Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Rencontre avec Evelyne Le Garrec pour la publication de son livre Séverine (1855-1929). Vie et combats d’une frondeuse, Librairie Violette and Co, 25 novembre 2009, 19h.

La librairie Violette and Co organise des rencontres avec des auteurs. Le mercredi 25 novembre 2009 (à 19h), la parole sera donnée à Evelyne Le Garrec pour la sortie de son ouvrage "Séverine (1855-1929) Vie et combats d’une frondeuse" - 19h.

Caroline Rémy, dite Séverine (Paris, 1855 - Pierrefonds, 1929), fut la première journaliste française de renom. À 17 ans, son père la force à se marier avec un homme qu’elle quitte pour son amant, Adrien Guebhard. En 1879, elle devient la secrétaire de Jules Vallès. Grâce à l’aide financière de Guebhard - qu’elle épousera en 1885 quand le divorce sera légalisé -, elle participe à la relance du Cri (...) Lire la suite

Colloque international "Vers la Post Radio. Enjeux des mutations des objets et formes radiophoniques", Paris, 26-28 novembre 2009.

Le Groupe de Recherches et d’Études sur la Radio (GRER) organise son quatrième colloque international, à Paris, du 26 au 28 novembre 2009.

Dans le contexte de changements généralisés provoqués par la numérisation des médias, ce colloque propose d’interroger et de dégager les principales pistes et étapes de développement d’une radiophonie en mutation. À partir des expériences passées et des informations disponibles aujourd’hui en France et à l’international, il s’agira d’envisager la reconfiguration des objets et formes d’expression radiophoniques vers une possible « post radio » ; de mesurer les évolutions et les ruptures, les résistances et les permanences ; (...) Lire la suite

"Le corps dans tous ses états", Les Rendez-Vous de l’Histoire de Blois, 8-11 octobre 2009.

"Le corps est une idée neuve en histoire. Les historiens, qui, de fait, le rencontraient sans cesse sur tous leurs terrains, ne l’ont d’abord abordé qu’avec prudence, voire avec gêne, « à leur corps défendant ». Mais désormais le mouvement est lancé. Des objets jusque là abandonnés à l’anecdote ont été reconsidérés avec plus d’ambition, dans une perspective qui unit économie, politique, culture, sensibilités. Il est devenu légitime d’étudier historiquement la cuisine ou la mode, la sexualité ou le sport, et on le fait avec le même sérieux que pour n’importe quel autre objet. Du coup, le temps est venu des premières synthèses, comme, en 2005-2006, la publication de la première Histoire du corps (...) Lire la suite

Colloque international "Les discours écologistes", Paris Sorbonne, 26 septembre 2009.

Si le discours écologiste entre officiellement en politique dans les années 1970, l’écologisme se développe parmi les courants notamment chrétiens, anticapitalistes, puis anarchistes dès la deuxième moitié du XIXème siècle, en réaction à la révolution industrielle. Mais sortant de ses racines philosophico-politiques, le thème de l’écologie s’est désormais emparé des discours publics en général –à moins que ce ne soit l’inverse–, et, tandis que l’on pouvait, il y a encore quelques années, ne pas se prononcer sur la nécessité de prendre des mesures pour préserver l’environnement, il est désormais impossible –bien que quelques exceptions soient à relever–, qui que l’on soit ou que l’on représente, quoi que l’on vende, de la contester (...) Lire la suite

Exposition "France-Angleterre, caricatures anglaises au temps de la Révolution et de l’Empire", du 30 sept. 2009 au 3 janvier 2010, Musée Carnavalet

La caricature anglaise à l’aube de la Révolution française domine la production graphique satirique européenne. Sa liberté et son irrévérence fascinent autant qu’elles exaspèrent. La Révolution française, puis l’Empire de Napoléon vont tout naturellement représenter pour elle un sujet dont l’histoire heurtée lui permet d’assouvir ses réflexes patriotiques et ses besoins de nouveauté. En complément de l’exposition "La Révolution française, trésors cachés du musée Carnavalet", sont accrochées une quarantaine de caricatures anglaises de l’époque de la Révolution et de l’Empire, sélectionnées parmi les deux cent conservées dans les collections d’estampes du musée. Replacées dans leur contexte et expliquées, (...) Lire la suite

Journée d’étude "Le travail artistique en régime numérique (photographie, cinéma, musique)", INHA (Paris), 24 septembre 2009

Dans le cadre d’un programme de recherche soutenu par l’ANR et dirigé par Philippe Le Guern (Université d’Angers et laboratoire Georges Friedmann, Paris 1-CNRS), des équipes de Paris 1 (laboratoire G. Friedmann), de l’EHESS (LHIVIC : dir. André Gunthert) et de l’Université d’Angers (GRANEM : dir. Dominique Sagot-Duvauroux) se sont associées pour développer une série de travaux sur le travail artistique et le numérique (notamment la photographie et le cinéma). Un séminaire mensuel (dernier jeudi de chaque mois) se tient à l’Institut National d’Histoire de l’Art (2, rue Vivienne, 75002, Paris) : chercheurs mais aussi experts et représentants du monde professionnel sont conviés à présenter l’état (...) Lire la suite

Colloque "Ecrire sous l’occupation. Du non-consentement à la résistance ’France-Belgique-Pologne, 1940-1945)", Besançon, 13-15 octobre 2009

Colloque international organisé par le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon (Centre d’histoire et de recherches sur la Résistance), l’Université de Franche-Comté et la Fondation de la Résistance

Qu’est-ce qui pousse les femmes et les hommes à écrire pour dire leur « mal vivre » de l’occupation et leur refus de s’en accommoder qu’ils prennent la forme du non-consentement ou qu’ils aillent jusqu’à la résistance ? L’écriture est ici considérée dans ses multiples formes : écrits de la Résistance organisée (notes intérieures et publications clandestines) ; écrits privés (correspondance personnelle ou journal intime) ; écrits de fiction (romans et poésie) ; (...) Lire la suite

... | < 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85