre est d’essayer de comprendre ce qui change dans notre rapport aux médias, notre relation à l’information dès lors que se met petit à petit en place un nouvel écosystème de l’information à l’ère des réseaux socionumériques. Que partage-t-on ? Comment le faisons-nous ? Comment commentons-nous l’actualité sur Twitter ou Facebook ? Quels nouveaux usages, quels arts de faire les internautes mettent-ils en œuvre pour utiliser les dispositifs offerts par ces plateformes : hashtags, like, retweet, emojis et émoticônes…À l’heure des fake news, des risques d’enfermement dans des « bulles de filtre » via les recommandations de nos « amis » et des algorithmes, il est indispensable, pour le bon fonctionnement de nos démocraties, de prendre pleinement conscience du bouleversement qui se joue sous nos yeux, dans nos pratiques quotidiennes d’information.
    En savoir plus : http://www.editions-msh.fr/livre/?GCOI=27351100210810&fa=description

  • MURRAY Soraya, On Video Games : The Visual Politics of Race, Gender and Space, I.B.Tauris & Co Ltd, 2018, 272 p., £62.

    Today over half of all American households own a dedicated game console and gaming industry profits trump those of the film industry worldwide. In this book, Soraya Murray moves past the technical discussions of games and offers a fresh and incisive look at their cultural dimensions. She critically explores blockbusters likeThe Last of Us, Metal Gear Solid, Spec Ops : The Line, Tomb Raider and Assassin’s Creed to show how they are deeply entangled with American ideological positions and contemporary political, cultural and economic conflicts.As quintessential forms of visual material in the twenty-first century, mainstream games both mirror and spur larger societal fears, hopes and dreams, and even address complex struggles for recognition. This book examines both their elaborately constructed characters and densely layered worlds, whose social and environmental landscapes reflect ideas about gender, race, globalisation and urban life. In this emerging field of study, Murray provides novel theoretical approaches to discussing games and playable media as culture. Demonstrating that games are at the frontline of power relations, she reimagines how we see them - and more importantly how we understand them.
    En savoir plus : http://www.ibtauris.com/Books/Society--social-sciences/Society--culture-general/Cultural-studies/Popular-culture/On-Video-Games-The-Visual-Politics-of-Race-Gender-and-Space?menuitem=

  • PALOQUE-BERGÈS Camille, Qu’est-ce qu’un forum internet ? Une généalogie historique au prisme des cultures savantes numériques, Marseille, OpenEdition Press, 2018. Libre accès.

    Les applications pour communiquer entre scientifiques sur le Web sont pléthore, comme en témoigne une enquête de 2016 menée par les éditions SAGE intitulée « Quels outils utilisez-vous pour la communication savante ? ». Dans la boîte à outils présentée par SAGE, cependant, point de mention des forums internet, ou même des listes électroniques. Ces dernières sont pourtant quotidiennes dans l’univers académique contemporain, outils numériques de la diffusion et de la mise en discussion de l’information scientifique. La liste, il est vrai, est une technologie discrète des forums académiques sur Internet (Hyman, 2003). « [P]as si récente, de petite échelle, triviale et presque invisible […] omniprésente […] mais éminemment ordinaire », elle révèle, si l’on s’y intéresse de plus près, des aspects essentiels des milieux scientifiques qui l’utilisent, en ceci même qu’elle est un outil de communication considéré comme acquis (Beaulieu et Høybye, 2011, p. 257). On entre souvent dans un champ savant en s’abonnant à une liste : celle de son laboratoire de recherche, de son domaine disciplinaire, de sa société savante… Bulletin d’information des réseaux numériques, utilisant le canal du courrier électronique, la liste n’a pas que fonction de diffusion, mais abrite aussi la mise en débat des connaissances, fournissant des espaces collaboratifs de savoir. C’est à cette forme primitive de forum internet, le forum de liste électronique, et à sa forme voisine, le groupe de nouvelles électroniques, ainsi qu’à leur émergence et leur déploiement dans les espaces numériques savants en réseau que sera consacré le présent ouvrage.
    En savoir plus : http://books.openedition.org/oep/1845

  • PASTI Svetlana, RAMAPRASAD Jyotika, Contemporary BRICS Journalism : Non-Western Media in Transition, Routledge, 2017, 274 p., £32.

    Contemporary BRICS Journalism : Non-Western Media in Transition is the first comparative study of professional journalists working in BRICS countries (Brazil, Russia, India, China, and South Africa). The book presents a range of insider perspectives, offering a valuable insight into the nature of journalism in these influential economies. Contributors to this volume have conducted in-depth interviews with more than 700 journalists, from mainstream and online media, between 2012 and 2015. They present and analyse their findings here, revealing how BRICS journalism is envisioned, experienced, and practised in the twenty-first century. Compelling evidence in the form of journalists’ narratives reveals the impact of digital culture on modern reporting and the evolving dynamic between new media technology and traditional journalistic practice. Insightful comparisons are made between BRICS countries, highlighting the similarities and differences between them. Topics covered include ; professionalism, ethics and ideals, community journalism, technological developments in the newsroom and the reporting of protest movements. This book’s ambitious analysis of journalistic landscapes across these non-Western nations will significantly broaden the scope of study and research in the field of journalism for students and teachers of communication, journalism, and media studies.
    En savoir plus : https://www.crcpress.com/Contemporary-BRICS-Journalism-Non-Western-Media-in-Transition/Pasti-Ramaprasad/p/book/9781138217331

  • PRICE Monroe, STREMLAU Nicole (dir.), Speech and Society in Turbulent Times : Freedom of Expression in Comparative Perspective, Cambridge University Press, 2018, 350 p., $37,5.

    This volume explores how societies are addressing challenging questions about the relationship between expression, traditional and societal values, and the transformations introduced by new information communications technologies. It seeks to identify alternative approaches to the role of speech and expression in the organization of societies as well as efforts to shape the broader global information society. How have different societies or communities drawn on the ideas of philosophers, religious leaders or politicians, both historical and contemporary, that addressed questions of speech, government, order or freedoms and applied them, with particular attention to applications in the digital age ? The essays include a wide variety of cultural and geographic contexts to identify different modes of thinking. The goal is to both unpack the ’normative’ internet and free expression debate and to deepen understanding about why certain internet policies and models are being pursued in very different local or national contexts as well as on a global level.
    En savoir plus : https://www.amazon.com/Speech-Society-Turbulent-Times-Comparative/dp/1316640310/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1518194548&sr=8-1&keywords=speech+and+society+turbulent+times

  • RAMPAZZO GAMBARATO Renira, ALZAMORA Geane C. (dir.), Exploring Transmedia Journalism in the Digital Age, IS&T Books, 2018, 348 p., $156.

    Table of Contents

    Foreword
    Transmedia Journalism : A Wild West ?
    Matthew Freeman, Bath Spa University, UK

    Preface
    Challenges and Opportunities of Transmedia Journalism
    Renira Rampazzo Gambarato, National Research University Higher School of Economics, Russia
    Geane C. Alzamora, Federal University of Minas Gerais, Brazil

    Chapter 1
    Journalism in the Twenty-First Century : To Be or Not to Be Transmedia ?
    João Canavilhas, Universidade da Beira Interior, Portugal

    Chapter 2
    A Question of Trust : Functions and Effects of Transmedia Journalism /Tobias Eberwein, Austrian Academy of Sciences, Austria

    Chapter 3
    Viral News Content, Instantaneity, and Newsworthiness Criteria /Lila Luchessi, Universidad Nacional de Río Negro, Argentina

    Chapter 4
    A Matter of Time : Transmedia Journalism Challenges
    André Fagundes Pase, Pontifical Catholic University of Rio Grande do Sul, Brazil
    Bruna Marcon Goss, Pontifical Catholic University of Rio Grande do Sul, Brazil
    Roberto Tietzmann, Pontifical Catholic University of Rio Grande do Sul, Brazil

    Chapter 5
    Immersive Journalism Design Within a Transmedia Space
    Nohemí Lugo Rodríguez, Tecnológico de Monterrey, Mexico

    Chapter 6
    Designing Transmedia Journalism Projects
    Kevin Moloney, Ball State University, USA

    Chapter 7
    Tell Me a Story, but It Should Be Real ! Design Practice in Transmedia Journalism
    Mariana Ciancia, Politecnico di Milano, Italy
    Michele Mattei, Politecnico di Milano, Italy

    Chapter 8
    2016 Rio Summer Olympics and the Transmedia Journalism of Planned Events
    Renira Rampazzo Gambarato, National Research University Higher School of Economics, Russia
    Geane C. Alzamora, Federal University of Minas Gerais, Brazil
    Lorena Peret Teixeira Tárcia, University Center of Belo Horizonte, Brazil

    Chapter 9
    Transmedia Journalism and the City : Participation, Information, and Storytelling Within the Urban Fabric
    Renira Rampazzo Gambarato, National Research University Higher School of Economics, Russia

    Chapter 10
    Future of Food : Transmedia Strategies of National Geographic
    Alexander Godulla, University of Leipzig, Germany
    Cornelia Wolf, University of Leipzig, Germany

    Chapter 11
    The Transmedia Revitalization of Investigative Journalism : Opportunities and Challenges of the Serial Podcast
    Colin Porlezza, University of Zurich, Switzerland
    Eleonora Benecchi, Università della Svizzera Italiana, Switzerland
    Cinzia Colapinto, Ca’ Foscari University of Venice, Italy

    Chapter 12
    Potential Mediations of Hashtags Within Transmedia Journalism
    Luciana Andrade Gomes Bicalho, Federal University of Minas Gerais, Brazil

    Chapter 13
    The Transmedia Dynamics of TV3 : Newscast “Especial 9-N” on Connections of Online Social Media
    Geane C. Alzamora, Federal University of Minas Gerais, Brazil

    Chapter 14
    The Transmedia Script for Nonfictional Narratives
    Anahí Lovato, National University of Rosario, Argentina

    Chapter 15
    Transmedia Television Journalism in Brazil : Jornal da Record News as Reference
    Yvana Fechine, Federal University of Pernambuco, Brazil
    Sofia Costa Rêgo, Federal University of Pernambuco, Brazil


    En savoir plus : https://www.igi-global.com/book/exploring-transmedia-journalism-digital-age/181513

  • ROHRBACH Véronique, Le courrier des lecteurs à Georges Simenon. L’ordinaire en partage, Presses universitaires de Rennes, 2018, 314 p., 25 euros.

    Consacré à l’étude du courrier que l’écrivain Georges Simenon recevait de la part de ses lecteurs et de ses admirateurs inconnus, cet ouvrage s’inspire du cas singulier que l’auteur fameux des Maigret représente dans l’histoire des lettres. L’enquête dévoile les contours de lecteurs et d’une lecture « ordinaires », grands oubliés des études littéraires et étudie ainsi la relation entre un écrivain et son public et les fonctions que l’auteur à succès revêt pour son lecteur fervent.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4542

  • ROULIN Jean-Marie, SAMINADAYAR-PERRIN Corinne (dir.), Fictions de la Révolution, 1789-1912, Presses universitaires de Rennes, 2018, 362 p., 25 euros.

    De 1789 à la Première guerre mondiale, les écrivains ont continûment pensé la Révolution comme réservoir de fictions. À travers les œuvres d’auteurs de premier plan et d’écrivains méconnus, cet ouvrage analyse les rapports entre histoire et littérature.
    En savoir plus : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4549

  • SALAZAR Harry L. Simón, Television, Democracy, and the Mediatization of Chilean Politics, Rowman & Littlefield, 2018, 190 p., $90.

    After seventeen years as dictator of Chile, in 1990 Augusto Pinochet ceremoniously handed the presidential sash to the leader of his legal opposition to formalize the peaceful transition to civilian rule in that country. Among the many idiosyncrasies of this extraordinary transfer of political power, the most memorable is the month-long, nationally televised campaign of uncensored political advertising known as the Franja de Propaganda Electoral—the “Official Space for Electoral Propaganda.” Produced by Pinochet’s supporters and the legal opposition, the 1988 Franja campaign set out to encourage voters to participate in a plebiscite that would define the democratic future of Chile. Harry L. Simón Salazar presents a valuable historical account, new empirical research, and a unique theoretical analysis of the televised Franja campaign to examine how it helped the Chilean people reconcile the irreconcilable and stabilize a contradictory relationship between what was politically implausible and what was represented as true and viable in a space of mediated political culture. This contribution to the field of political communication research will be useful for scholars, students, and a general public interested in Latin American history and democracy, as well as researchers of media, communication theory, and cultural studies. Television, Democracy, and the Mediatization of Chilean Politics also helps inform a more critical understanding of contemporary hyper-mediated political movements such as the Arab Spring, Occupy Wall Street, Black Lives Matter, and the particularly germane phenomenon of Trumpism.
    En savoir plus : https://rowman.com/ISBN/9781498559546/Television-Democracy-and-the-Mediatization-of-Chilean-Politics#

  • SCHWANHOLZ Julia, GRAHAM Todd, STOLL Peter-Tobias (dir.), Managing Democracy in the Digital Age. Internet Regulation, Social Media Use, and Online Civic Engagement, Springer International Publishing AG, 2018, 95 euros.

    In light of the increased utilization of information technologies, such as social media and the ‘Internet of Things,’ this book investigates how this digital transformation process creates new challenges and opportunities for political participation, political election campaigns and political regulation of the Internet. Within the context of Western democracies and China, the contributors analyze these challenges and opportunities from three perspectives : the regulatory state, the political use of social media, and through the lens of the public sphere. The first part of the book discusses key challenges for Internet regulation, such as data protection and censorship, while the second addresses the use of social media in political communication and political elections. In turn, the third and last part highlights various opportunities offered by digital media for online civic engagement and protest in the public sphere. Drawing on different academic fields, including political science, communication science, and journalism studies, the contributors raise a number of innovative research questions and provide fascinating theoretical and empirical insights into the topic of digital transformation.
    En savoir plus : https://link.springer.com/book/10.1007%2F978-3-319-61708-4#about

  • TÉNÈZE Nicolas, Combattre les cyberagressions, Paris, Éditions Nuvis, 2018, 578 p., 45 euros.

    Qui sont les agresseurs ? Quelles sont les cyberagressions les plus communes ? Comment la société politique et la société civile entreprennent de lutter contre les cyberagressions ? Dans cet ouvrage, Nicolas Ténèze apporte des réponses qui s’inscrivent dans la continuité de travaux existants mais qui prennent aussi une certaine distance vis à vis d’eux.
    En savoir plus : https://www.nuvis.fr/page-d-articles/combattre-les-cyberagressions

  • TRON-CARROZ Caroline, La boîte télévisuelle Le poste de télévision et les artistes, Bry-sur-Marne, Ina Editions, 2018, 320 p., 26 euros.

    Depuis les années 1960, de nombreux artistes ont été sensibles à la forme du poste de télévision, à son design cubique ou en boîte, attirés aussi par sa technique singulière, le tube cathodique, avant que ce dernier ne soit définitivement remplacé par les écrans plats. Caroline Tron-Carroz entend cerner par cette étude inédite en France les procédés par lesquels des artistes comme Nam June Paik, Wolf Vostell, Edward Kienholz et bien d’autres ont pu entreprendre des expérimentations et opérer des détournements manifestes à partir du médium télévisuel. Avec la contribution de Françoise Parfait (professeure des Universités en Arts et médias à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, artiste), auteure de la préface, cet ouvrage suit une approche historique et socioculturelle de la télévision comme « objet-boîte » et analyse son entrée dans le champ de l’art en Allemagne (ex-RFA), aux Etats-Unis et en France. Cette étude retrace jusqu’aux années 1990 l’histoire des productions artistiques qui ont largement révélé voire popularisé les potentialités plastiques et polytechniques de la télévision, mais aussi donné lieu à l’expression de positionnements critiques à son encontre.
    En savoir plus : https://presse.ina.fr/la-boite-televisuelle-le-poste-de-television-et-les-artistes-de-caroline-tron-carroz-ina-editions-2017/

    Articles/Revues
  • "Approcher le son, sémiologie des environnements sonores", Communication & langages, 2017/3, n° 193. Coord. : Gérard Chandès.

    On connaît le proverbe : « Il vaut mieux entendre ça que d’être sourd  ». Pourtant, le son ne figure pas au tout premier rang des objets d’étude en sciences de l’information et de la communication. Ce dossier propose une incursion dans ce monde invisible mais ubiquitaire, perçu par chacun d’entre nous bien avant notre venue au monde. Il se donne pour horizon une approche culturelle de l’environnement sonore configuré par le design sonore : voix de synthèse (Clotilde Chevet), couche sonore du casual game Candy Crush (Cécile McLaughlin et collaborateurs), ambiances des espaces marchands et de consommation (François Bobrie) ainsi que, aux limites de la fiction, signalétique durable au fil du temps et des siècles en surface des sites de stockage de déchets radioactifs (Paul Bloyer). L’approche pragmatique est sous-tendue par des concepts qui relèvent de la sémiotique, mais l’approche conceptuelle n’ignore pas les apports d’autres sciences de l’humain. C’est ainsi qu’une réflexion inédite sur le traitement psychologique des acouphènes (Nicolas Dauman) valide la conception sémiotique de « ce que le son nous fait » (Jean-François Bordron) et réciproquement. Les études qui composent ce dossier décrivent la diversité des attributs du son dans notre environnement, avec les fonctions informative, ludique, utopique, les fonctions de prothèse, d’accompagnement et de guide, toujours sous influence des puissances de l’imaginaire. Une idée force sous-tend et réunit, presque silencieusement, ces diverses études : le son, plus qu’une réalité que nous acceptons d’entendre, est une réalité qui demande à être entendue, une cause qui cherche son effet.
    En savoir plus : https://www.cairn.info/revue-communication-et-langages1-2017-3.htm

  • "Études comparatives sur le journalisme, les médias et la politique", Sur le journalisme, Vol. 6, n° 2, 2017.

    Introduction
    Arnaud Anciaux, Julián Durazo Herrmann, Liziane Guazina

    Comparative research : journalism, media and politics Introduction
    Arnaud Anciaux, Julián Durazo Herrmann, Liziane Guazina

    Pesquisa comparativa : jornalismo, mídia e política Introdução
    Julián Durazo Herrmann, Arnaud Anciaux, Liziane Guazina

    Les enquêtes comparatives comme des relations sociales Retour réflexif d’une recherche Franco-Américaine sur le journalisme local
    Sandra Vera-Zambrano, Matthew Powers

    L’unité de l’enquête et le pipeline de la connaissance Alliances entre journalistes et universitaires au prisme de la comparaison historique
    Dominique Trudel, Juliette De Maeyer

    Serviço Público de Média em Portugal e no Brasil Problemas e desafios da pesquisa comparada
    Madalena Oliveira, Fernando Oliveira Paulino

    Trabalho jornalístico e mundialização Problemas teórico-metodológicos
    Jacques Mick

    Investigating News Selection An Integrated Model for Cross-national Comparisons
    Andreas Anastasiou

    Le journalisme de presse écrite en République démocratique du Congo et en Côte d’Ivoire Retour sur une expérience comparative
    Marie Fierens

    Les candidats aux élections présidentielles dans les discours de presse française et kazakhe
    Elmira Prmanova

    Angela Merkel, figure d’autorité supra- et transnationale ? Représentations médiatiques, françaises et allemandes, lors de la "crise des réfugiés"
    Juliette Charbonneaux

    Frames y agendas durante el proceso soberanista catalán (2013-2015)
    Alberto Guillen, Raquel Rodríguez-Diaz


    En savoir plus : http://surlejournalisme.com/rev/index.php/slj/issue/view/15

  • "Comunicación y Política", Cuadernos.info, n° 41, 2017. Coord. : William Porath, Hernando Rojas.

    Editorial

    Communication and Politics (William Porath, Hernando Rojas)

    Main Topic : Communication and Politics

    Social networks and electoral campaigns in Latin America. A comparative analysis of the cases of Spain, Mexico and Chile (Alejandro Cardenas, Carlos Ballesteros, René Jara)

    Social networks, computational intelligence and electoral prediction : the case of the presidential primaries of Chile 2017 (Pedro Santander, Claudio Elórtegui, Cristian González, Héctor Allende-Cid, Wenceslao Palma)

    Between peace and hate : Framing the 2014 Colombian presidential election on Twitter (Víctor García-Perdomo)

    Political personalization and journalistic infotainment. A frame analysis (Martín Echeverría)

    Brand personality of political parties in Chile : a view from the youngest citizens (Rodrigo Uribe, Cristian Buzeta, Javiera Reyes)

    Other Topics

    Training in scientific journalism from the perspective of the national R&D&i system : the Spanish case (María Dolores Meneses Fernández, Yasmina Rivero Abreu)

    Leadership styles in the chilean newsrooms : study of managers’ self-perception (Cristóbal Benavides)

    Gay love in two Argentinean soap operas. Between the reproduction of and the opposition to heteronormativity (Maximiliano Marentes)

    Web accessibility for people with disabilities in Spanish city councils (Inmaculada Sánchez-Labella Martín, Núria Simelio, Amparo Moreno-Sardá)

    Towards quality journalism in Ecuador : perspectives of journalists and media consumers (Javier Odriozola-Chéné, Iván Rodrigo-Mendizábal)

    The Chilean screenwriter : Quantitative analysis on the craft of writing for film (Rubén Dittus)

    The role of advertising in Spain in the press and radio during Franco`s regime : The birth of consumer society (Ana Sebastián Morillas)

    Reconfiguration of the dynamics of the Colombian radio industry in the digital ecosystem (Andrés Barrios-Rubio, Maria Gutiérrez-García)


    En savoir plus : http://www.cuadernos.info/index.php/CDI

  • "Institutionalizing Moving Image Archival Training : Analyses, Histories, Theories", Synoptique, Vol. 6, n° 1, 2018.

  • Varia, Communications. The European Journal of Communication Research, Vol. 42, n° 4, nov 2017.

    Articles

    “It’s about politics, stupid !” : Common understandings of interpersonal political communication
    Podschuweit, Nicole / Jakobs, Ilka

    Media repertoires and discursive communities : Studying audiences in the multimedia age
    Oblak Črnič, Tanja / Luthar, Breda

    Women, sport and the media : Key elements at play in the shaping of the practice of women in sports journalism in Israel
    Tamir, Ilan / Yarchi, Moran / Galily, Yair

    User comments about research findings : How conflictual information in online science journalistic articles influences laypeople’s understanding of scientific tentativeness
    Flemming, Danny / Feinkohl, Insa / Cress, Ulrike / Kimmerle, Joachim

    Epistemological dimensions on screen : The role of television presentations in changing conceptions about the nature of knowledge and knowing
    Guenther, Lars / Kessler, Sabrina H.


    En savoir plus : https://www.degruyter.com/view/j/comm.2017.42.issue-4/issue-files/comm.2017.42.issue-4.xml

  • Varia, Nordicom Review, Vol. 38, n° 2, 2017.

    Content

    Joel Rasmussen, Øyvind Ihlen
    Risk, Crisis, and Social Media. A systematic review of seven years’ research

    Mark Blach-Ørsten, Ida Willig, Leif Hemming Pedersen
    PR, Lobbyism and Democracy. Mapping the revolving door in Denmark from 1981 to 2015

    Eiri Elvestad, Lee Shaker
    Media Choice Proliferation and Shifting Orientations Towards News in the United States and Norway, 1995-2012

    Johan Lindell, Martin Danielsson
    Moulding Cultural Capital into Cosmopolitan Capital. Media practices as reconversion work in a globalising world

    Karolina Dmitrow-Devold
    Performing the Self in the Mainstream. Norwegian girls in blogging

    Jochen Hoffmann, Maria E. Kristensen
    Sustainable Oil and Profitable Wind. The communication of corporate responsibilities as inverted positioning

    Tora Korsvold
    Childhood and Children’s Retrospective Media Consumption Experiences. The case of Norway

    Göran Eriksson, Leonor Camauër, Yuliya Lakew
    Ordinary People on Television. A longitudinal study of Swedish Television, 1982-2011


    En savoir plus : http://www.nordicom.gu.se/en/publikationer/nordicom-review/nordicom-review-38-2-2017

  • Varia, Global Media Journal, Vol.7, n° 2, automne-hiver 2017.

    Articles

    Tal Samuel-Azran : An Al-Jazeera Effect in the USA ? A Review of the Evidence

    Kai Hafez : A Complicated Relationship : Right-Wing Populism, Media Representation and Journalism Theory

    Christine Horz : Zu positive Berichterstattung ? Die Studie des Kommunikationswissenschaftlers Michael Haller zur "Flüchtlingsberichterstattung" in deutschen "Leitmedien"

    Martha Kuhnhenn : Culture and Risk Communication. A Report about the Farmworker Association of Florida

    Jasmina Schmidt : Konstruktiver Journalismus ein Ansatz zur kosmopolitischen Vermittlung fernen Leids ?


    En savoir plus : http://www.globalmediajournal.de/en

    Multimedia
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...