Accueil du site > Actualités > A la Une

A la Une

Flux_RSS

Conférence débat "Minitel ... le retour ! " 19 décembre 2017, 16h à 17h30, ISCC

Après 3615 ne répond plus, colloque tenu en juin 2012 à l’ISCC à l’occasion de la fermeture de Transpac et de la fin de l’ère Minitel en France, nous poursuivrons cette exploration en compagnie de Julien Mailland.

Assistant Professor à la Media School de l’Indiana University Bloomington, Julien Mailland présentera son ouvrage Minitel. Welcome to the Internet, publié au MIT Press avec Kevin Driscoll début 2017, et répondra à nos/vos questions après une discussion avec Benjamin G. Thierry (Sorbonne Université / ISCC).

Cette rencontre sera animée par Valérie Schafer (ISCC).

Exposition "Étunwan, celui-qui-regarde", Bibliothèque Abbé Grégoire, Blois, 4 octobre-2 décembre 2017

Exposition réalisée par bd BOUM, en partenariat avec les éditions Futuropolis. D’après l’œuvre de Thierry MURAT, primée par le Prix Château de Cheverny de la bande dessinée historique 2016. Le photographe Joseph Wallace prend en 1867 la direction des Rocheuses au sein d’une expédition cartographique... qui se révèle être un voyage intime sans retour. Après sa rencontre avec les Indiens des plaines, il devient « ÉtunwAn. Celui-Qui- Regarde ». Une aventure qui est celle aussi d’un art naissant, celui de la photographie.

Commissaire d’exposition : Sylvain GACHE et BD BOUM

Colloque "Information - communication publique et espaces publics sociétaux", Échirolles, 12-13 octobre 2017

L’objectif de ce colloque international est de traiter ensemble dans une tension dynamique deux notions, le plus souvent abordées de manière séparée et parfois cloisonnée : les politiques d’information et de communication publiques ET la structuration de l’Espace public pluriel, compris dans sa double dimension : d’une part processus d’émergence de questions sociétales, d’autre part modalités de leur problématisation publique.

Traditionnellement, c’est dans sa dimension politique que la notion d’espace public a été étudiée, donnant lieu à nombre de travaux en sociologie, sciences politiques, philosophie politique et sciences de l’information et de la communication. C’est une autre dimension que le colloque (...) Lire la suite

Colloque "Le « crowdsourcing », pour partager, enrichir et publier des sources patrimoniales", Angers, 18-20 octobre 2017

Colloque organisé par le CIRPaLL, le CERHIO (Université d’Angers) et l’UMR Litt&Arts (Université Grenoble-Alpes)

Contacts : Cécile Meynard (cecile.meynard@univ-angers.fr), Aurélie Reuillon (aurelie.reuillon@univ-angers.fr)

On ne peut qu’être frappé par la variété des projets de crowdsourcing dans le domaine des sciences humaines (de « Transcribe Bentham » à « Zooniverse », en passant par Wikipedia) et de leurs objets, mais également par la diversité des « foules » qui apportent leur contribution. Un grand nombre de questions se posent à ce sujet, scientifiques, sociologiques, mais aussi éthiques : est-il possible de trouver des lignes directrices communes à ces projets si divers par leurs objets, leurs objectifs, les données produites, les contributeurs impliqués ? Nous souhaitons donc, à l’occasion de ce colloque international et interdisciplinaire, confronter théories, réflexions et partages d’expérience sur ce sujet.

Programme

Mercredi 18 octobre

matin

10h-12h30 : Réunion du groupe de travail « Crowdsourcing » du consortium CAHIER (piloté par Emmanuelle De Champs) : réunion ouverte à tous

Après-Midi

13h30 : Accueil – Ouverture du colloque par Cyril Fleurant (Doyen de la Faculté des Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales), Elisabeth Mathieu (Directrice du laboratoire CIRPaLL), et Yves Denéchère (Directeur du laboratoire CERHIO)

14h : Conférence : Emmanuelle De Champs (Université de Cergy Pontoise-Max Weber Kolleg de l’université d’Erfurt), « Construire une communauté au service du patrimoine manuscrit : les enjeux du crowdsourcing »

15h-15h15 : pause

15h15 : Mathieu Andro (INRA), « Le crowdsourcing dans les bibliothèques »

15h55 : Marika Ceunen (City Archive of Leuven, Belgique), « Itinera Nova. Tools, People & History »

16h35-16h50 : pause

16h40 : Yolaine Coutentin (Archives municipales de Saint-Brieuc), « Le participatif, un changement de posture »

17h20 : François Vignale (SICD, Université du Maine), « Crowdsourcing et bases de données : le cas de EuRED »

18h : Fin de la journée

19 octobre

matin

Accueil 9h

9h10 : Conférence : Christine Nougaret (Ecole nationale des Chartes), Florence Clavaud (Archives nationales), Karl Pineau (Université Cergy-Pontoise), « Transcription collaborative de testaments de guerre de Poilus : enjeux, premiers résultats et perspectives »

10h10-10h25 : pause

10h25 : Ioana Galleron (Université Paris III- Sorbonne nouvelle), Geoffrey Williams (Université Grenoble-Alpes), « Students as crowdsourcers : managing scientific and pedagogical challenges »

11h05 : Manon Istasse (université de Saint-Etienne), Vincent Jaillot (Université Lyon-2), « FAB-PAT : une approche numérique évolutive, collaborative et participative pour partager la fabrique du patrimoine »

11h45-12h : pause

12h : Pauline Moirez (Bibliothèque nationale de France) « Crowdsourcing, bibliothèqueset patrimoine écrit : le projet expérimental Correct à la BnF »

13h : Buffet

Après-midi

14h : Conférence : Louise Seaward (University College of London), « Quiet but powerful : sustaining the Transcribe Bentham volunteer community »

15h-15h10 : pause

15h10 : Anna-Maria Sichani (Huygens ING-KNAW, Pays-Bas), « ‘Making such bargain’ : Transcribe Bentham and the quality and cost- effectiveness of crowdsourced transcription »

15h50 : Mathieu Lafourcade (Université de Montpellier), « Promenade dans un réseau lexico-sémantique obtenu par crowdsourcing : 10 ans du projet JeuxDeMots »

16h30-16h45 : pause

16h45 : Patrick Peccatte (Laboratoire Lhivic, EHESS) « PhotosNormandie, un projet collaboratif de valorisation de sources patrimoniales iconographiques sur les réseaux sociaux »

18h : Fin de la journée

20 octobre

matin

Accueil 8h50

9h : Conférence : Mia Ridge (British Library), « Crowdsourcing in cultural heritage : balancing productivity and engagement »

10h-10h15 : pause

10h15 : Bénédicte Grailles (Université d’Angers), « L’éthos participatif. Généalogistes et création de contenus à l’heure du numérique »

10h55 : Suzan Van Dijk (Huygens ING-KNAW, Pays-Bas), « Le projet “Correspondance d’Isabelle de Charrière”. Une collaboration à différents niveaux »

11h35-11h45 : pause

11h45 : Vincent Doom et Stéphane Rodriguez (Archives nationales), « Relevé collaboratif des registres de l’Assemblée et des tables du Conseil général des ponts et chaussées : à la découverte d’un trésor archivistique (18e siècle-1965) »

12h25 : Thomas Lebarbé, Elisabeth Greslou (Université Grenoble-Alpes), Cécile Meynard (Université d’Angers), « Atouts et limites du crowdsourcing : retour d’expérience sur la plateforme PHuN »

13h10 : Buffet

Après-midi

14h : Conférence : Edouard Bouyé (Archives de la Côte d’Or), « Le numérique au service de la République des lettres »

15h-15h10 : pause

15h10 : Table ronde/ Débat

Animé par Emmanuelle De Champs, avec la participation d’Anne Garcia-Fernandez (Université Grenoble-Alpes) et d’Yves Denéchère (Université d’Angers)

Fin du colloque à 16h

Lundi de l’Ina "Réseaux sociaux, communautés, messagerie : le minitel a tout inventé", 2 octobre 2017

Le minitel a anticipé nos usages d’internet, seule sa lenteur d’affichage va le rendre obsolète.

Inventé dans les années 1970, distribué gratuitement par les Postes et Télécommunications dans les foyers français dans les années 1980, le minitel ne devait être au départ qu’un annuaire et un service d’information et de téléachat. Très vite piraté et détourné, le service d’aide aux usagers va devenir une messagerie et permettre à des inconnus de se retrouver et d’échanger : objets, amitié et plus si affinités. Des associations vont en faire une nouvelle source d’informations, des communautés vont s’affirmer dans leurs diversités. Les sourds vont enfin pouvoir échanger en temps réel avec leurs proches même (...) Lire la suite

Journées d’étude "Ancrage littéraire et commémoration", Nantes, 12-13 octobre 2017

Manifestation organisée dans le cadre du projet LIMECO - Littérature et mémoire collective : Comprendre et visualiser l’ancrage du littéraire dans un territoire avec le soutien financier du CPER DI2L2S

Programme

Jeudi 12 octobre :

9h00 : Introduction

Mathilde Labbé (Université de Nantes)

L’ancrage littéraire : patrimoine et communautés de lecteurs.

9h20 : Géographie littéraire et géographie de la littérature

Anne Reverseau (KU Leuven)

La résidence comme "greffe" de l’écrivain sur un territoire.

Géraldine Molina (Université de Nantes)

La coproduction de la ville et de la littérature : (...) Lire la suite

Journée d’études "Visibilités / invisibilités publiques", Paris, 29 septembre 2017

La question première de cette journée tournera autour de la notion de visibilité et de ce qui « vaut d’être vu », comme le formule Hannah Arendt (1983). Ainsi, un phénomène, un problème public, un événement, une catégorie d’individus peuvent-ils apparaître sur une « scène de visibilité publique » et comment y parviennent-ils ? au terme de quel processus ? de quelles actions ? de l’engagement de quels acteurs ?


Programme


8h30 : Accueil des participants

9h00 : Introduction de la journée : Jocelyne Arquembourg

9h30 Premier panel : Arène numérique et espace public

Modération : Tristan Mattelart

Clément Douam « Publics numériques et tirage au sort en politique. Discours d’identification des obstacles à la visibilité d’une pratique politique ».

Mohammad Abdelhamid « Accessibilité numérique du street art en Egypte : entre invisibilités et visibilités publiques ».

Camila Pérez Lagos « « Je n’ai rien à cacher ». Le panoptique numérique et les conséquences pour les démocraties ».


11h00 Pause :

11h15 Deuxième panel : catégorisation des victimes Modération : Matteo Treleani

Saif Youssouf Ahamada « Visibilités publiques des enfants mineurs isolés à mayotte, conséquence de « l’immigration clandestine » ».

Modjtaba Najafi « La reconnaissance des victimes dans le tremblement de terre en azerbaïdjan. L’analyse de la stratégie médiatique de l’organisation non gouvernementale d’Imam Ali ».

Camila Cabral Salles « Le traitement de la population dite sans domicile fixe (SDF) dans les médias en été et en hiver en France : un « émerger-immerger » médiatique ».


12h45 Pause déjeuner


14h00 Conférencier invité : Olivier Voirol « Voir autrement »

14h45 Troisième panel : controverses et émergence de problèmes publics

Modération : Claire Sécail

Estera Badau « Rendre visible l’impact de l’antibiorésistance sur l’alimentation ».

Thierno Barry « La visibilisation des effets des OGM comme enjeu de constitution du problème public ».

Emilie Roche, Clément Douam et Mohammad Abdelhamid « Controverses publiques autour des médiatisations des auteurs d’attentats en France 2015-2017 ».


16h15 Clôture de la journée : Sophie Moirand

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...